36.3. Utiliser le mode de secours (de l'anglais, « rescue mode ») pour corriger ou trouver une solution de contournement à des problèmes de pilote.

Un pilote défectueux ou manquant peut empêcher un système de démarrer normalement. Le mode de secours fournit un environnement dans lequel vous pouvez ajouter, supprimer ou remplacer un pilote, même lorsque le système échoue au démarrage. Nous vous recommandons, dans la mesure du possible, d'utiliser le gestionnaire de paquetage RPM afin de supprimer les pilote défectueux ou pour ajouter des pilotes mis à jour ou manquants.Si vous ne pouvez pas supprimer un pilote défectueux pour une raison ou une autre, il est possible de placer ce pilote sur liste noire afin qu'il ne soit pas chargé lors du démarrage.
Remarquez que lorsque vous installez un pilote à partir d'un disque de pilote, le disque de pilote met à jour toutes les images initramfs sur le système pour utiliser ce pilote. Si un problème avec un pilote empêche un système de démarrer, vous ne pourrez pas compter sur le démarrage du système à partir d'une autre image initramfs.

36.3.1. Utiliser un RPM pour ajouter, supprimer ou remplacer un pilote

Dans le mode de secours, vous pouvez utiliser RPM pour installer, supprimer ou mettre à jour des paquetages du système installé, même si vous n'avez pas démarré le système installé. Pour supprimer un pilote défectueux :
  1. Démarrez le système en mode de secours avec la commande linux rescue à l'invite de démarrage, ou avec la commande linux rescue dd si vous devez charger un pilote de tierce partie depuis un disque de pilote. Suivez les instructions dans la Section 36.1.2, « Démarrage en mode de secours » et ne choisissez pas de monter le système installé en lecture-seule.
  2. Modifiez le répertoire root sur /mnt/sysimage/ :
    chroot /mnt/sysimage/
  3. Utilisez la commande rpm -e pour supprimer le paquetage des pilotes. Par exemple, pour supprimer le paquetage kmod-foobar, exécutez :
    rpm -e kmod-foobar
  4. Quittez l'environnement chroot :
    exit
L'installation d'un pilote est un processus similaire, mais le paquetage RPM qui contient le pilote doit être disponible sur le système.
  1. Démarrez le système en mode de secours avec la commande linux rescue à l'invite de démarrage, ou avec la commande linux rescue dd si vous devez charger un pilote de tierce partie depuis un disque de pilote. Suivez les instructions dans la Section 36.1.2, « Démarrage en mode de secours » et ne choisissez pas de monter le système installé en lecture-seule.
  2. Mettez le paquetage RPM qui contient le pilote à disponibilité. Par exemple, montez un CD ou un lecteur flash USB et copiez le paquetage RPM sur un emplacement de votre choix sous /mnt/sysimage/. Par exemple : /mnt/sysimage/root/drivers/.
  3. Modifiez le répertoire root sur /mnt/sysimage/ :
    chroot /mnt/sysimage/
  4. Utilisez la commande rpm -ivh pour installer le paquetage du pilote. Par exemple, pour installer le paquetage du pilote kmod-foobar à partir de /root/drivers/, exécutez :
    rpm -­ivh /root/drivers/kmod-foobar-­1.2.0­4.17.el6.i686
    Remarquez que /root/drivers/ dans cet environnement chroot, équivaut à /mnt/sysimage/root/drivers/ dans l'environnement de secours original.
Lorsque vous aurez terminé de supprimer et d'installer des pilotes, redémarrez le système.