2.4. Abandonner les blocs inutilisés

Les opérations d'abandon par lot et d'abandon en ligne sont des fonctionnalités de systèmes de fichiers montés qui abandonnent les blocs non utilisés par le système de fichiers. Celles-ci sont utiles pour les lecteurs SSD et les stockages alloués dynamiquement.
Les opérations d'abandon par lot sont exécutées de manière explicite par l'utilisateur avec la commande fstrim. Cette commande abandonne tous les blocs inutilisés dans un système de fichiers correspondant aux critères de l'utilisateur. Ces deux types d'opération sont pris en charge pour une utilisation avec les systèmes de fichier ext4 dans Red Hat Enterprise Linux 6.2 et ses versions supérieures, tant que le périphérique bloc sous-jacent au système de fichiers prend en charge les opérations d'abandon physique. Ceci est aussi le cas avec les systèmes de fichiers XFS dans Red Hat Enterprise Linux 6.4 et ses versions supérieures. Les opérations d'abandon physique sont prises en charge si la valeur de /sys/block/device/queue/discard_max_bytes n'est pas zéro.
Les opérations d'abandon en ligne sont spécifiées lors du montage avec l'option -o discard (soit dans /etc/fstab ou en faisant partie de la commande mount) et elles sont exécutées en temps réel sans intervention de la part de l'utilisateur. Les opérations d'abandon en ligne abandonnent uniquement les blocs passant de « Utilisé » à « Libre ». Les opérations d'abandon en ligne sont prises en charge sur les systèmes de fichiers ext4 dans Red Hat Enterprise Linux 6.2 et ses versions supérieures, ainsi que sur les systèmes de fichiers XFS dans Red Hat Enterprise Linux 6.4 et ses versions supérieures.
Red Hat recommande les opérations d'abandon par lot, à moins que la charge de travail du système soit telle que l'abandon par lot ne soit pas faisable, ou que des opérations d'abandon en ligne soient nécessaires pour effectuer la maintenance.