23.13. Configuration du partitionnement de disque

Avertissement

Il est toujours bon de créer des copies de sauvegarde des données qui se trouvent sur vos systèmes. Par exemple, si vous mettez votre système à niveau ou si vous créez un système à double démarrage, vous devriez sauvegarder toutes les données que vous souhaitez garder sur vos disques durs. Des erreurs peuvent survenir et provoquer la perte de toutes vos données.

Important

Si vous installez Red Hat Enterprise Linux en mode texte, seuls les schémas de partitionnement par défaut décrits dans cette section pourront être utilisés. Vous ne pourrez pas ajouter ou supprimer des partitions ou systèmes de fichiers autres que ceux que l'installateur ajoutera ou supprimera automatiquement. Si vous avez besoin d'une structure personnalisée lors de l'installation, vous devriez procéder soit à une installation graphique sur une connexion VNC, ou à une installation Kickstart.
De plus, les options avancées telles que LVM, les systèmes de fichiers cryptés, et les systèmes de fichiers redimensionnables ne sont disponibles qu'en mode graphique et Kickstart.
Le partitionnement vous permet de diviser vos périphériques de stockage en sections isolées ; chacune d'entre elles se comporte comme un périphérique Linux individuel. Le partitionnement est particulièrement utile si vous exécutez plusieurs systèmes d'exploitation ou si désirez appliquer une distinction logique ou fonctionnelle entre vos partitions de stockage (comme une partition /home qui contient des informations utilisateur de manière persistante).
Configuration du partitionnement de disque

Figure 23.35. Configuration du partitionnement de disque

À partir de cet écran, vous pouvez choisir d'effectuer l'un des quatre partitionnements par défaut, ou un partitionnement des périphériques de stockage manuel afin de créer un partitionnement personnalisé.
Les quatre premières options vous permettent d'effectuer une installation automatique sans avoir à partitionner manuellement vos périphériques de stockage. Si vous ne vous sentez pas vraiment capable de partitionner votre système, nous vous recommandons de choisir l'une des options suivantes et de laisser le programme d'installation partitionner les périphériques de stockage pour vous. Selon l'option choisie, vous pouvez quand même contrôler quelles données (s'il y en a) seront supprimées du système.

Important

Pour chiffrer des partitions, vous devrez sélectionner l'option Créer une structure personnalisée. Les partitions créées avec l'une des quatre options automatisées ne peuvent pas être chiffrées.
Vos options sont :
Utiliser tout l'espace
Sélectionnez cette option pour supprimer toutes les partitions sur vos disques de stockage (y compris les partitions créées par d'autres systèmes d'exploitation, telles que z/VM ou z/OS).

Avertissement

Si vous sélectionnez cette option, toutes les données sur les périphériques de stockage DASD et SCSI sélectionnés seront supprimées par le programme d'installation.
Remplacer le(s) système(s) Linux existant(s)
Sélectionnez cette option pour ne supprimer que les partitions Linux (partitions créées par une installation précédente de Linux). Ceci ne supprimera pas les autres partitions que vous pourriez avoir sur vos périphériques de stockage (telles que les partitions z/VM ou z/OS).
Réduire le système actuel
Sélectionnez cette option si vous souhaitez changer la taille de vos données et partitions actuelles manuellement et installer une partition Red Hat Enterprise Linux par défaut dans l'espace libre.

Avertissement

Si vous réduisez des partitions sur lesquelles d'autres systèmes d'exploitation sont installés, vous ne pourrez sans doute pas utiliser ces systèmes d'exploitation. Même si cette option de partitionnement ne détruit pas de données, les systèmes d'exploitation, typiquement, nécessitent de l'espace libre dans leurs partitions. Veuillez vérifier combien d'espace devrait rester libre avant de procéder au changement de taille d'une partition contenant un système d'exploitation que vous pourriez utiliser à nouveau.
Utiliser l'espace libre
Sélectionnez cette option afin de conserver vos données et partitions actuelles et pour installer Red Hat Enterprise Linux sur l'espace inutilisé disponible sur les disques de stockage. Assurez-vous qu'il reste suffisamment d'espace disponible sur les disques de stockage avant de sélectionner cette option — référez-vous à Section 18.1, « Pré-installation ».
Créer une structure personnalisée
Sélectionnez cette option pour partitionner des périphériques de stockage manuellement et pour créer des structures personnalisées. Référez-vous à Section 23.15, « Créer une structure personnalisée ou modifier la structure par défaut »
Choisissez votre méthode préférée de partitionnement en cliquant sur le bouton radio se trouvant à gauche de sa description dans la boîte de dialogue.
Sélectionnez l'option Chiffrer le système pour chiffrer toutes les partitions sauf la partition /boot. Référez-vous à Annexe C, Chiffrement de disque pour obtenir des informations sur le chiffrement.
Pour examiner les partitions créées automatiquement et y apporter des modifications, sélectionnez l'option Examiner. Après l'avoir sélectionnée et après avoir cliqué sur Suivant pour continuer, vous verrez les partitions créées par Ananconda. Vous pourrez également les modifier si elles ne correspondent pas à vos besoins.

Important

Lorsque vous installez Red Hat Enterprise Linux 6 sur un système possédant des périphériques de stockage à chemins d'accès multiples (multipath) et des périphériques de stockage non-multipath, la structure du partitionnement automatique dans l'installateur peut créer des groupes de volumes contenant une combinaison de périphériques multipath et de périphériques non-multipath, ce qui est contraire au principe du stockage à chemins d'accès multiples.
Sur l'écran de sélection de disques qui apparaît après la sélection du partitionnement automatique, nous vous recommandons de sélectionner des périphériques à chemins d'accès multiples (multipath) uniquement ou des périphériques non-multipath uniquement. Alternativement, sélectionnez le partitionnement personnalisé.
Cliquez sur Suivant pour continuer une fois que vous avez terminé vos sélections.