Chapitre 25. Configuration du système Linux installé sur une instance System z.

Pour plus d'informations sur Linux sur System z, voir les publications énumérées dans Chapitre 27, Références IBM System z. Certaines des tâches les plus courantes y sont décrites :

25.1. Ajouter des DASD

L'exemple suivant illustre comment ajouter paramétrer un DASD en ligne, comment le formater, et comment rendre ces modifications persistantes :

Note

Assurez-vous que le périphérique est connecté ou lié au système Linux si vous exécutez sous z/VM.
CP ATTACH EB1C TO *
Pour lier un minidisque auquel vous avez accès, effectuez par exemple :
CP LINK RHEL6X 4B2E 4B2E MR 
DASD 4B2E LINKED R/W
Voir « z/VM: CP Commands » et « Utilities Reference, SC24-6175 » pour plus de détails sur les commandes :

25.1.1. Paramétrer les DASD dynamiquement en ligne

Pour paramétrer un DASD en ligne, suivez ces étapes :
  1. Utilisez la commande cio_ignore afin de supprimer le DASD de la liste des périphériques ignorés et pour le rendre visible à Linux :
    # cio_ignore -r device_number
    Remplacez device_number par le numéro du périphérique du DASD. Par exemple :
    # cio_ignore -r 4b2e
  2. Paramétrez le périphérique en ligne. Utilisez une commande sous la forme suivante :
    # chccwdev -e device_number
    Remplacez device_number par le numéro du périphérique du DASD. Par exemple :
    # chccwdev -e 4b2e
    Alternativement, vous pouvez paramétrer le périphérique en ligne avec des attributs sysfs :
    1. Utilisez la commande cd pour vous rendre dans le répertoire /sys/ qui représente ce volume :
      # cd /sys/bus/ccw/drivers/dasd-eckd/0.0.4b2e/
      # ls -l
      total 0
      -r--r--r--  1 root root 4096 Aug 25 17:04 availability
      -rw-r--r--  1 root root 4096 Aug 25 17:04 cmb_enable
      -r--r--r--  1 root root 4096 Aug 25 17:04 cutype
      -rw-r--r--  1 root root 4096 Aug 25 17:04 detach_state
      -r--r--r--  1 root root 4096 Aug 25 17:04 devtype
      -r--r--r--  1 root root 4096 Aug 25 17:04 discipline
      -rw-r--r--  1 root root 4096 Aug 25 17:04 online
      -rw-r--r--  1 root root 4096 Aug 25 17:04 readonly
      -rw-r--r--  1 root root 4096 Aug 25 17:04 use_diag
    2. Vérifiez que le périphérique est déjà en ligne :
      # cat online
      0
    3. S'il n'est pas en ligne, exécutez la commande suivante pour qu'il le soit :
      # echo 1 > online
      # cat online
      1
  3. Vérifiez par quel noeud de périphérique bloc il est accédé :
    # ls -l
    total 0
    -r--r--r--  1 root root 4096 Aug 25 17:04 availability
    lrwxrwxrwx  1 root root    0 Aug 25 17:07 block -> ../../../../block/dasdb
    -rw-r--r--  1 root root 4096 Aug 25 17:04 cmb_enable
    -r--r--r--  1 root root 4096 Aug 25 17:04 cutype
    -rw-r--r--  1 root root 4096 Aug 25 17:04 detach_state
    -r--r--r--  1 root root 4096 Aug 25 17:04 devtype
    -r--r--r--  1 root root 4096 Aug 25 17:04 discipline
    -rw-r--r--  1 root root    0 Aug 25 17:04 online
    -rw-r--r--  1 root root 4096 Aug 25 17:04 readonly
    -rw-r--r--  1 root root 4096 Aug 25 17:04 use_diag
    Comme le montre cet exemple, le périphérique 4B2E est accédé en tant que /dev/dasdb.
Ces instructions paramètrent un DASD en ligne pour la session actuelle, mais celles-ci ne seront pas persistantes après un redémarrage. Pour obtenir des instructions sur la manière de paramétrer un DASD en ligne de manière persistante, reportez-vous à la Section 25.1.3, « Paramétrer les DASD de manière persistante en ligne ». Lorsque vous travaillez avec des DASD, utilisez les liens symboliques de périphériques persistants sous /dev/disk/by-path/.
Vous pourrez trouver des informations supplémentaires dans le chapitre sur les DASD dans le document nommé Linux on System z Device Drivers, Features, and Commands on Red Hat Enterprise Linux 6.

