Chapitre 12. Partitions

L'utilitaire parted permet aux utilisateurs de :
  • Afficher la table de partitions existante
  • Modifier la taille des partitions existantes
  • Ajouter des partitions à partir d'espace libre ou de disques durs supplémentaires
Par défaut, le paquet parted est inclus dans l'installation de Red Hat Enterprise Linux. Pour lancer parted, connectez-vous en tant que root et saisissez la commande parted /dev/sda à l'invite shell (où /dev/sda est le nom de périphérique du lecteur que vous souhaitez configurer).
Si vous souhaitez supprimer ou redimensionner une partition, le périphérique sur lequel la partition réside ne doit pas être en cours d'utilisation. La création d'une nouvelle partition sur un périphérique en cours d'utilisation, même si possible, n'est pas recommandée.
Pour qu'un périphérique ne soit pas en cours d'utilisation, aucune des partitions sur le périphérique ne peut être montée, et tout espace swap sur le périphérique doit être désactivé.
La table de partitions doit également ne pas être modifiée pendant son utilisation car le noyau pourrait ne pas reconnaître les changements. Si la table de partitions ne correspondait pas à l'état des partitions montées, des informations pourraient être écrites sur la mauvaise partition, résultant en données perdues et remplacées.
La manière la plus simple d'effectuer ceci consiste à démarrer votre système en mode de secours. Lorsqu'il vous est demandé de monter le système de fichiers, veuillez sélectionner Ignorer.
De manière alternative, si le lecteur ne contient aucune partition en cours d'utilisation, vous pouvez les démonter avec la commande umount et désactiver tout l'espace swap sur le disque dur avec la commande swapoff.
Tableau 12.1, « Commandes parted » contient une liste de commandes parted couramment utilisées. Les sections suivantes expliquent certains de ces arguments et commandes de manière plus détaillée.

Tableau 12.1. Commandes parted

CommandeDescription
check minor-numEffectuer une simple vérification du système de fichiers
cp depuis versCopier le système de fichiers d'une partition à une autre ; depuis et vers sont les numéros mineurs des partitions
helpAfficher la liste des commandes disponibles
mklabel étiquetteCréer une étiquette de disque pour la table de partitions
mkfs minor-num file-system-typeCréer un système de fichiers de type file-system-type
mkpart part-type fs-type start-mb end-mbCréer une partition sans créer de nouveau système de fichiers
mkpartfs part-type fs-type start-mb end-mbCréer une partition et créer le système de fichiers spécifié
move minor-num start-mb end-mbDéplacer la partition
name minor-num nomNommer la partition uniquement pour disklabels Mac et PC98
printAfficher la table de partitions
quitQuitter parted
rescue start-mb end-mbSecourir une partition perdue de start-mb à end-mb
resize minor-num start-mb end-mbRedimensionner la partition de start-mb à end-mb
rm minor-numSupprimer la partition
select périphériqueSélectionner un autre périphérique à configurer
set minor-num flag stateParamétrer l'indicateur sur une partition ; l'état est soit « on », soit « off »
toggle [NUMBER [FLAG]Basculer l'état de l'indicateur FLAG sur le numéro de partition NUMBER
unit UNITParamétrer l'unité par défaut sur UNIT

12.1. Afficher la table de partitions

Après avoir lancé parted, veuillez utiliser la commande print pour afficher la table de partitions. Une table similaire à la suivante s'affiche :

Exemple 12.1. Table de partitions

Model: ATA ST3160812AS (scsi)
Disk /dev/sda: 160GB
Sector size (logical/physical): 512B/512B
Partition Table: msdos

Number  Start   End    Size    Type      File system  Flags
 1      32.3kB  107MB  107MB   primary   ext3         boot
 2      107MB   105GB  105GB   primary   ext3
 3      105GB   107GB  2147MB  primary   linux-swap
 4      107GB   160GB  52.9GB  extended		      root
 5      107GB   133GB  26.2GB  logical   ext3
 6      133GB   133GB  107MB   logical   ext3
 7      133GB   160GB  26.6GB  logical                lvm
La première ligne contient le type de disque, le fabriquant, le numéro du modèle et l'interface, et la seconde ligne affiche le type d'étiquette du disque. Le reste de la sortie, sous la quatrième ligne, affiche la table de partitions.
Dans la table de partitions, le numéro mineur Minor est le numéro de la partition. Par exemple, la partition avec le numéro mineur 1 correspond à /dev/sda1. Les valeurs Start et End sont en méga-octets. Les types Type valides sont les métadonnées (« metadata ») « free », « primary », « extended », ou « logical ». Filesystem est le type de système de fichiers, qui peut correspondre à l'un des types suivants :
  • ext2
  • ext3
  • fat16
  • fat32
  • hfs
  • jfs
  • linux-swap
  • ntfs
  • reiserfs
  • hp-ufs
  • sun-ufs
  • xfs
Si le système de fichiers Filesystem d'un périphérique n'affiche aucune valeur, cela signifie que son type de système de fichiers est inconnu.
La colonne Flags répertorie les indicateurs paramétrés pour la partition. Les indicateurs disponibles incluent boot, root, swap, hidden, raid, lvm, ou lba.

Note

Pour sélectionner un autre périphérique sans avoir à redémarrer parted, veuillez utiliser la commande select, suivie par le nom du périphérique (par exemple, /dev/sda). Cela vous permettra d'afficher ou de configurer la table de partitions d'un périphérique.