Annexe A. Référence aux besoins système

Cette section fournit des informations et des directives sur le matériel, la cible d'installation, le système, la mémoire et le RAID lors de l'installation de Red Hat Enterprise Linux.

A.1. Compatibilité matérielle

Red Hat travaille en étroite collaboration avec les fournisseurs de matériel sur le matériel pris en charge.

A.2. Cibles d'installation prises en charge

Une cible d'installation est un périphérique de stockage qui stocke Red Hat Enterprise Linux et démarre le système. Red Hat Enterprise Linux prend en charge les cibles d'installation suivantes pour les systèmes AMD64, Intel 64 et ARM 64 bits :

  • Stockage connecté par une interface interne standard, comme SCSI, SATA, ou SAS
  • Périphériques RAID BIOS/firmware
  • Les appareils NVDIMM en mode secteur sur les architectures Intel64 et AMD64, supportés par le pilote nd_pmem.
  • Adaptateurs de bus hôte Fibre Channel et dispositifs à trajets multiples. Certains peuvent nécessiter des pilotes fournis par le fournisseur.
  • Périphériques bloc Xen sur processeurs Intel dans des machines virtuelles Xen.
  • Périphériques bloc VirtIO sur processeurs Intel dans des machines virtuelles KVM.

Red Hat ne prend pas en charge l'installation sur les lecteurs USB ou les cartes mémoire SD. Pour plus d'informations sur la prise en charge des technologies de virtualisation tierces, consultez la Liste de compatibilité matérielle Red Hat.

A.3. Spécifications du système

Le programme d'installation de Red Hat Enterprise Linux détecte et installe automatiquement le matériel de votre système, de sorte que vous ne devriez pas avoir à fournir d'informations système spécifiques. Cependant, pour certains scénarios d'installation de Red Hat Enterprise Linux, il est recommandé d'enregistrer les spécifications système pour référence ultérieure, notamment :

Installation de RHEL avec une disposition de partition personnalisée

Enregistrer : les numéros de modèle, tailles, types et interfaces des disques durs connectés au système. Exemple, Seagate ST3320613AS 320 Go sur SATA0, Western Digital WD7500AAKS 750 Go sur SATA1.

Installation de RHEL comme système d'exploitation supplémentaire sur un système existant

Enregistrer: les partitions utilisées sur le système. Ces informations peuvent comprendre les types de système fichier, les noms de nœuds de périphérique, les étiquettes de systèmes de fichiers, et leur taille. Elles vous permettent d’identifier certaines partitions lors du processus de partitionnement. Si l'un des systèmes d'exploitation est un système d'exploitation Unix, Red Hat Enterprise Linux peut rapporter les noms des périphériques différemment. Vous pourrez trouver des informations supplémentaires en exécutant l'équivalent de la commande mount et de la commande blkid, et dans le fichier /etc/fstab.

Si plusieurs systèmes d'exploitation sont installés, le programme d'installation de Red Hat Enterprise Linux tente de les détecter automatiquement et de configurer le chargeur de démarrage pour les démarrer. Vous pouvez configurer manuellement d'autres systèmes d'exploitation s'ils ne sont pas détectés automatiquement. Voir Configuration du chargeur de démarrage pour plus d'informations Section 6.5, « Configuration des options du logiciel ».

Installation du RHEL à partir d'une image sur un disque dur local

Enregistrer : le disque dur et le répertoire qui contient l'image.

Installation de RHEL à partir d'un emplacement réseau

Si le réseau doit être configuré manuellement, c'est-à-dire si DHCP n'est pas utilisé.

Enregistrer :

  • Adresse IP
  • Masque réseau
  • Adresse IP de la passerelle
  • Adresses IP du serveur, si nécessaire

Contactez votre administrateur réseau si vous avez besoin d'aide concernant les exigences réseau.

Installation de RHEL sur une cible iSCSI

Enregistrer : l’emplacement de la cible iSCSI. En fonction de votre réseau, vous pouvez avoir besoin d'un nom d'utilisateur et d'un mot de passe CHAP, et d'un nom d'utilisateur et d'un mot de passe CHAP inversés.

Installation de RHEL si le système fait partie d'un domaine

Vérifiez que le nom de domaine est fourni par le serveur DHCP, sinon, entrez le nom de domaine pendant l'installation.

A.4. Exigences en matière de disque et de mémoire

Si plusieurs systèmes d'exploitation sont installés, il est important de vérifier que l'espace disque alloué soit bien séparé de l'espace disque requis par Red Hat Enterprise Linux.

Note
  • Pour AMD64, Intel 64 et ARM 64 bits, au moins deux partitions (/ et swap) doivent être dédiées à Red Hat Enterprise Linux.
  • Pour les serveurs IBM Power Systems, au moins trois partitions (/, swap et une partition boot PReP) doivent être dédiées à Red Hat Enterprise Linux.