25.1.2. Préparer un nouveau DASD avec formatage de bas niveau

Une fois le disque en ligne, revenez sur le répertoire /root et formatez le périphérique à bas niveau. Ceci n'est requis qu'une seule fois par cycle de vie entier de DASD :
# cd
# dasdfmt -b 4096 -d cdl -p /dev/disk/by-path/ccw-0.0.4b2e 
Drive Geometry: 10017 Cylinders * 15 Heads =  150255 Tracks 

I am going to format the device /dev/disk/by-path/ccw-0.0.4b2e in the following way: 
   Device number of device : 0x4b2e 
   Labelling device        : yes 
   Disk label              : VOL1 
   Disk identifier         : 0X4B2E
   Extent start (trk no)   : 0 
   Extent end (trk no)     : 150254 
   Compatible Disk Layout  : yes 
   Blocksize               : 4096 

--->> ATTENTION! <<--- 
All data of that device will be lost. 
Type "yes" to continue, no will leave the disk untouched: yes
cyl    97 of  3338 |#----------------------------------------------|   2%
Lorsque la barre de progression atteint la fin et que le formatage est terminé, dasdfmt imprimera la sortie suivante :
Rereading the partition table... 
Exiting...
Maintenant. utilisez fdasd pour partitionner le DASD. Vous pouvez créer jusqu'à trois partitions sur un DASD. Dans cet exemple, nous avons créé une partition s'étendant sur le disque entier :
# fdasd -a /dev/disk/by-path/ccw-0.0.4b2e
auto-creating one partition for the whole disk...
writing volume label...
writing VTOC...
checking !
wrote NATIVE!
rereading partition table...
Pour plus d'informations, voir le chapitre sur les DASD dans Linux on System z Device Drivers, Features, and Commands on Red Hat Enterprise Linux 6.
Une fois qu'un DASD (formaté à bas niveau) est en ligne, il peut être utilisé comme n'importe quel autre disque sous Linux. Par exemple, vous pouvez créer des systèmes de fichiers, des volumes physiques LVM, ou de l'espace swap sur ses partitions, par exemple /dev/disk/by-path/ccw-0.0.4b2e-part1. Ne jamais utiliser le périphérique DASD complet (dev/dasdb) pour autre chose que les commandes dasdfmt et fdasd. Si vous souhaitez utiliser le DASD entier, créez une partition s'étendant sur la totalité du disque comme dans l'exemple fdasd ci-dessus.
Pour ajouter des disques supplémentaires plus tatd sans casser les entrées de disque existantes dans, par exemple, /etc/fstab, veuillez utiliser les liens symboliques de périphériques persistants sous /dev/disk/by-path/.

25.1.3. Paramétrer les DASD de manière persistante en ligne

Les instructions ci-dessus décrivent comment activer des DASD dynamiquement sur un système en cours d'exécution. Cependant, de tels changements ne sont pas persistants et ne survivent pas aux redémarrages. Rendre les modifications à la configuration DASD persistantes sur votre système Linux dépend de si le DASD appartient au système de fichiers racine (root). Ces DASD, requis pour le système de fichiers racine, doivent être activés au tout début du processus de démarrage par initramfs afin de pouvoir monter le système de fichiers racine.
cio_ignore est géré de manière transparente pour les configurations persistantes de périphériques et vous n'avez pas besoin de libérer de périphériques de la liste Ignorer manuellement.

