24.17. Ajouter ou supprimer une unité logique avec rescan-scsi-bus.sh

Le paquet sg3_utils fournit le script rescan-scsi-bus.sh, qui peut automatiquement mettre à jour la configuration de l'unité logique de l'hôte selon les besoins (après l'ajout du périphérique au système). Le script rescan-scsi-bus.sh peut également effectuer une opération issue_lip sur les périphériques pris en charge. Pour obtenir davantage d'informations sur l'utilisation de ce script, veuillez consulter rescan-scsi-bus.sh --help.
Pour installer le paquet sg3_utils, veuillez exécuter yum install sg3_utils.

Problèmes connus avec rescan-scsi-bus.sh

Lors de l'utilisation du script rescan-scsi-bus.sh, veuillez prendre note des problèmes connus suivants :
  • Afin que rescan-scsi-bus.sh fonctionne correctement, LUN0 doit être la première unité logique mise en correspondance. rescan-scsi-bus.sh peut uniquement détecter la première unité logique mise en correspondance s'il s'agit de LUN0. rescan-scsi-bus.sh ne pourra pas scanner d'autre unité logique sans avoir détecté la première unité logique au préalable, même si vous utilisez l'option --nooptscan.
  • Une condition race requiert que rescan-scsi-bus.sh soit exécuté deux fois si les unités logiques sont mises en correspondance pour la première fois. Pendant cette première recherche, rescan-scsi-bus.sh ajoute uniquement LUN0 ; toutes les autres unités logiques seront ajoutées pendant la seconde recherche.
  • Un bogue dans le script rescan-scsi-bus.sh exécute incorrectement la fonctionnalité de reconnaissance du changement de taille de l'unité logique lorsque l'option --remove est utilisée.
  • Le script rescan-scsi-bus.sh ne reconnaît pas les suppressions d'unités logiques ISCSI.