16.8. Périphériques de stockage

Vous pouvez installer Red Hat Enterprise Linux sur une grande variété de périphériques de stockage. Cet écran vous permet de sélectionner les périphériques de stockage de base ou de stockage spécialisé.
Périphériques de stockage

Figure 16.3. Périphériques de stockage

Périphériques de stockage de base
Sélectionnez Périphériques de stockage de base pour installer Red Hat Enterprise Linux sur les périphériques de stockage suivants :
  • disques durs ou disques SSD directement connectés au système local.système.
Périphériques de stockage spécialisé
Sélectionnez Périphériques de stockage spécialisé pour installer Red Hat Enterprise Linux sur les périphériques de stockage suivants :
  • Réseaux SAN (Storage Area Networks)
  • DASD (unité de stockage à accès direct)
  • Périphériques RAID microprogramme
  • Périphériques à chemins d'accès multiples
Utilisez l'option Périphériques de stockage spécialisé pour configurer les connexions iSCSI (Internet small computer system interface) et FCoE (Fiber Channel over Ethernet)
Si vous sélectionnez Périphériques de stockage de base, anaconda détectera automatiquement le stockage local attaché au système et n'aura pas besoin de votre participation. Procédez à la Section 16.9, « Définir le nom d'hôte ».

16.8.1. Écran de sélection des périphériques de stockage

L'écran de sélection des périphériques affiche tous les périphériques de stockage auxquels anaconda a accès.
Sélectionner les périphériques de stockage — Périphériques de base

Figure 16.4. Sélectionner les périphériques de stockage — Périphériques de base

Sélectionner les périphériques de stockage — Périphériques à chemins d'accès multiples

Figure 16.5. Sélectionner les périphériques de stockage — Périphériques à chemins d'accès multiples

Sélectionner les périphériques de stockage — Autres périphériques SAN

Figure 16.6. Sélectionner les périphériques de stockage — Autres périphériques SAN

Les périphériques sont groupés sous les onglets suivants :
Périphériques de base
Périphériques de base directement connectés au système local, tels que les disques durs et que les disques SSD.
RAID microprogramme
Périphériques de stockage attachés à un contrôleur RAID microprogramme.
Périphériques à chemins d'accès mutiples
Périphériques de stockage accessibles par plus d'un chemin d'accès, comme avec des contrôleurs SCSI multiples ou des ports de Fibre Channel sur le même système.

Important

L'installateur détecte uniquement les périphériques de stockage à multiples chemins d'accès (périphériques multipath) avec des numéros de série faisant 16 ou 32 caractères de long.
Autres périphériques SAN
Tout autre périphérique disponible sur un réseau de stockage SAN.
Si vous avez besoin de configurer le stockage iSCSI ou FCoE, cliquez sur Ajouter une cible avancée puis procédez à la Section 16.8.1.1, « Options de stockage avancées ».
L'écran de sélection des périphériques de stockage contient aussi un onglet de Recherche vous permettant de filtrer les périphériques de stockage avec le WWID (Identifiant global, de l'anglais World Wide Identifier), le port, la cible, ou le LUN (numéro d'unité logique) à partir duquel ils sont accédés.
Onglet Recherche de périphériques de stockage

Figure 16.7. Onglet Recherche de périphériques de stockage

L'onglet contient un menu déroulant pour sélectionner entre recherche par port, par cible, par WWID, ou par LUN (avec des zones de texte correspondantes pour ces valeurs). Effectuer des recherches par WWID ou par LUN requiert des valeurs supplémentaires dans les zones de texte correspondantes.
Chaque onglet présente une liste des périphériques détectés par anaconda, avec des informations sur le périphérique vous aidant à l'identifier. Un petit menu déroulant marqué d'une icône se trouve à la droite des en-têtes de colonne. Ce menu vous permet de sélectionner les types des données présentées sur chaque périphérique. Par exemple, le menu sur l'onglet Périphériques à chemins d'accès multiples vous permet de spécifier le WWID, la Capacité, le Fournisseur, l'Interconnexion, et les Chemins à inclure aux détails présentés pour chaque périphérique. Réduire ou augmenter le montant d'informations présenté peut vous aider à identifier un périphérique en particulier.
Sélection des colonnes

