C.4.4. Créez un mappage pour permettre l'accès au contenu décrypté du périphérique

Pour accéder au contenu décrypté du périphérique, un mappage doit être établi en utilisant le device-mapper du noyau.
Il est utile de choisir un nom significatif pour ce mappage. LUKS fournit un UUID (Identifiant Unique Universel) pour chaque périphérique. Contrairement au nom du périphérique (par exemple : /dev/sda3), l'UUID restera constant tant que l'en-tête LUKS reste le même. Pour connaître l'UUID d'un périphérique LUKS, exécutez la commande suivante :
cryptsetup luksUUID <device>
luks-<uuid> est un exemple de nom de mappage fiable, à caractère informatif, et unique. Dans celui-ci, <uuid> est remplacé par l'UUID LUKS du périphérique (par exemple : luks-50ec957a-5b5a-47ee-85e6-f8085bbc97a8). Cette convention de dénomination peut paraître un peu lourde, mais il n'est pas nécessaire de la saisir fréquemment.
cryptsetup luksOpen <device> <name>
Il devrait maintenant y avoir un noeud de périphérique, /dev/mapper/<name>, qui représente le périphérique décrypté. Ce périphérique bloc peut être lu et recevoir des écritures, de même que tout autre périphérique bloc non-chiffré.
Pour voir les informations concernant le mappage du périphérique, utilisez la commande suivante :
dmsetup info <name>

Note

Pour obtenir plus d'informations, lisez la page dmsetup(8) du man.