Red Hat Training

A Red Hat training course is available for Red Hat Enterprise Linux

8.3. Configuration du client NFS

La commande mount monte les partages NFS côté client. Son format est comme suit :
# mount -t nfs -o options server:/remote/export /local/directory
Cette commande utilise les variables suivantes :
options
Liste d'options de montage séparées par des virgules. Veuillez consulter la Section 8.5, « Options de montage NFS courantes » pour obtenir des détails sur les options de montage NFS valides.
server
Nom d'hôte, adresse IP, ou nom de domaine complet du serveur exportant le système de fichiers que vous souhaitez monter
/remote/export
Système de fichiers ou répertoire en cours d'exportation du serveur, c'est-à-dire le répertoire que vous souhaitez monter
/local/directory
Emplacement du client où /remote/export est monté
La version du protocole NFS utilisée dans Red Hat Enterprise Linux 7 est identifiée par les options mount nfsvers ou vers. Par défaut, mount utilisera NFSv4 avec mount -t nfs. Si le serveur ne prend pas en charge NFSv4, le client passera automatiquement à une version prise en charge par le serveur. Si l'option nfsvers/vers est utilisée pour passer une version particulière qui n'est pas prise en charge par le serveur, le montage échouera. Le type de système de fichiers nfs4 est également disponible pour des raisons d'héritage ; ceci est équivalent à exécuter mount -t nfs -o nfsvers=4 host:/remote/export /local/directory.
Veuillez consulter man mount pour davantage de détails.
Si un partage NFS a été monté manuellement, le partage ne sera pas automatiquement monté après un redémarrage. Red Hat Enterprise Linux offre deux méthodes pour monter des systèmes de fichiers à distance automatiquement pendant un démarrage : le fichier /etc/fstab et le service autofs. Veuillez consulter la Section 8.3.1, « Monter des systèmes de fichiers NFS à l'aide de /etc/fstab » et Section 8.4, « autofs » pour obtenir davantage d'informations.

8.3.1. Monter des systèmes de fichiers NFS à l'aide de /etc/fstab

An alternate way to mount an NFS share from another machine is to add a line to the /etc/fstab file. The line must state the hostname of the NFS server, the directory on the server being exported, and the directory on the local machine where the NFS share is to be mounted. You must be root to modify the /etc/fstab file.

Exemple 8.1. Exemple de syntaxe

La syntaxe générale de la ligne du fichier /etc/fstab est comme suit :
server:/usr/local/pub    /pub   nfs    defaults 0 0
Le point de montage /pub doit exister sur l'ordinateur client avant que cette commande puisse être exécutée. Après avoir ajouté cette ligne à /etc/fstab sur le système client, veuillez utiliser la commande mount /pub, et le point de montage /pub est monté à partir du serveur.
Une entrée /etc/fstab valide pour monter un export NFS doit contenir les informations suivantes :
server:/remote/export /local/directory nfs options 0 0
Les variables server, /remote/export, /local/directory, et options sont les mêmes que lors d'un montage de partage NFS manuel. Veuillez consulter Section 8.3, « Configuration du client NFS » pour une définition de chaque variable.

Note

Le point de montage /local/directory doit exister sur le client avant la lecture de /etc/fstab. Sinon le montage échouera.
Pour obtenir davantage d'informations sur /etc/fstab, veuillez consulter man fstab.