23.7. Définir le nom d'hôte

Le programme d'installation vous invite à fournir un nom d'hôte pour cet ordinateur, soit en tant que FQDN (fully-qualified domain name), sous le format hostname.domainname, soit en tant que nom d'hôte court (short host name) sous le format hostname. De nombreux réseaux possèdent le service DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol), fournissant automatiquement un nom de domaine aux systèmes connectés. Pour permettre au service DHCP d'assigner le nom de domaine à cette machine, spécifiez le nom d'hôte court uniquement.

Note

Vous pouvez donner à votre système n'importe quel nom à condition que le nom d'hôte complet soit unique. Le nom d'hôte peut inclure des lettres, des nombres et des traits d'union.
Modifiez le paramètre par défaut localhost. localdomain en un nom d'hôte unique pour chacune de vos instances de Linux.
Paramétrer le nom d'hôte

Figure 23.22. Paramétrer le nom d'hôte

23.7.1. Modifier les connexions réseau

Note

Pour modifier la configuration réseau une fois l'installation terminée, utilisez l'Outil d'administration du réseau.
Saisissez la commande system-config-network dans l'invite du shell pour démarrer l'Outil d'adminstration du réseau. Si vous n'êtes pas connecté en tant que super-utilisateur, il vous sera demandé de saisir le mot de passe root pour continuer.
L'Outil d'adminstration du réseau est maintenant obsolète et sera remplacé par NetworkManager pendant le cycle de vie de Red Hat Enterprise Linux 6.
Habituellement, la connexion réseau configurée plus tôt lors de la première phase d'installation n'aura pas besoin d'être modifiée pendant le reste de l'installation. Vous ne pourrez pas ajouter de nouvelle connexion sur System z car les sous-canaux réseau ont besoin d'être groupés et paramétrés en ligne au préalable, ce qui est fait lors de la première phase de l'installation. Pour modifier une connexion réseau existante, cliquez sur le bouton Configurer le réseau. La boîte de dialogue Connexions réseau s'affiche, vous permettant de configurer les connexions réseau du système, celles-ci ne concernent pas forcément les systèmes System z.
Connexions réseau

Figure 23.23. Connexions réseau

Toutes les connexions réseau sur systèmes System z sont répertoriées dans l'onglet Câblé. Par défaut, celui-ci contient la connexion configurée plus tôt lors de la première phase de l'installation et est soit eth0 (OSA, LCS), ou hsi0 (HiperSockets). Remarquez que vous ne pourrez pas ajouter de nouvelle connexion sur les systèmes System z. Pour modifier une connexion existante, sélectionnez une ligne dans la liste et cliquez sur le bouton Modifier. Une boîte de dialogue apparait avec un ensemble d'onglets correspondants aux connexions câblées, comme décrit ci-dessous.
Les onglets les plus importants sur System z sont CâbléWired et Paramètres IPv4.
Une fois que vous aurez terminé de modifier les paramètres réseau, cliquez sur Appliquer pour enregistrer la nouvelle configuration. Si vous avez reconfiguré un périphérique qui était déjà actif pendant l'installation, vous devrez le redémarrer pour utiliser la nouvelle configuration — reportez-vous à la Section 9.7.1.6, « Redémarrer un périphérique réseau ».

23.7.1.1. Options communes à tous les types de connexion

Certaines options de configuration sont communes à tous les types de connexion.
Spécifiez un nom pour la connexion dans le champ Nom de connexion
Sélectionnez Démarrer automatiquement pour automatiquement lancer la connexion lorsque le système démarre.
Lorsque NetworkManager est exécuté sur un système installé, l'option Disponible à tous les utilisateurs contrôle si une configuration réseau est disponible globalement ou non. Pendant l'installation, assurez-vous que l'option Disponible à tous les utilisateurs reste bien sélectionnée pour toute interface réseau que vous pourriez configurer.

23.7.1.2. L'onglet « Wired »

Utilisez l'onglet Wired afin de spécifier ou de changer l'adresse MAC (media access control) de l'adaptateur réseau, et définissez l'unité de transmission maximale (MTU, en octets) pouvant passer à travers l'interface.
L'onglet « Wired »

Figure 23.24. L'onglet « Wired »

