3.4. Avez-vous suffisamment d'espace disque ?

Quasiment tous les systèmes d'exploitation (OS) récents utilisent des partitions de disque, Red Hat Enterprise Linux y compris. Lorsque vous installez Red Hat Enterprise Linux, vous pourriez être amené à travailler avec des partitions de disque. Si vous n'avez jamais travaillé avec des partitions de disque (ou si vous voulez revoir les concepts de base), reportez-vous à la Annexe A, Introduction aux partitions de disque avant d'aller plus loin.
L'espace disque utilisé par Red Hat Enterprise Linux doit être distinct de celui utilisé par d'autres systèmes d'exploitation éventuellement installés sur votre ordinateur, tels que Windows, OS/2 ou même une autre version de Linux. Pour les systèmes basés sur x86, AMD64 et Intel 64, au moins deux partitions (/ et swap) doivent être consacrées à Red Hat Enterprise Linux.
Avant de commencer le processus d'installation, vous devez :
  • avoir assez d'espace disque non partitionné[1] pour l'installation de Red Hat Enterprise Linux, ou
  • avoir une ou plusieurs partitions qui peuvent être supprimées, libérant ainsi suffisamment d'espace disque pour installer Red Hat Enterprise Linux.
Pour mieux vous rendre compte de l'espace requis, reportez-vous à la taille recommandée de partitions présentée dans la Section 9.15.5, « Schéma de partitionnement recommandé ».
Si vous n'êtes pas certain de pouvoir remplir ces conditions ou si vous souhaitez savoir comment libérer de l'espace disque pour installer Red Hat Enterprise Linux, reportez-vous à la Annexe A, Introduction aux partitions de disque.


[1] Espace disque non partitionné signifie que l'espace disque disponible sur le(s) disque(s) dur où vous effectuez l'installation n'a pas été divisé en sections de données. Lorsque vous partitionnez un disque, chaque partition fonctionne comme un disque différent.