Red Hat Training

A Red Hat training course is available for Red Hat Enterprise Linux

8.6. Greffons Yum

Yum fournit des greffons qui étendent et améliorent ses opérations. Certains greffons sont installés par défaut. S'il y en a, Yum vous informera toujours sur les greffons chargés et actifs lorsque vous exécutez une commande yum. Exemple :
~]# yum info yum
Loaded plugins: langpacks, product-id, subscription-manager[sortie tronquée]
Remarquez que les noms de greffons qui suivent Loaded plugins sont les noms que vous pouvez fournir à l'option --disableplugin=plugin_name.

8.6.1. Activer, configurer, et désactiver des greffons Yum

Pour activer des greffons yum, assurez-vous qu'une ligne commençant par plugins= soit effectivement présente dans la section [main] du fichier /etc/yum.conf, et que sa valeur soit égale à 1 :
plugins=1
Vous pouvez désactiver tous les greffons en modifiant cette ligne comme suit : plugins=0.

Important

La désactivation de tous les greffons n'est pas recommandée car certains greffons fournissent des services yum importants. En particulier, les greffons product-id et subscription-manager fournissent la prise en charge du Content Delivery Network (CDN) basé sur certificats. La désactivation globale des greffons est offerte en tant qu'option pratique, et est généralement uniquement recommandée lors du diagnostique d'un problème potentiel avec yum.
Chaque greffon installé possède son propre fichier de configuration dans le répertoire /etc/yum/pluginconf.d/. Vous pouvez définir des options spécifiques aux greffons dans ces fichiers. Par exemple, ci-dessous figure le fichier de configuration du greffon aliases nommé aliases.conf :
[main]
enabled=1
De même qu'avec le fichier /etc/yum.conf, les fichiers de configuration des greffons contiennent toujours une section [main] où l'option enabled= contrôle si le greffon est activé lorsque vous exécutez des commandes yum. Si cette option est manquante, vous pouvez l'ajouter manuellement au fichier.
Si vous désactivez tous les greffons en paramétrant enabled=0 dans /etc/yum.conf, alors tous les greffons seront désactivés, peu importe s'ils étaient activés dans leurs fichiers de configuration individuels.
Si vous souhaitez simplement désactiver tous les greffons yum pour une commande yum unique, veuillez utiliser l'option --noplugins.
Si vous souhaitez désactiver un ou plusieurs greffons yum pour une seule commande yum, ajoutez l'option --disableplugin=plugin_name à la commande. Par exemple, pour désactiver le greffon aliases pendant une mise à jour du système, veuillez saisir :
~]# yum update --disableplugin=aliases
Les noms des greffons que vous fournissez à l'option --disableplugin= sont les mêmes que ceux répertoriés après la ligne Loaded plugins dans la sortie de toute commande yum. Vous pouvez désactiver de multiples greffons en séparant leurs noms par des virgules. En outre, vous pouvez faire correspondre plusieurs noms de greffons ou raccourcir les plus longs en utilisant des expressions glob :
~]# yum update --disableplugin=aliases,lang*

8.6.2. Installer des greffons Yum supplémentaires

Les greffons Yum adhèrent habituellement à la convention de dénomination de paquets yum-plugin-plugin_name, ,mais pas toujours : par exemple, le paquet qui fournit le greffon kabi est nommé kabi-yum-plugins. Vous pouvez installer un greffon yum de la même manière que si vous installiez d'autres paquets. Par exemple, pour installer le greffon yum-aliases, veuillez saisir ce qui suit dans l'invite shell :
~]# yum install yum-plugin-aliases

8.6.3. Utiliser des greffons Yum

La liste suivante fournit les descriptions et instructions d'utilisation de plusieurs greffons yum utiles. Les greffons sont répertoriés par nom, les crochets contiennent le nom du paquet.
search-disabled-repos (subscription-manager)
Le greffon search-disabled-repos permet d'activer temporairement ou de façon permanente des référentiels désactivés afin de vous aider à résoudre des problèmes de dépendances. Avec ce greffon activé, quand Yum échoue à l'installation d'un paquet à cause d'une erreur de résolution de dépendance, il propose d'activer temporairement les référentiels désactivés pour essayer à nouveau. Si l'installation réussit, Yum propose également d'activer les référentiels utilisés de façon permanente. Notez que le greffon ne fonctionne qu'avec les référentiels qui sont gérés par le subscription-manager et ne fonctionne pas avec les référentiels personnalisés.

