28.4. Automatiser l'installation avec Kickstart

Vous pouvez permettre à une installation de s'exécuter seule à l'aide de Kickstart. Le fichier Kickstart spécifie les paramètres pour une installation. Une fois que le système d'installation démarre, il peut lire un fichier Kickstart et commencer le processus d'installation sans participation supplémentaire de la part d'un utilisateur.

Note

Le processus d'installation de Red Hat Enterprise Linux écrit automatiquement un fichier Kickstart contenant les paramètres du système installé. Ce fichier est toujours enregistré en tant que /root/anaconda-ks.cfg. Vous pouvez utilisez ce fichier pour répéter l'installation avec des paramètres identiques, ou modifier des copies afin de spécifier des paramètres pour d'autres systèmes.

Important

Firstboot ne s'exécute pas après l'installation d'un système à partir d'un fichier Kickstart sauf si un bureau et le système X Window System ont été inclus dans l'installation et qu'une connexion graphique a été activée. Spécifiez un utilisateur avec l'option user dans le fichier Kickstart avant d'installer des systèmes supplémentaires à partir de celui-ci (reportez-vous à la Section 32.4, « Options de kickstart » pour obtenir plus de détails) ; sinon, connectez-vous au système installé avec une console virtuelle en tant que root, puis ajoutez des utilisateurs avec la commande adduser.
Red Hat Enterprise Linux inclut une application graphique pour créer et modifier des fichiers Kickstart en sélectionnant les options dont vous avez besoin. Utilisez le paquetage system-config-kickstart afin d'installer cet utilitaire. Pour charger l'éditeur Kickstart Red Hat Enterprise Linux, choisissez ApplicationsOutils systèmeKickstart.
Les fichiers Kickstart listent les options d'installations en texte brut, avec une option par ligne. Ce format vous permet de modifier vos fichies Kickstart avec n'importe quel éditeur de texte, et d'écrire des scripts où des applications générant des fichiers Kickstart personnalisés pour vos systèmes.
Pour automatiser le processus d'installation avec un fichier Kickstart, utiliser l'option ks pour spécifier le nom et l'emplacement du fichier :
 linux ks=location/kickstart-file.cfg
Vous pouvez aussi utiliser des fichiers Kickstart contenus sur un périphérique de stockage amovible, un disque dur, ou un serveur réseau. Reportez-vous à la Tableau 28.2, « Sources de Kickstart » pour connaître les sources Kickstart prises en charge.

Tableau 28.2. Sources de Kickstart

Source de Kickstart Format d'option
Lecteur DVD ks=cdrom:/directory/ks.cfg
Disque dur ks=hd:/device/directory/ks.cfg
Autre périphérique ks=file:/device/directory/ks.cfg
Serveur HTTP ks=http://server.mydomain.com/directory/ks.cfg
Serveur HTTPS ks=https://server.mydomain.com/directory/ks.cfg
Serveur FTP ks=ftp://server.mydomain.com/directory/ks.cfg
Serveur NFS ks=nfs:server.mydomain.com:/directory/ks.cfg
Pour obtenir un fichier Kickstart à partir d'un script ou d'un serveur HTTP, spécifiez l'URL de l'application avec l'option ks=. Si vous ajouter l'option kssendmac, la requête envoie aussi les en-têtes HHTP à l'application Web. Votre application peut utiliser ces en-têtes pour identifier votre ordinateur. Cette ligne envoie une requête avec des en-têtes à l'application http://serveur.mondomaine.com/kickstart.cgi :
linux ks=http://server.mydomain.com/kickstart.cgi kssendmac