C.3. Création de périphériques blocs chiffrés dans Anaconda

Vous pouvez créer des périphériques chiffrés lors de l'installation du système. Ceci vous permettra de facilement configurer un système avec partitions chiffrées.
Pour activer le chiffrage des périphériques blocs, cochez la case « Chiffrer le système » lorsque vous sélectionnez le partitionnement automatique, ou la case « Chiffrer » lorsque vous créez une partition individuelle, un contrôleur RAID de logiciel, ou un volume logique. Une fois le partitionnement terminé, il vous sera demandé de saisir une phrase de passe pour le chiffrement. Cette phrase de passe sera requise pour accéder aux périphériques chiffrés. Si vous possédez des périphériques LUKS pré-existants et si vous avez saisi les phrase de passe correctes lors du processus d'installation, l'invite de la phrase de passe contiendra une case à cocher. Cochez cette case pour indiquer que vous souhaiteriez que la nouvelle phrase de passe soit ajoutée à un emplacement disponible dans chacun des périphériques blocs chiffrés pré-existant.

Note

Cocher la case « Chiffrer le système » sur l'écran « Partitionnement automatique », puis choisir « Créer une mise en page personnalisée » ne chiffrera aucun des périphériques blocs automatiquement.

Note

Vous pouvez utiliser kickstart afin de définir une phrase de passe différente pour chaque périphérique bloc nouvellement chiffré.

C.3.1. Quels types de périphériques blocs peuvent être chiffrés ?

La plupart des périphériques blocs peuvent être chiffrés avec LUKS. À partir d'anaconda, vous pouvez chiffrer des partitions, des volumes physiques LVM, des volumes logiques LVM, et des contrôleurs RAID de logiciels.