Chapitre 9. Démarrer avec la journalisation du noyau

Les fichiers journaux sont des fichiers qui contiennent des messages sur le système, y compris le noyau, les services et les applications qui s'y exécutent. Le système de journalisation de Red Hat Enterprise Linux est basé sur le protocole intégré syslog. Divers utilitaires utilisent ce système pour enregistrer des événements et les organiser dans des fichiers journaux. Ces fichiers sont utiles lors de l'audit du système d'exploitation ou de la résolution de problèmes.

9.1. Qu'est-ce que l'anneau tampon du noyau ?

Pendant le processus de démarrage, la console fournit de nombreuses informations importantes sur la phase initiale du démarrage du système. Pour éviter la perte des premiers messages, le noyau utilise ce que l'on appelle un tampon circulaire. Ce tampon stocke tous les messages, y compris les messages de démarrage, générés par la fonction printk() dans le code du noyau. Les messages du tampon circulaire du noyau sont ensuite lus et stockés dans des fichiers journaux sur un support permanent, par exemple par le service syslog.

Le tampon mentionné ci-dessus est une structure de données cyclique qui a une taille fixe et qui est codée en dur dans le noyau. Les utilisateurs peuvent afficher les données stockées dans le tampon circulaire du noyau par le biais de la commande dmesg ou du fichier /var/log/boot.log. Lorsque le tampon circulaire est plein, les nouvelles données écrasent les anciennes.

Ressources supplémentaires

  • syslog(2) et dmesg(1) page du manuel