Red Hat Training

A Red Hat training course is available for Red Hat JBoss Enterprise Application Platform

10.5.8. Configurer le scanneur de déploiement avec l'interface CLI

Résumé

Bien qu'il existe plusieurs méthodes de configuration du scanneur de déploiement, l'interface CLI permet d'exposer et de modifier les attributs par l'utilisation de scripts de lots ou en temps réel. Vous pouvez modifier le comportement du scanneur de déploiement par l'utilisation de l'attribut lecture read-attribute et des opérations de ligne de commande write-attribute. Davantage d'informations sur les attributs de scanneur de déploiement sont définis dans la rubrique Section 10.5.6, « Référence pour attributs de scanneur de déploiement ».

Le scanneur de déploiement est un sous-système de JBoss EAP 6, que vous pouvez voir dans standalone.xml.

Exemple 10.10. Excerpt de standalone.xml

<subsystem xmlns="urn:jboss:domain:deployment-scanner:1.1">
    <deployment-scanner path="deployments" relative-to="jboss.server.base.dir" scan-interval="5000"/>
</subsystem>

Procédure 10.12. Configurer le scanneur de déploiement

  1. Déterminer les attributs de scanner de déploiement à configurer

    Pour configurer le scanneur de déploiement par l'interface CLI, vous devrez tout d'abord exposer les noms d'attribut qui conviennent. Vous pouvez faire cela grâce à l'opération read-resources au nœud root, ou bien par la commande cd pour passer au nœud dépendant du sous-système. Vous pouvez également afficher les attributs par la commande ls à ce niveau.
    • Exposer les attributs de scanneur de déploiement par l'opération read-resource

      Utiliser l'opération read-resource pour exposer les attributs définis par la ressource de scanneur de déploiement par défaut.

      Exemple 10.11. Exemple de sortie read-resource

      [standalone@localhost:9999 /]/subsystem=deployment-scanner/scanner=default:read-resource
      {
          "outcome" => "success",
          "result" => {
              "auto-deploy-exploded" => false,
              "auto-deploy-xml" => true,
              "auto-deploy-zipped" => true,
              "deployment-timeout" => 600,
              "path" => "deployments",
              "relative-to" => "jboss.server.base.dir",
              "scan-enabled" => true,
              "scan-interval" => 5000
          }
      }
    • Exposer les attributs de scanneur de déploiement par la commande ls

      Utiliser la commande ls avec l'argument -l en option pour afficher une table de résultats qui incluent des attributs de nœud, des valeurs et types de sous-système. Vous pouvez en apprendre davantage sur la commande ls et ses arguments en exposant l'entrée ls --help. Pour plus d'informations sur le menu help de l'interface CLI, voir la section Section 3.5.5, « Comment obtenir de l'aide par l'interface CLI ».

      Exemple 10.12. Exemple de sortie ls -l

      [standalone@localhost:9999 /] ls -l /subsystem=deployment-scanner/scanner=default
      ATTRIBUTE            VALUE                 TYPE    
      auto-deploy-exploded false                 BOOLEAN 
      auto-deploy-xml      true                  BOOLEAN 
      auto-deploy-zipped   true                  BOOLEAN 
      deployment-timeout   600                   LONG    
      path                 deployments           STRING  
      relative-to          jboss.server.base.dir STRING  
      scan-enabled         true                  BOOLEAN 
      scan-interval        5000                  INT
  2. Configurer le scanneur de déploiement par l'opération write-attribute

    Une fois que vous avez déterminé le nom de l'attribut à modifier, utiliser la commande write-attribute pour spécifier le nom de l'attribut et la nouvelle valeur à indiquer. Les exemples suivants sont tous exécutés au niveau du nœud dépendant, qui peut être accédé en utilisant la commande cd et la saisie semi-automatique via la touche TAB pour passer au nœud de scanneur par défaut.
    [standalone@localhost:9999 /] cd subsystem=deployment-scanner/scanner=default
    1. Active le déploiement automatique du contenu explosé.

      Utiliser l'opération write-attribute pour activer le déploiement automatique du contenu d'application explosé.
      [standalone@localhost:9999 scanner=default] :write-attribute(name=auto-deploy-exploded,value=true)
      {"outcome" => "success"}
    2. Désactiver le déploiement automatique du contenu XML

      Utiliser l'opération write-attribute pour désactiver le déploiement automatique du contenu d'application explosé.
      [standalone@localhost:9999 scanner=default] :write-attribute(name=auto-deploy-xml,value=false)     
      {"outcome" => "success"}
    3. Désactiver le déploiement automatique du contenu compressé

      Utiliser la commande write-attribute pour désactiver le déploiement automatique du contenu d'applications compressé.
      [standalone@localhost:9999 scanner=default] :write-attribute(name=auto-deploy-zipped,value=false)
      {"outcome" => "success"}
    4. Configurer l'attribut du chemin d'accès

      Utiliser l'opération write-attribute pour modifier l'attribut de chemin d'accès, pour substituer la valeur de l'exemple newpathname par un nouveau nom de chemin d'accès que le scanneur de déploiement puisse surveiller. Noter que le serveur aura besoin que le nouveau chargement prenne effet.
      [standalone@localhost:9999 scanner=default] :write-attribute(name=path,value=newpathname)            
      {
          "outcome" => "success",
          "response-headers" => {
              "operation-requires-reload" => true,
              "process-state" => "reload-required"
          }
      }
    5. Configurer l'attribut du chemin relatif

      Utiliser l'opération write-attribute pour modifier la référence relative du chemin du système de fichier ainsi définie dans la section des chemins d'accès du fichier de configuration XML. Notez que le serveur aura besoin que le nouveau chargement prenne effet.
      [standalone@localhost:9999 scanner=default] :write-attribute(name=relative-to,value=new.relative.dir)
      {
          "outcome" => "success",
          "response-headers" => {
              "operation-requires-reload" => true,
              "process-state" => "reload-required"
          }
      }
    6. Désactiver le scanneur de déploiement

      Utiliser l'opération write-attribute pour désactiver le scanneur de déploiement en définissant la valeur scan-enabled à false.
      [standalone@localhost:9999 scanner=default] :write-attribute(name=scan-enabled,value=false)        
      {"outcome" => "success"}
    7. Changer l'intervalle de balayage

      Utiliser l'opération write-attribute pour modifier l'intervalle de balayage de 5 000 millisecondes à 10 000 millisecondes.
      [standalone@localhost:9999 scanner=default] :write-attribute(name=scan-interval,value=10000)
      {"outcome" => "success"}
Résultat

Vos modifications de configuration sont sauvegardées dans le scanneur de déploiement.