Figure 16.8. Sélection des colonnes

Chaque périphérique est présenté sur une ligne différente, avec une case à cocher sur la gauche. Cliquez sur la case à cocher pour rendre un périphérique disponible pendant le processus d'installation, ou cliquez sur le bouton radio sur la gauche des en-têtes de colonne pour sélectionner ou pour désélectionner tous les périphériques listés dans un écran en particulier. Plus loin dans le processus d'installation, vous pourrez choisir d'installer Red Hat Enterprise Linux sur l'un des périphériques sélectionné ici, et de monter automatiquement n'importe quel des autres périphériques sur le système installé.
Remarquez que les périphériques que vous sélectionnez ici ne sont pas automatiquement effacés par le processus d'installation. En soi-même, la sélection d'un périphérique sur cet écran ne signifie pas que les données sur ce périphérique sont à risque. Remarquez aussi que tout périphérique que vous n'aurez pas sélectionné ici pour faire partie du système installé peut y être ajouté après l'installation en modifiant le fichier /etc/fstab.

Important

Tous les périphériques de stockage que vous n'aurez pas sélectionné sur cet écran seront totalement cachés d'anaconda. Pour charger à la chaîne le chargeur d'amorçage Red Hat Enterprise Linux depuis un autre chargeur d'amorçage, sélectionnez tous les périphériques présentés sur cet écran.
lorsque vous aurez sélectionné les périphériques de stockage à mettre à disponibilité pendant l'installation, cliquez sur Suivant puis procédez à la Section 16.13, « Initialisation du disque dur »

16.8.1.1. Options de stockage avancées

À partir de cet écran, vous pouvez configurer une cible iSCSI (SCSI sur TCP/IP), ou FCoE (Fibre channel sur ethernet) SAN (réseau de zone de stockage). Reportez-vous à la Annexe B, Disques ISCSI pour une introduction à iSCSI.
Options de stockage avancées

Figure 16.9. Options de stockage avancées

16.8.1.1.1. Sélectionnez et configurez une interface réseau
Si une interface réseau n'est pas déjà active sur le système, anaconda doit en activer une par laquelle il se connectera aux périphériques de stockage. Si votre système ne possède qu'une seule interface réseau, anaconda l'activera automatiquement. Cependant, si votre système dispose de plus d'une interface réseau, anaconda vous invitera, avec la boîte de dialogue Sélectionner une interface réseau, à en choisir une pendant l'installation.
Sélectionner l'interface réseau

Figure 16.10. Sélectionner l'interface réseau

  1. Sélectionnez une interface à partir du menu déroulant.
  2. Cliquez sur Valider.
Anaconda active l'interface que vous avez sélectionné, puis lance NetworkManager pour permettre de configurer cette interface.
Connexions réseau

Figure 16.11. Connexions réseau

Pour obtenir des détails sur l'utilisation de NetworkManager, reportez-vous à la Section 16.9, « Définir le nom d'hôte »
16.8.1.1.2. Configurer les paramètres iSCSI
Pour utiliser des périphériques de stockage iSCSI pour l'installation, anaconda doit être en mesure de pouvoir les découvrir en tant que cibles iSCSI et de pouvoir créer une session iSCSI pour y accéder. Chacune de ces étapes peut nécessiter un nom d'utilisateur et un mot de passe pour l'authentification CHAP (de l'anglais « Challenge Handshake Authentication Protocol »). En outre, vous pouvez configurer une cible iSCSI pour authentifier l'initiateur iSCSI sur le système auquel la cible est attachée (CHAP inversé) pour la découverte et pour la session. Lorsqu'utilisés ensemble, le CHAP et le CHAP inversé sont appelés CHAP mutuel ou CHAP à deux voies. Le CHAP mutuel offre le plus haut niveau de sécurité pour les connexions iSCSI, particulièrement lorsque le nom d'utilisateur et le mot de passe sont différents pour l'authentification CHA et l'authentification CHAPP inversé.
Répétez les étapes de la découverte et de la connexion iSCSI autant de fois que nécessaire pour ajouter tout le stockage iSCSI requis. Toutefois, vous ne pourrez pas modifier le nom de l'initiateur iSCSI après avoir tenté la première découverte. Pour modifier le nom de l'initiateur ISCSI, vous devrez redémarrer l'installation.

