9.15.3. Créer un RAID logiciel

Les RAID (Réseau redondant de disques indépendants) sont construits à partir de multiples périphériques de stockage ordonnés de manière à fournir une performance améliorée et — dans certaines configurations — une meilleure tolérance vis-à-vis des erreurs. Reportez-vous au Guide de déploiement Red Hat Enterprise Linux pour une description des différents types de RAID.
Pour créer un périphérique RAID, vous devez d'abord créer des partitions RAID logicielles. Après avoir créé plusieurs partitions RAID logicielles, sélectionnez RAID afin de lier les partitions RAID logicielles à un périphérique RAID.
Partition RAID
Choisissez cette option pour configurer une partition pour RAID logiciel. Cette option est le seul choix disponible si votre disque ne contient aucune partition RAID logiciel. Ceci est la même boîte de dialogue que celle qui s'affiche lorsque vous ajoutez une partition standard — reportez-vous à la Section 9.15.2, « Ajout de partitions » pour une description des options disponibles. Notez cependant que le Type de système de fichiers doit être paramétré sur RAID logiciel
Créer une partition RAID logiciel

Figure 9.42. Créer une partition RAID logiciel

Périphérique RAID
Choisissez cette option pour construire un périphérique RAID à partir de deux partitions RAID logicielles existantes ou plus. Cette option est disponible si deux partitions RAID logicielles ou plus ont été configurées.
Création d'un périphérique RAID

Figure 9.43. Création d'un périphérique RAID

Sélectionnez le type de système de fichiers comme pour une partition standard.
Anaconda suggère automatiquement un nom pour le périphérique RAID, mais vous pouvez sélectionner des noms manuellement de md0 à md15.
Cliquez sur les cases à cocher à côté des périphériques de stockage individuels pour les inclure ou pour les supprimer de ce RAID.
Le niveau RAID correspond à un type particulier de RAID. Choisissez à partir d'une des options suivantes :
  • RAID 0 — distribue les données sur de multiples périphériques de stockage. Les RAIDs niveau 0 offrent une performance améliorée par rapport aux partitions standard, et peuvent être utilisés pour combiner le stockage de multiples périphériques en un grand périphérique virtuel. Remarquez que les RAIDs niveau 0 n'offrent pas de redondance et que l'échec d'un seul périphérique dans la matrice détruira la matrice toute entière. Raid 0 requiert au moins deux partitions RAID.
  • RAID 1 — duplique les données sur un périphérique de stockage sur un ou plusieurs autres périphériques de stockage. Des périphériques supplémentaires dans la matrice permettent d'améliorer les niveaux de redondance. RAID 1 requiert au moins deux partitions RAID.
  • RAID 4 — distribue les données sur de multiples périphériques de stockage, mais n'utilise qu'un périphérique dans la matrice pour stocker les données de parité qui protègent la matrice au cas où l'un des périphériques de la matrice échouerait. Comme toutes les données de parité se trouvent sur un seul périphérique, l'accès à celui-ci crée un goulot d'étranglement au niveau de la performance de la matrice. RAID 4 requiert au moins trois partitions RAID.
  • RAID 5 — distribue les données et les données de parité sur de multiples périphériques de stockage. Les RAIDs niveau 5 offrent comme avantages de performance de distribuer les données sur de multiples périphériques, mais ne partagent pas le goulot d'étranglement de performance des RAIDs de niveau 4 car les données de parité sont distribuées au travers de la matrice. RAID 5 requiert au moins trois partitions RAID.
  • RAID 6 — les RAIDs de niveau 6 sont similaires aux RAIDs 5, mais au lieu de ne stocker qu'un seul ensemble de données de parité, ils en stockent deux. RAID 6 requiert au moins quatre partitions RAID.
  • RAID 10 — Les RAIDs de niveau 10 sont des RAIDs imbriqués ou RAIDs hybrides. Les RAIDs de niveau 10 sont construits en distribuant les données sur des ensembles de périphériques de stockage en miroir. Par exemple, un RAID de niveau 10 construit à partir de quatre partitions RAID consiste en deux paires de partitions pour lesquelles une partition est le miroir de l'autre. Les données sont ensuite distribuées sur les deux paires de périphériques de stockage, comme pour un RAID de niveau 0. Les RAIDs de niveau 10 requièrent au moins quatre partitions RAID.