15.2. Exécution et sortie de l'utilitaire de crash

Lancez l'utilitaire crash pour analyser la cause de la panne du système.

Conditions préalables

  • Identifier le noyau en cours d'exécution (par exemple 5.14.0-1.el9.x86_64).

Procédure

  1. Pour lancer l'utilitaire crash, deux paramètres nécessaires doivent être transmis à la commande :

    • Les informations de débogage (une image vmlinuz décompressée), par exemple /usr/lib/debug/lib/modules/5.14.0-1.el9.x86_64/vmlinux, sont fournies par le biais d'un paquetage kernel-debuginfo spécifique.
    • Le fichier vmcore actuel, par exemple /var/crash/127.0.0.1-2021-09-13-14:05:33/vmcore

      La commande crash qui en résulte se présente alors comme suit :

      # crash /usr/lib/debug/lib/modules/5.14.0-1.el9.x86_64/vmlinux /var/crash/127.0.0.1-2021-09-13-14:05:33/vmcore

      Utilisez la même version de <kernel> qui a été capturée par kdump.

      Exemple 15.1. Exécution de l'utilitaire de crash

      L'exemple suivant montre l'analyse d'un core dump créé le 13 septembre 2021 à 14:05 PM, utilisant le noyau 5.14.0-1.el9.x86_64.

      ...
      WARNING: kernel relocated [202MB]: patching 90160 gdb minimal_symbol values
      
            KERNEL: /usr/lib/debug/lib/modules/5.14.0-1.el9.x86_64/vmlinux
          DUMPFILE: /var/crash/127.0.0.1-2021-09-13-14:05:33/vmcore  [PARTIAL DUMP]
              CPUS: 2
              DATE: Mon Sep 13 14:05:16 2021
            UPTIME: 01:03:57
      LOAD AVERAGE: 0.00, 0.00, 0.00
             TASKS: 586
          NODENAME: localhost.localdomain
           RELEASE: 5.14.0-1.el9.x86_64
           VERSION: #1 SMP Wed Aug 29 11:51:55 UTC 2018
           MACHINE: x86_64  (2904 Mhz)
            MEMORY: 2.9 GB
             PANIC: "sysrq: SysRq : Trigger a crash"
               PID: 10635
           COMMAND: "bash"
              TASK: ffff8d6c84271800  [THREAD_INFO: ffff8d6c84271800]
               CPU: 1
             STATE: TASK_RUNNING (SYSRQ)
      
      crash>
  2. Pour quitter l'invite interactive et mettre fin à crash, tapez exit ou q.

    Exemple 15.2. Quitter l'utilitaire de crash

    crash> exit
    ~]#
Note

La commande crash peut également être utilisée comme un outil puissant pour le débogage d'un système réel. Toutefois, il convient de l'utiliser avec précaution afin de ne pas casser votre système.