23.7.1.3. L'onglet Sécurité 802.1x

Utilisez l'onglet Sécurité 802.1x afin de configurer le PNAC (contrôle d'accès réseau basé sur port). Sélectionnez Utiliser la sécurité 802.1X pour cette connexion afin d'activer le contrôle d'accès, puis spécifiez les détails de votre réseau. Les options de configuration incluent :
Authentification
Choisissez l'une des méthodes d'authentification suivantes :
  • TLS pour Transport Layer Security
  • Tunneled TLS pour Tunneled Transport Layer Security, aussi connu comme TTLS, ou EAP-TTLS
  • Protected EAP (PEAP) pour Protected Extensible Authentication Protocol
Identité
Fournissez l'identité de ce serveur.
Certificat utilisateur
Naviguez sur un fichier certificat X.509 personnel encodé avec DER (Distinguished Encoding Rules) ou avec PEM (Privacy Enhanced Mail).
Certificat CA
Naviguez sur un fichier certificat autorité certificat X.509 encodé avec DER (Distinguished Encoding Rules) ou avec PEM (Privacy Enhanced Mail).
Clé privée
Naviguez sur un fichier clé privée encodé avec DER (Distinguished Encoding Rules), PEM (Privacy Enhanced Mail), ou avec PKCS#12 (Personal Information Exchange Syntax Standard).
Mot de passe de la clé privée
Mot de passe de la clé privée spécifiée dans le champ Clé privée. Sélectionnez Afficher le mot de passe pour rendre le mot de passe visible lorsque vous le saisissez.
L'onglet Sécurité 802.1x

Figure 23.25. L'onglet Sécurité 802.1x

23.7.1.4. L'onglet Paramètres IPv4

Utilisez l'onglet Onglet des paramètres IPv4 pour configurer les paramètres IPv4 de la connexion réseau sélectionnée au préalable.
L'adresse, le masque réseau, la passerelle, les serveurs DNS et le suffixe de recherche DNS pour une connexion IPv4 ont été configurés lors de la première phase de l'installation ou reflètent les paramètres suivants dans le fichier des paramètres ou dans le fichier de configuration : IPADDR, NETMASK, GATEWAY, DNS, SEARCHDNS (Reportez-vous à la Section 26.3, « Paramètres de réseau d'installation »).
Utilisez le menu déroulant Méthode pour spécifier les paramètres que le système devrait tenter d'obtenir d'un service DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) exécuté sur le réseau. Choisissez l'une des options suivantes :
Automatique (DHCP)
Les paramètres IPv4 sont configurés par le service DHCP sur le réseau.
Adresses automatiques (DHCP) uniquement
L'adresse IPv4, le masque réseau, et l'adresse de la passerelle sont configurés par le service DHCP sur le réseau, mais les serveurs DNS et les domaines de recherche doivent être configurés manuellement.
Manuel
Les paramètres IPv4 sont configurés manuellement pour une configuration statique.
Link-Local uniquement
Une adresse de lien local dans la plage 169.254/16 est assignée à l'interface.
Partagé avec d'autres ordinateurs
Le système est configuré afin de fournir un accès réseau à d'autres ordinateurs. Une adresse dans la plage 10.42.x.1/24 est assignée à l'interface, un serveur DHCP et un serveur DNS sont lancés, et l'interface est connectée à la connexion réseau par défaut sur les systèmes avec traduction d'adresses de réseau (NAT, ou « Network Address Translation »).
Désactivé
IPv4 est désactivé pour cette connexion.
Si vous avez sélectionné une méthode nécessitant que vous fournissiez des paramètres manuellement, saisissez les détails de l'adresse IP de cette interface, le masque réseau et la passerelle dans le champ Adresses. Utilisez les boutons Ajouter et Supprimer pour ajouter ou supprimer des adresses. Saisissez dans une liste séparée par des virgules les serveurs DNS dans le champ Serveurs DNS, ainsi qu'une liste séparée par des virgules des domaines dans le champ Recherche de domaines pour tous les domaines que vous souhaitez inclure dans les recherches de noms de serveur.
Optionnellement, saisissez un nom pour cette connexion réseau dans le champ Identifiant client DHCP. Ce nom doit être unique dans le subnet. En assignant un identifiant client DHCP évident à une connexion, il vous sera plus facile d'identifier cette connexion lors de la résolution de problèmes de réseau.
Décochez la case Exiger l'adressage IPv4 pour que cette connexion fonctionne afin de permettre au système d'établir cette connexion sur un réseau IPv6 si la configuration IPv4 échoue mais que la configuration IPv6 fonctionne.
L'onglet Paramètres IPv4

Figure 23.26. L'onglet Paramètres IPv4

23.7.1.4.1. Modifier les routes IPv4
Red Hat Enterprise Linux configure un certain nombre de routes automatiquement basées sur les adresses IP d'un périphérique. Pour modifier des routes supplémentaires, cliquez sur le bouton Routes. La boîte de dialogue Modifier les routes IPv4 apparait.
La boîte de dialogue Modifier les routes IPv4

Figure 23.27. La boîte de dialogue Modifier les routes IPv4

Cliquez sur Ajouter pour ajouter l'adresse IP, le netmask, l'adresse de la passerelle, et la métrique de la nouvelle route statique.
Sélectionnez Ignorer les routes obtenues automatiquement afin que l'interface n'utilise que les routes spécifiées ici.
Sélectionnez Utiliser cette connexion pour les ressources sur son réseau uniquement afin de restreindre les connexions au réseau local uniquement.