25.1.3.1. DASD faisant partie du système de fichiers racine

/etc/zipl.conf est le seul fichier que vous devrez modifier afin d'ajouter des DASD faisant partie du système de fichiers racine. Exécutez ensuite l'outil de chargeur de démarrage zipl. Il n'est pas nécessaire de recréer initramfs.
Il existe deux paramètres de démarrage pour activer des DASD au début du processus de démarrage :
  • rd_DASD=
  • rd_DASD_MOD= — uniquement fourni pour offrir une compatibilité avec les configurations de systèmes plus anciens. Pour obtenir plus de détails, reportez-vous à la description du paramètre dasd= dans le chapitre de pilote de périphérique DASD dans Linux on System z Device Drivers, Features, and Commands on Red Hat Enterprise Linux 6.
L'option rd_DASD accepte une liste séparée par des virgules pour entrée. La liste contient un ID de bus de périphérique et des paramètres supplémentaires optionnels qui consistent en paires clé-valeur correspondant aux attributs sysfs de DASD.
Ci-dessous figure un exemple de zipl.conf pour un système utilisant des volumes physiques sur des partitions de deux DASD pour un groupe de volumes LVM vg_devel1 qui contient un volume logique lv_root comme système de fichiers racine.
[defaultboot]
default=linux
target=/boot/
[linux]
        image=/boot/vmlinuz-2.6.32-19.el6.s390x
        ramdisk=/boot/initramfs-2.6.32-19.el6.s390x.img
        parameters="root=/dev/mapper/vg_devel1-lv_root rd_DASD=0.0.0200,use_diag=0,readonly=0,erplog=0,failfast=0 rd_DASD=0.0.0207,use_diag=0,readonly=0,erplog=0,failfast=0  rd_LVM_LV=vg_devel1/lv_root rd_NO_LUKS rd_NO_MD rd_NO_DM LANG=en_US.UTF-8 SYSFONT=latarcyrheb-sun16 KEYTABLE=us cio_ignore=all,!0.0.0009"
Supposons que vous ne souhaitiez ajouter un autre volume physique sur une partition d'un troisième DASD avec un bus périphérique ID 0.0.202b. Pour réaliser ceci, ajoutez rd_DASD=0.0.202b à la ligne des paramètres de votre noyau de démarrage dans zipl.conf :
[defaultboot]
default=linux
target=/boot/
[linux]
        image=/boot/vmlinuz-2.6.32-19.el6.s390x
        ramdisk=/boot/initramfs-2.6.32-19.el6.s390x.img
        parameters="root=/dev/mapper/vg_devel1-lv_root rd_DASD=0.0.0200,use_diag=0,readonly=0,erplog=0,failfast=0 rd_DASD=0.0.0207,use_diag=0,readonly=0,erplog=0,failfast=0 rd_DASD=0.0.202b  rd_LVM_LV=vg_devel1/lv_root rd_NO_LUKS rd_NO_MD rd_NO_DM LANG=en_US.UTF-8 SYSFONT=latarcyrheb-sun16 KEYTABLE=us cio_ignore=all,!0.0.0009"
Exécutez zipl pour appliquer les modifications apportées à /etc/zipl.conf pour le prochain démarrage IPL :
# zipl -V
Using config file '/etc/zipl.conf'
Target device information
  Device..........................: 5e:00
  Partition.......................: 5e:01
  Device name.....................: dasda
  DASD device number..............: 0201
  Type............................: disk partition
  Disk layout.....................: ECKD/compatible disk layout
  Geometry - heads................: 15
  Geometry - sectors..............: 12
  Geometry - cylinders............: 3308
  Geometry - start................: 24
  File system block size..........: 4096
  Physical block size.............: 4096
  Device size in physical blocks..: 595416
Building bootmap in '/boot/'
Building menu 'rh-automatic-menu'
Adding #1: IPL section 'linux' (default)
  kernel image......: /boot/vmlinuz-2.6.32-19.el6.s390x
  kernel parmline...: 'root=/dev/mapper/vg_devel1-lv_root rd_DASD=0.0.0200,use_diag=0,readonly=0,erplog=0,failfast=0 rd_DASD=0.0.0207,use_diag=0,readonly=0,erplog=0,failfast=0 rd_DASD=0.0.202b rd_LVM_LV=vg_devel1/lv_root rd_NO_LUKS rd_NO_MD rd_NO_DM LANG=en_US.UTF-8 SYSFONT=latarcyrheb-sun16 KEYTABLE=us cio_ignore=all,!0.0.0009'
  initial ramdisk...: /boot/initramfs-2.6.32-19.el6.s390x.img
  component address: 
    kernel image....: 0x00010000-0x00a70fff 
    parmline........: 0x00001000-0x00001fff 
    initial ramdisk.: 0x02000000-0x022d2fff 
    internal loader.: 0x0000a000-0x0000afff 
Preparing boot device: dasda (0201).
Preparing boot menu
  Interactive prompt......: enabled 
  Menu timeout............: 15 seconds
  Default configuration...: 'linux' 
Syncing disks...
Done.

25.1.3.2. DASD ne faisant pas partie du système de fichiers racine

Les DASD ne faisant pas partie du système de fichiers root, c'est-à-dire les data disks (ou disques de données), sont configurés de manière persistante dans le fichier /etc/dasd.conf. Celui-ci contient un DASD par ligne. Chaque ligne commence par l'ID de bus périphérique d'un DASD. Optionnellement, chaque ligne peut continuer avec des options séparées par un espace ou par le caractère tab. Les options consistent en paires clé-valeur, où la clé et la valeur sont séparées par le signe égal.
La clé correspond à tout attribut sysfs valide qu'un DASD possède. La valeur sera écrite sur l'attribut sysfs de la clé. Les entrées dans /etc/dasd.conf sont activées et configurées par udev lorsqu'un DASD est ajouté au système. Lors du démarrage, tous les DASD visibles par le sytème sont ajoutés et déclenchent udev.
Exemple du contenu de /etc/dasd.conf :
0.0.0207
0.0.0200 use_diag=1 readonly=1
Les modification apportées à /etc/dasd.conf ne prennent effet qu'après le redémarrage du système, ou après l'ajout dynamique d'un nouveau DASD en changeant la configuration d'E/S du système (c'est-à-dire le DASD attaché sous z/VM). Alternativement, vous pouvez déclencher l'activation de votre nouvelle entrée dans /etc/dasd.conf sur un DASD qui n'était pas actif au préalable en exécutant les commandes suivantes :
  1. Utilisez la commande cio_ignore afin de supprimer le DASD de la liste des périphériques ignorés et pour le rendre visible à Linux :
    # cio_ignore -r device_number
    Par exemple:
    # cio_ignore -r 021a
  2. Déclenchez l'activation en écrivant sur l'attribut uevent du périphérique :
    echo add > /sys/bus/ccw/devices/device-bus-ID/uevent
    Par exemple:
    echo add > /sys/bus/ccw/devices/0.0.021a/uevent