Important

Quand yum exécute avec l'option --assumeyes ou -y, ou si la directive assumeyes est activée dans /etc/yum.conf, le greffon active les référentiels désactivés, à la fois temporairement et de façon permanente, sans invitation de confirmation. Cela peut mener à des problèmes, comme par exemple, d'activer des référentiels que vous ne souhaitez pas activer.
Pour configurer le greffon search-disabled-repos, modifiez le fichier de configuration situé dans /etc/yum/pluginconf.d/search-disabled-repos.conf. Une liste de directives pouvant être utilisées dans la section [main] est affichée dans le tableau suivant.

Tableau 8.3. Directives search-disabled-repos.conf prises en charge

DirectiveDescription
enabled=valeurVous permet d'activer ou de désactiver le greffon. La valeur doit être 1 (activé), ou 0 (désactivé). Le greffon est activé par défaut.
notify_only=valeurVous permet de limiter le comportement du greffon aux notifications uniquement. La valeur doit correspondre à 1 (notifie sans modifier le comportement de Yum), ou 0 (modifie le comportement de Yum). Par défaut, le greffon ne notifie que l'utilisateur.
ignored_repos=référentielsVous permet de spécifier les référentiels qui ne seront pas activés par le greffon.
kabi (kabi-yum-plugins)
Le greffon kabi vérifie si un paquet de mise à jour de pilote est conforme à l'interface binaire d'application du noyau officielle de Red Hat (« kernel Application Binary Interface », ou kABI). Avec l'activation de ce greffon, lorsqu'un utilisateur tente d'installer un paquet qui utilise des symboles du noyau ne se trouvant pas sur une liste blanche, un message d'avertissement est écrit sur le journal système. En outre, configurer le greffon pour qu'il soit exécuté en mode « enforcing » empêche de tels paquets d'être installés.
Pour configurer le greffon kabi, modifiez le fichier de configuration situé dans /etc/yum/pluginconf.d/kabi.conf. Une liste de directives pouvant être utilisées dans la section [main] est affichée dans le tableau ci-dessous.

Tableau 8.4. Directives kabi.conf prises en charge

DirectiveDescription
enabled=valeurVous permet d'activer ou de désactiver le greffon. La valeur valeur doit être 1 (activé), ou 0 (désactivé). Une fois installé, le greffon est activé par défaut.
whitelists=répertoirePermet de spécifier le répertoire dans lequel les fichiers avec les symboles du noyau pris en charge se trouvent. Par défaut, le greffon kabi utilise des fichiers fournis par le paquet kernel-abi-whitelists (c'est-à-dire le répertoire /usr/lib/modules/kabi-rhel70/).
enforce=valeurVous permet d'activer ou de désactiver le mode « enforcing ». La valeur doit être égale à 1 (activé), ou à 0 (désactivé). Par défaut, cette option est mise en commentaire et le greffon kabi n'affiche qu'un message d'avertissement.
product-id (subscription-manager)
Le greffon product-id gère les certificats d'identité des produits installés à partir du CDN. Le greffon product-id est installé par défaut.
langpacks (yum-langpacks)
Le greffon langpacks est utilisé pour rechercher les paquets des paramètres régionaux d'une langue sélectionnée pour chaque paquet ayant été installé. Le greffon langpacks est installé par défaut.
aliases (yum-plugin-aliases)
Le greffon aliases offre l'option de ligne de commande alias qui autorise la configuration et l'utilisation d'alias pour les commandes yum.
yum-changelog (yum-plugin-changelog)
Le greffon yum-changelog offre l'option de ligne de commande --changelog qui permet d'afficher les journaux des changements d'un paquet avant et après une mise à jour.
yum-tmprepo (yum-plugin-tmprepo)
Le greffon yum-tmprepo offre l'option de ligne de commande --tmprepo qui prend l'URL d'un fichier référentiel, le télécharge et l'active pour une seule transaction. Ce greffon essaie d'assurer une utilisation temporaire sécurisée de ses référentiels. Par défaut, il ne permet pas de désactiver la vérification GPG.
yum-verify (yum-plugin-verify)
Le greffon yum-verify offre les options de ligne de commande verify, verify-rpm, et verify-all pour afficher les données de vérification sur le système.
yum-versionlock (yum-plugin-versionlock)
Le greffon yum-versionlock exclut les autres versions des paquets sélectionnés, ce qui permet de protéger des paquets de mise à jour vers de nouvelles versions. Avec l'option de ligne de commande versionlock, vous pouvez afficher et modifier la liste des paquets verrouillés.