13.2. Créer un cliché Snapper

Snapper peut créer ces types de clichés :
Pré Cliché
Un pré cliché sert de point d'origine à un post cliché. Les deux sont liés étroitement et conçus pour garder la trace de modifications de système de fichiers entre les deux points. Le pré cliché doit être créé avant le post cliché.
Post cliché
Un post cliché sert de point de terminaison d'un pré cliché. Les pre et post clichés ensemble définissent une portée de comparaison. Par défaut, chaque nouveau volume de Snapper est configuré pour créer un comparaison en arrière plan une fois qu'un cliché aura été créé.
Simple cliché
Un simple cliché est un cliché autonome créé à un moment précis. Ils peuvent être utilisés pour garder la trace des modifications et ont un point général dans le temps où retourner plus tard.

13.2.1. Créer un paire de Pré et Post clichés

Pour créer une paire de Pré et Post clichés avec Snapper, la première étape est de créer un Pre cliché

13.2.1.1. Créer un Pré cliché

Pour créer un Pré cliché, utiliser :
# snapper -c config_name create -t pre
L'option -c config_name crée un cliché en fonction des spécifications qui se trouvent dans le fichier de configuration indiqué. Si le fichier de configuration n'existe pas encore, voir Section 13.1, « Configuration initiale de Snapper ».
L'option create -t indique quel type de cliché créer. Les entrées acceptées sont pre, post, ou single.
Ainsi, pour créer un pré cliché par le fichier de configuration lvm_config, créée dans Section 13.1, « Configuration initiale de Snapper », exécuter :
# snapper -c SnapperExample create -t pre -p
1
L'option -p affiche le nombre de clichés créés et est optionelle.

13.2.1.2. Créer un Post Cliché avec Snapper

Un post instantané sert de point de terminaison d'un pré cliché et doit être créé après le pré cliché parent en suivant les instructions dans Section 13.2.1.1, « Créer un Pré cliché ».

Procédure 13.2. Créer un Post cliché

  1. Déterminer le nombre de Pré instantanés
    # snapper -c config_name list
    Ainsi, pour afficher la liste des clichés créés par le fichier de configuration lvm_config, exécutez ce qui suit :
    # snapper -c lvm_config list
    Type   | # | Pre # | Date              | User | Cleanup  | Description | Userdata
    -------+---+-------+-------------------+------+----------+-------------+---------
    single | 0 |       |                   | root |          | current     |         
    pre    | 1 |       | Mon 06<...> | root |          |             |
    
    La sortie ci-dessus afficher que l'instantané est le numéro 1
  2. Créer un post instantané lié au Pré instantané créé auparavant :
    # snapper -c config_file create -t post --pre-num pre_snapshot_number
    • L'option -t post indique la création d'un type de Post instantané.
    • L'option --pre-num indique le Pré instantané correspondant.
    Ainsi, pour créer un post instantané par le fichier de configuration lvm_config lié au pré instantané numéro 1, exécuter :
    # snapper -c lvm_config create -t post --pre-num 1 -p
    2
    
    L'option -p affiche le nombre de clichés créés et est optionelle.
  3. Les Pre et Post instantanés 1 et 2 sont maintenant créés et mis en paires. Vérifier ceci par la commande list :
    # snapper -c lvm_config list
    Type   | # | Pre # | Date              | User | Cleanup  | Description | Userdata
    -------+---+-------+-------------------+------+----------+-------------+---------
    single | 0 |       |                   | root |          | current     |         
    pre    | 1 |       | Mon 06<...> | root |          |             | 
    post   | 2 | 1     | Mon 06<...> | root |          |             |
    
Il est également possible de créer une commande à l'intérieur du Pré ou Post Cliché qui puisse être utile lors des tests. Voir Procédure 13.3, « Créer une commande Pré ou Post Cliché », qui représente un raccourci aux étapes suivantes :
  1. Exécuter la commande # snapper create pre snapshot.
  2. Exécuter un commande ou une liste de commandes pour effectuer des actions ayant un impact possible sur le contenu du système de fichiers.
  3. Exécuter la commande # snaper create post snapshot.

Procédure 13.3. Créer une commande Pré ou Post Cliché

  1. Pour créer une commande en Pré ou Post Cliché, exécuter :
    # snapper -c lvm_config create --command "command_to_be_tracked"
    Par exemple, pour suivre la création du fichier /lvm_mount/hello_file, utiliser :
    # snapper -c lvm_config create --command "echo Hello > /lvm_mount/hello_file"
  2. Pour vérifier cela, utiliser la commande status.
    # snapper -c config_file status first_snapshot_number..second_snapshot_number
    Par exemple, pour suivre les changements effectués à la première étape, utiliser :
    # snapper -c lvm_config status 3..4
    +..... /lvm_mount/hello_file
    
    Utiliser la commande list pour vérifier le nombre de clichés si besoin est.
    Pour plus d'informations sur la commande status, voir Section 13.3, « Assurer le suivi des changements parmi les clichés Sanpper ».
Notez qu'il n'y a aucune garantie que la commande qui se trouve dans l'exemple ci-dessus soir la seule chose que les clichés capturent. Snapper enregistre également tout ce qui a été modifié par le système, pas seulement ce qu'un utilisateur aura pu modifier.

13.2.2. Créer un cliché Snapper unique

Créer un cliché Snapper unique est similaire à la création d’un pré ou d'un post cliché, sauf que l'option -t spécifie unique. Le cliché unique est utilisé pour créer un cliché unique au bon moment sans qu'il soit lié à d'autres. Toutefois, si vous êtes intéressé par un moyen simple de créer des instantanés de volumes LVM2 d'allocation dynamique sans devoir automatiquement générer des comparaisons ou des informations supplémentaires, Red Hat recommande d’utiliser le gestionnaire de stockage système à la place de Snapper à cet effet, tel que décrit dans Section 15.2.6, « Cliché ».
Pour créer un cliché unique, exécuter :
# snapper -c config_name create -t single
Ainsi, la commande suivante créer un cliché unique par le fichier de configuration lvm_config.
# snapper -c lvm_config create -t single
Bien que les clichés uniques ne soient pas conçus pour assurer le suivi des changements, vous pouvez utiliser les commandes snapper diff, xadiff, et status pour comparer deux clichés. Pour plus d'informations sur ces commandes, consulter Section 13.3, « Assurer le suivi des changements parmi les clichés Sanpper ».

13.2.3. Configurer Snapper pour qu'il prenne des clichés automatiquement

Prendre des clichés automatiquement est l'une des principales fonctionnalités de Snapper. Quand vous configurez Snapper pour un volume, par défaut, Snapper prend un cliché du volume une fois par heure.
Sous la configuration par défaut, Snapper conserve :
  • 10 clichés par heure, et le dernier cliché sauvegardé sous «  daily ».
  • 10 clichés par heure, et le dernier cliché du mois sauvegardé sous «  monthly ».
  • 10 clichés par heure, et le dernier cliché sauvegardé sous «  yearly ».
  • 10 clichés par an.
Notez que Snapper conserve, par défaut, 50 clichés maximum au total. Cependant, Snapper conserve par défaut tous les clichés créés dans les 1,800 secondes venant de s'écouler.
Le configuration par défaut est spécifiée dans le fichier /etc/snapper/config-templates/default. Quand vous exécutez la commande # snapper create-config pour créer une configuration, toutes les valeurs définies sont basées sur la configuration par défaut. Vous pouvez modifier la configuration de n'importe quel volume défini dans le fichier /etc/snapper/configs/config_name.