Vous devez disposer d'au moins 10 Gio d'espace disque disponible. Voir Annexe B, Référence de partitionnement pour plus d'informations.

Pour installer Red Hat Enterprise Linux, vous devez disposer d'au moins 10 Gio d'espace disque non partitionné ou dans des partitions qui peuvent être supprimées. Voir Annexe B, Référence de partitionnement pour obtenir plus d’informations.

Tableau A.1. Exigences minimales de RAM

Type d'installationRAM minimale recommandée

Installation de médias locaux (USB, DVD)

768 Mio

Installation du réseau NFS

768 Mio

Installation réseau HTTP ou HTTPS

1.5 Gio

Note

Il est possible de terminer l'installation avec moins de mémoire que la configuration minimale recommandée. Cela dépendra de l’environnement et du chemin d'installation. Il est conseillé de tester différentes configurations pour déterminer la RAM minimale requise pour votre environnement. Installer Red Hat Enterprise Linux en utilisant un fichier Kickstart nécessite la même configuration minimale recommandée qu'une installation standard. Cependant, vous aurez sans doute besoin de RAM supplémentaire si votre fichier Kickstart nécessite des commandes ayant besoin de mémoire supplémentaire ou en cas d’écriture de données sur le disque RAM. Consulter le document Comment effectuer une installation RHEL avancée pour plus d’informations.

A.5. Exigences RAID

Il est important de comprendre comment les technologies de stockage sont configurées et comment leur prise en charge peut avoir changé entre les principales versions de Red Hat Enterprise Linux.

Matériel RAID

Toutes les fonctions RAID fournies par la carte mère de votre ordinateur ou les cartes contrôleur connectées doivent être configurées avant de commencer le processus d'installation. Chaque dispositif RAID actif apparaît comme un seul disque dans Red Hat Enterprise Linux.

RAID logiciel

Sur les systèmes avec plus d'un disque dur, vous pouvez utiliser le programme d'installation Red Hat Enterprise Linux pour faire fonctionner plusieurs disques en tant que dispositif RAID logiciel Linux. Avec un dispositif RAID logiciel, les fonctions RAID sont contrôlées par le système d'exploitation plutôt que par le matériel dédié.

Note

Lorsque les périphériques membres d'un dispositif RAID préexistant sont tous des disques non partitionnés, le programme d'installation traite le dispositif comme un disque et il n'existe aucune méthode pour le supprimer.

Disques USB

Vous pouvez connecter et configurer le stockage USB externe après l’installation. La plupart des périphériques sont reconnus par le noyau, mais certains périphériques peuvent ne pas être reconnus. Il n'est pas nécessaire de configurer ces disques pendant l'installation, déconnectez-les pour éviter tout problème potentiel.

Dispositifs NVDIMM

Pour utiliser un dispositif NVDIMM (Non-Volatile Dual In-line Memory Module) comme dispositif de stockage, les conditions suivantes doivent être remplies :

  • La version de Red Hat Enterprise Linux est 7.6 ou ultérieure.
  • L'architecture du système est Intel 64 ou AMD64.
  • Anaconda peut reconfigurer les appareils NVDIMM dans ce mode.
  • Le périphérique doit être supporté par le pilote nd_pmem.

Le démarrage à partir d'un dispositif NVDIMM est possible dans les conditions supplémentaires suivantes :

  • Le système utilise l'UEFI.
  • Le dispositif doit être pris en charge par le micrologiciel disponible sur le système ou par un pilote UEFI, qui peut être chargé à partir d'une ROM optionnelle du dispositif lui-même.
  • Le dispositif doit être mis à disposition sous un espace de nommage.

Pour profiter de la haute performance des dispositifs NVDIMM pendant le démarrage, placez les répertoires /boot et /boot/efi sur le dispositif.

Note

La fonction Exécuter sur place (XIP) des dispositifs NVDIMM n'est pas prise en charge au démarrage et le noyau est chargé dans la mémoire classique.

Informations importantes concernant les jeux Intel RAID BIOS

Red Hat Enterprise Linux utilise mdraid pour l'installation sur les jeux RAID BIOS Intel. Les jeux RAID BIOS Intel sont automatiquement détectés pendant le processus de démarrage et leurs chemins de nœuds de périphériques peuvent changer sur plusieurs processus de démarrage. Pour cette raison, les modifications locales apportées aux fichiers de configuration /etc/fstab, /etc/crypttab ou autres qui font référence aux périphériques par leurs chemins de nœuds, peuvent ne pas fonctionner dans Red Hat Enterprise Linux. Il est recommandé de remplacer les chemins de nœuds des périphériques (tels que /dev/sda) par les étiquettes de fichiers système ou des IDU de périphériques. Vous trouverez les noms des fichiers système et les UUID de périphérique grâce à la commande blkid.