23.7.1.5. Onglet Paramètres IPv6

Utilisez l'onglet Paramètres IPv6 pour configurer les paramètres IPv6 pour la connexion réseau sélectionnée au préalable.
Utilisez le menu déroulant Méthode pour spécifier les paramètres que le système devrait tenter d'obtenir d'un service DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) exécuté sur le réseau. Choisissez l'une des options suivantes :
Ignorer
IPv6 est ignoré pour cette connexion.
Automatique
NetworkManager utilise router advertisement (RA) pour créer une configuration automatique et sans état (stateless).
Automatique, adresses uniquement
NetworkManager utilise RA pour créer une configuration automatique et sans état, mais les serveurs DNS et les domaines de recherche sont ignorés et devront donc être configurés manuellement.
Automatique, DHCP uniquement
NetworkManager n'utilise pas RA, mais requiert des informations directement depuis DHCPv6 pour créer une configuration avec état (stateful).
Manuel
Les paramètres IPv6 sont configurés manuellement pour une configuration statique.
Link-Local uniquement
Une adresse link-local avec le préfixe fe80::/10 est assignée à l'interface.
Si vous avez sélectionné une méthode nécessitant que vous fournissiez des paramètres manuellement, saisissez les détails de l'adresse IP de cette interface, le masque réseau et la passerelle dans le champ Adresses. Utilisez les boutons Ajouter et Supprimer pour ajouter ou supprimer des adresses. Saisissez dans une liste séparée par des virgules les serveurs DNS dans le champ Serveurs DNS, ainsi qu'une liste séparée par des virgules des domaines dans le champ Recherche de domaines pour tous les domaines que vous souhaitez inclure dans les recherches de noms de serveur.
Optionnellement, saisissez un nom pour cette connexion réseau dans le champ Identifiant client DHCP. Ce nom doit être unique dans le subnet. En assignant un identifiant client DHCP évident à une connexion, il vous sera plus facile d'identifier cette connexion lors de la résolution de problèmes de réseau.
Décochez la case Exiger l'adressage IPv6 pour que cette connexion fonctionne afin de permettre au système d'établir cette connexion sur un réseau IPv4 si la configuration IPv6 échoue mais que la configuration IPv4 fonctionne.
Onglet Paramètres IPv6

Figure 23.28. Onglet Paramètres IPv6

23.7.1.5.1. Modifier les routes IPv6
Red Hat Enterprise Linux configure un certain nombre de routes automatiquement basées sur les adresses IP d'un périphérique. Pour modifier des routes supplémentaires, cliquez sur le bouton Routes. La boîte de dialogue Modifier les routes IPv6 apparait.
La boîte de dialogue Modifier les routes IPv6

Figure 23.29. La boîte de dialogue Modifier les routes IPv6

Cliquez sur Ajouter pour ajouter l'adresse IP, le netmask, l'adresse de la passerelle, et la métrique de la nouvelle route statique.
Sélectionnez Utiliser cette connexion pour les ressources sur son réseau uniquement afin de restreindre les connexions au réseau local uniquement.

23.7.1.6. Redémarrer un périphérique réseau

Si vous avez reconfiguré un réseau qui était déjà en cours d'utilisation pendant l'installation, vous devrez le déconnecter puis le reconnecter dans anaconda pour que les changements puissent prendre effet. Anaconda utilise des fichiers de configuration d'interface (ifcfg) pour communiquer avec NetworkManager. Un périphérique est déconnecté lorsque son fichier ifcfg est supprimé, et il est reconnecté lorsque son fichier ifcfg est restauré, tant que ONBOOT=yes est paramétré. Reportez-vous au Guide de déploiement Red Hat Enterprise Linux 6 disponible sur https://access.redhat.com/knowledge/docs/ pour obtenir plus d'informations sur les fichiers de configuration d'interface.
  1. Appuyez sur Ctrl+Alt+F2 pour basculer sur le terminal virtuel tty2.
  2. Déplacez le fichier de configuration d'interface sur un emplacement temporaire :
    mv /etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-device_name /tmp
    device_name est le périphérique que vous venez de reconfigurer. Par exemple, ifcfg-eth0 est le fichier ifcfg de eth0.
    Le périphérique est maintenant déconnecté dans anaconda.
  3. Ouvrez le fichier de configuration d'interface dans l'éditeur vi :
    vi /tmp/ifcfg-device_name
  4. Vérifiez que le fichier de configuration d'interface contient bien la ligne ONBOOT=yes. Si le fichier ne contient pas déjà la ligne, veuillez l'ajouter maintenant et enregistrer le fichier.
  5. Quittez l'éditeur vi.
  6. Déplacez le fichier de configuration d'interface dans le répertoire /etc/sysconfig/network-scripts/ :
    mv /tmp/ifcfg-device_name /etc/sysconfig/network-scripts/
    Le périphérique est maintenant reconnecté dans anaconda.
  7. Appuyez sur Ctrl+Alt+F6 pour retourner sur anaconda.