Chapitre 22.  ABRT (Automatic Bug Reporting Tool)

22.1. Introduction à ABRT

L'outil Automatic Bug Reporting Tool, généralement abrégé par ses initiales, ABRT, est un ensemble d'outils conçus pour aider les utilisateurs à détecter et rapporter les incidents d'application. Son but principal est de faciliter le processus de rapport de problèmes et de trouver des solutions. Dans ce contexte, la solution peut être un ticket Bugzilla, un article de la base de connaissances, ou une suggestion pour mettre à jour un paquet sous une version contenant un correctif.
ABRT est composé du démon abrtd et d'un nombre de services et utilitaires système pour le traitement, l'analyse et le rapport des problèmes détectés. Le démon est exécuté silencieusement en arrière-plan la plupart du temps et entre en action lorsqu'un incident d'application survient ou lorsqu'un oops de noyau se produit. Le démon collecte ensuite les données problématiques correspondantes, telles que le fichier cœur s'il en existe un, les paramètres de ligne de commande de l'application tombée en panne, ainsi que d'autres données utiles.
Actuellement, ABRT prend en charge la détection d'incidents dans les applications écrites dans les langages de programmation C, C++, Java, Python, et Ruby, ainsi que les incidents X.Org, les oops de noyau et les paniques de noyau. Veuillez consulter la Section 22.4, « Détection de problèmes logiciels » pour obtenir des informations plus détaillées sur les types d'échecs et d'incidents pris en charge, ainsi que sur la manière par laquelle les différents types d'incidents sont détectés.
Les problèmes identifiés peuvent être rapportés sur un outil de suivi de problèmes distant, et les rapports peuvent être configurés de manière à se produite automatiquement lorsqu'un problème est détecté. Les données problématiques peuvent également être stockées localement ou sur un système dédié, puis vérifiées, rapportées, et supprimées manuellement par l'utilisateur. Les outils de rapport peuvent envoyer les données problématiques sur la base de données Bugzilla ou sur le site web du support technique de Red Hat, « Red Hat Technical Support » (RHTSupport). Ces outils peuvent également les téléverser à l'aide de FTP ou de SCP, les envoyer en tant que courrier électronique, ou les écrire sur un fichier.
Le composant ABRT qui gère les données problématiques existantes (contrairement à la création de nouvelles données problématiques par exemple) fait partie d'un projet séparé, nommé libreport. La bibliothèque libreport fournit un mécanisme générique pour l'analyse et le rapport des problèmes, et est également utilisée par d'autres applications que ABRT. Cependant, l'opération et la configuration d'ABRT et de libreport sont étroitement intégrées. Il est traité de celles-ci comme d'une seule entité dans ce document.