3.5. Optimisation SSD

Utiliser le système de fichiers btrfs peut optimiser SSD. Cela peut être fait de deux façons différentes.
La première façon de précéder est d'avoir mkfs.btrfs qui ferme la duplication des métadonnées sur un seul périphérique quand/sys/block/device/queue/rotational est sur zéro pour le périphérique indiqué. Cela revient à spécifier -m single sur la ligne de comande. Cela peut être remplacé et la duplication des métadonnées peut être forcée grâce à l'option -m dup. La duplication n'est pas requise car SSD firmware peut perdre les deux copies. C'est une perte d'espace et un cout rajouté à la performance.
La deuxième façon est par un groupe d'options de montage : ssd, nossd, et ssd_spread.
L'option ssd fait plusieurs choses :
  • Cela permet une allocation de cluster de métadonnées plus importante.
  • Cela permet de distribuer des données de manière plus séquentielle lorsque cela est possible.
  • Désactive la ré-écriture de feuille btree pour établir une correspondance avec la clé et l'ordre des blocs.
  • Valide les fragments de journaux sans regrouper plusieurs processus.

Note

L'option de montage ssd n'active que l'option ssd. Utiliser l'option nossd pour la désactiver.
Certains SSD fonctionnent mieux quand on utilise souvent des numéros de blocs, tandis que d'autres fonctionnent mieux quand le clustering n'alloue des parties d'espace inutilisé uniquement. Par défaut, mount -o ssd cherchera des groupements de blocs quand il y a plusieurs blocs de libre qui auraient pu avoir des blocs distribués mélangés. La commande mount -o ssd_spread veille à ce qu'il n'y ait aucuns blocs distribués de mélangés. Cela améliore la performance à la base des SSD.

Note

L'option ssd_spread active les options ssd et ssd_spread à la fois. Utiliser nossd pour désactiver ces options.
L'option ssd_spread n'est jamais définie automatiquement si aucune de ces options SSD ne sont fournies et qu'aucun des périphériques est non-rotationnel.
Ces options devront toutes être testées avec votre build spécifique pour voir si leur utilisation améliore ou réduit la performance, car chaque combinaison de firmware SSD et de chargements d'application sont différents.