21.2. Activer/désactiver les barrières d'écriture

Pour réduire le risque de corruption de données pendant les pannes de courant, certains périphériques de stockage utilisent des caches d'écriture avec batteries de secours. En général, les matrices haut de gamme et certains contrôleurs de matériel utilisent des caches d'écriture avec batteries de secours. Cependant, comme la volatilité du cache est invisible pour le noyau, Red Hat Enterprise Linux 7 active par défaut les barrières d'écriture sur tous les systèmes de fichiers journalisant pris en charge.

Note

Les caches d'écriture sont conçus pour augmenter la performance E/S. Cependant, en activant les barrières d'écriture implique qu'il faille constamment vider ces caches, ce qui peut réduire la performance de manière importante.
Pour les périphériques avec des caches d'écriture à batteries de secours non volatiles, et pour ceux sur lesquels la mise en cache d'écriture est désactivée, vous pouvez désactiver les barrières d'écriture en toute sécurité au moment du montage, en utilisant l'option -o nobarrier de mount. Cependant, certains périphériques ne prennent pas en charge les barrières d'écriture ; ce type de périphérique journalisera un message d'erreur sur /var/log/messages (veuillez consulter Tableau 21.1, « Messages d'erreur des barrières d'écriture par système de fichiers »).

Tableau 21.1. Messages d'erreur des barrières d'écriture par système de fichiers

Système de fichiersMessage d'erreur
ext3/ext4JBD: barrier-based sync failed on device - disabling barriers
XFSFilesystem device - Disabling barriers, trial barrier write failed
btrfsbtrfs: disabling barriers on dev device