Chapitre 37. Mise à niveau du système actuel

Important

Red Hat ne prend pas en charge les mises à niveau sur place entre versions majeures de Red Hat Enterprise Linux. Une version majeure est dénotée par un changement du numéro de version. Par exemple, Red Hat Enterprise Linux 5 et Red Hat Enterprise Linux 6 sont toutes les deux des versions majeures de Red Hat Enterprise Linux.
Les mises à niveau en place entre les versions principales ne permettent pas de préserver tous les paramètres de service ou configurations personnalisées du système. De ce fait, Red Hat conseille des installations nouvelles entre les mises à niveau.principales.
Même si la mise à niveau de Red Hat Enterprise Linux 5 est techniquement possible, vous obtiendrez une expérience plus consistante en effectuant une copie de sauvegarde de vos données puis en installant cette version de Red Hat Enterprise Linux 6 que ce qui aurait été le cas avec votre précédente installation de Red Hat Enterprise Linux.
La mise à niveau de votre système installe des versions mises à jour des paquetages actuellement installés sur votre système.
Le processus de mise à niveau préserve les fichiers de configuration existants en les renommant avec l'extension .rpmsave (par exemple, sendmail.cf.rpmsave). Le processus de mise à niveau crée aussi un journal de ses actions dans /root/upgrade.log.
Cependant, remarquez les limitations suivantes avant de choisir de mettre votre système à niveau.
  • Les fichiers de configuration des paquetages individuels peuvent ou peuvent ne pas fonctionner après avoir effectué une mise à niveau, ceci est dû à des changements dans les divers formats ou structures des fichiers de configuration.
  • Si vous possédez l'un des produits en couche de Red Hat (comme la suite Cluster) installé, celui-ci peut devoir être manuellement mis à niveau une fois la mise à niveau de Red Hat Enterprise Linux terminée.
  • Des applications de tierce partie ou ISV pourraient ne pas fonctionner correctement après la mise à niveau.

Procédure 37.1. Mise à niveau du système

  1. Mettez votre système à jour à l'aide de RHN.
  2. Effectuez des copies de sauvegarde de toutes les données importantes sur le système.
  3. Redémarrez le système à partir d'un DVD d'installation ou d'un média de démarrage minimal Red Hat Enterprise Linux 6.
  4. Appuyez sur la touche Esc pendant les 60 premières secondes pour accéder à l'invite boot:.
  5. Saisissez l'option du noyau linux upgradeany à l'invite boot:.
  6. Procédez avec une installation normale comme décrit dans le Chapitre 9, Installation à l'aide d'anaconda pour l'architecture x86, le Chapitre 16, Installation à l'aide d'anaconda l'architecture POWER et dans le Chapitre 23, Installation Phase 3 : Installation à l'aide d'anaconda pour IBM System z, jusqu'à ce qu'une boîte de dialogue s'affiche, vous notifiant qu'Au moins une installation existante a été détectée sur votre système.
  7. Suivez les instructions de la Section 9.12, « Mettre à jour un système existant » pour l'architecture x86, de la Section 16.14, « Mettre à jour un système existant » pour l'architecture POWER et de la Section 23.12, « Mettre à jour un système existant » pour System z comme si vous étiez en train d'effectuer une mise à jour entre versions mineures.
Certains paquetages mis à jour peuvent nécessiter l'installation d'autres paquetages pour fonctionner correctement. Si vous choisissez de personnaliser les paquetages à mettre à niveau, vous pourriez devoir résoudre des problèmes de dépendances. Autrement, la procédure prend soin de résoudre ces dépendances, mais celle-ci devra installer des paquetages supplémentaires qui ne se trouvent pas sur votre système.
Selon la manière par laquelle vous avez partitionné votre système, le programme de mise à niveau pourrait vous demander d'ajouter un fichier swap supplémentaire. Si le programme de mise à niveau ne détecte pas de fichier swap équivalant à deux fois la taille de votre mémoire vive (RAM), celui-ci vous demandera si vous souhaitez ajouter un nouveau fichier swap. Reportez-vous aux recommandations figurant dans la Section 9.15.5, « Schéma de partitionnement recommandé » pour les systèmes x86, dans la Section 16.17.5, « Schéma de partitionnement recommandé » pour les systèmes POWER, ou aux ressources pour System z répertoriées dans la Section 23.15.5, « Schéma de partitionnement recommandé » pour déterminer si vous souhaiteriez ajouter de l'espace swap.