Procédure 16.1. Découverte iSCSI

Utilisez la boîte de dialogue Détails de la découverte iSCSI pour fournir à anaconda les informations nécessitées pour découvrir la cible iSCSI.
Boîte de dialogue Détails de la découverte iSCSI

Figure 16.12. Boîte de dialogue Détails de la découverte iSCSI

  1. Saisissez l'adresse IP de la cible iSCSI dans le champ Adresse IP cible.
  2. Fournissez un nom dans le champ Nom d'initiateur iSCSI pour l'initiateur iSCSI sous le format IQN (Nom qualifé iSCSI, de l'anglais iSCSI qualified name).
    Un IQN valide contient :
    • la chaîne iqn. (remarquez le point)
    • un code date spécifiant l'année et le mois de l'enregistrement du nom de domaine ou sous-domaine Internet de votre entreprise, celui-ci est représenté avec quatre chiffres pour l'année, un tiret et deux chiffres pour le mois, le tout suivi d'un point. Par exemple, septembre 2010 sera représenté comme ceci : 2010-09.
    • le nom du domaine ou sous-domaine Internet de votre entreprise, présenté dans l'ordre inverse avec le domaine du plus haut niveau en premier. Par exemple, le sous-domaine storage.example.com sera représenté sous la forme : com.example.storage.
    • le caractère des deux-points, suivi par une chaîne identifiant de manière unique cet initiateur iSCSI dans votre domaine ou sous-domaine. Par exemple, :diskarrays-sn-a8675309.
    Un IQN complet ressemble ainsi à ceci : iqn.2010-09.storage.example.com:diskarrays-sn-a8675309 et anaconda pré-remplit le champ Nom de l'initiateur iSCSI avec un nom sous ce format pour vous aider avec la structure.
    Pour obtenir plus d'informations sur les IQN, reportez-vous à 3.2.6. iSCSI Names dans le document RFC 3720 - Internet Small Computer Systems Interface (iSCSI) disponible sur http://tools.ietf.org/html/rfc3720#section-3.2.6 et à 1. iSCSI Names and Addresses dans RFC 3721 - Internet Small Computer Systems Interface (iSCSI) Naming and Discovery disponible sur http://tools.ietf.org/html/rfc3721#section-1.
  3. Utilisez le menu déroulant pour spécifier le type d'authentification à utiliser pour la découverte iSCSI :
    Authentification de la découverte iSCSI

    Figure 16.13. Authentification de la découverte iSCSI

    • aucune information d'identification
    • paire CHAP
    • paire CHAP et paire inversée
    • Si vous avez sélectionné paire CHAP comme type d'authentification, veuillez fournir le nom d'utilisateur et le mot de passe pour la cible iSCSI dans les champs Nom d'utilisateur CHAP et Mot de passe CHAP.
      Paire CHAP

      Figure 16.14. Paire CHAP

    • Si vous avez sélectionné paire CHAP et paire inversée comme type d'authentification, veuillez fournir le nom d'utilisateur et le mot de passe de la cible iSCSI dans les champs Nom d'utilisateur CHAP et Mot de passe CHAP ainsi que le nom d'utilisateur et le mot de passe de l'initiateur iSCSI dans les champs Nom d'utilisateur CHAP inversé et Mot de passe CHAP inversé.
      Paire CHAP et paire inversée

      Figure 16.15. Paire CHAP et paire inversée

  4. CLiquez sur Lancer la découverte (Start Discovery). Anaconda va tenter de découvrir une cible iSCSI en se basant sur les informations que vous avez fournit. Si la découverte est réussie, la boîte de dialogue Nœuds iSCSI découverts (iSCSI Discovered Nodes) s'affichera avec une liste de tous les nœuds iSCSI découverts sur la cible.
  5. Chaque nœud est présenté avec une case à cocher à ses côtés. Cliquez sur les cases des nœuds que vous souhaitez utiliser pour l'installation.
    Boîte de dialogue Nœuds iSCSI découverts

    Figure 16.16. Boîte de dialogue Nœuds iSCSI découverts

  6. Cliquez sur Connexion (Login) pour initier une session iSCSI.

Procédure 16.2. Lancer une session iSCSI

Utilisez la boîte de dialogue Connexion aux nœuds iSCSI pour fournir à anaconda les informations nécessaires à la connexion aux nœuds sur la cible iSCSI et pour démarrer une session iSCSI.
Boîte de dialogue Connexion aux Nœuds iSCSI

Figure 16.17. Boîte de dialogue Connexion aux Nœuds iSCSI

  1. Utilisez le menu déroulant pour spécifier le type d'authentification à utiliser pour la session iSCSI :
    Authentification de session iSCSI

    Figure 16.18. Authentification de session iSCSI

    • aucune information d'identification
    • paire CHAP
    • paire CHAP et paire inversée
    • Utiliser les informations d'identification de l'étape de découverte
    Si votre environnement utilise le même type d'authentification et le même nom d'utilisateur et mot de passe pour la découverte iSCSI et pour la session iSCSI, sélectionnez Utiliser les informations d'identification de l'étape de découverte pour réutiliser ces informations d'identification.
    • Si vous avez sélectionné paire CHAP comme type d'authentification, veuillez fournir le nom d'utilisateur et le mot de passe pour la cible iSCSI dans les champs Nom d'utilisateur CHAP et Mot de passe CHAP.
      Paire CHAP

      Figure 16.19. Paire CHAP

    • Si vous avez sélectionné paire CHAP et paire inversée comme type d'authentification, veuillez fournir le nom d'utilisateur et le mot de passe de la cible iSCSI dans les champs Nom d'utilisateur CHAP et Mot de passe CHAP, ainsi que le nom d'utilisateur et le mot de passe de l'initiateur iSCSI dans les champs Nom d'utilisateur CHAP inversé et Mot de passe CHAP inversé.
      Paire CHAP et paire inversée

      Figure 16.20. Paire CHAP et paire inversée

  2. Cliquez sur Connexion. Anaconda va tenter de se connecter aux nœuds de la cible iSCSI en se basant sur les informations fournies. La boîte de dialogue Résultats de la connexion iSCSI (iSCSI Login Results) affichera les résultats.
    Boîte de dialogue Résultats de la connexion iSCSI

    Figure 16.21. Boîte de dialogue Résultats de la connexion iSCSI

  3. Cliquez sur Valider pour continuer.
16.8.1.1.3. Configurer les paramètres FCoE
Pour configurer un SAN FCoE, sélectionnez Ajouter SAN FCoE et cliquez sur Ajouter un disque.
Dans le menu apparaissant sur la boîte de dialogue suivante, sélectionnez l'interface réseau connectée à votre interrupteur FCoE et cliquez sur Ajouter disque(s) FCoE.
Configurer les paramètres FCoE

Figure 16.22. Configurer les paramètres FCoE

Le DCB (Data Center Bridging) est un ensemble d'améliorations aux protocoles Ethernet, conçu pour améliorer l'efficacité des connexions Ethernet des réseaux de stockage et des clusters. Activez ou désactivez la reconnaissance DCB de l'installateur à l'aide de la case à cocher dans cette boîte de dialogue.