Red Hat Training

A Red Hat training course is available for Red Hat Enterprise Linux

8.10. Résolution de problèmes pour le nommage de périphériques réseaux

Les noms d'interfaces prévisibles seront alloués à chaque interface, si possible, selon la procédure décrite dans Section 8.2, « Comprendre la procédure d'affectation de noms aux périphériques ». Pour voir la liste de noms possibles qu'udev va utiliser, exécutez une commande, comme suit, en tant qu'utilisateur root :
~]# udevadm info /sys/class/net/ifname | grep ID_NET_NAME
quand ifname est l'une des interfaces listées par la commande suivante :
~]$ ls /sys/class/net/
Une possibilité de nom sera appliquée par udev suivant les règles décrites dans Section 8.2, « Comprendre la procédure d'affectation de noms aux périphériques », dont voici un récapitulatif :
  • /usr/lib/udev/rules.d/60-net.rules - d'initscripts,
  • /usr/lib/udev/rules.d/71-biosdevname.rules - de biosdevname,
  • /usr/lib/udev/rules.d/80-net-name-slot.rules - de systemd
Dans la liste de fichiers de règles ci-dessus, on peut constater que si l'interface d'affectation de noms se fait via initscripts ou biosdevname, elle prévaudra toujours sur la politique native d'udev. Cependant, si le renommage d'initscripts n'a pas lieu et que biosdevname est désactivé, alors, pour modifier les noms d'interfaces, copier 80-net-name-slot.rules de /usr dans /etc / et modifier le fichier correctement. En d'autres termes, commentez ou organisez les schéma pour qu'ils puissent être utilisés dans un certain ordre.

Exemple 8.1. Certaines interfaces ont des noms d'espace-noms de noyaux (eth[0,1,2...]) alors que d'autres sont renommés par udev

Les schéma mixtes signifient probablement que pour certains matériels, il n'y a aucune information utilisable fournie par le noyau pour udev, donc il ne peut pas comprendre que les noms ou les informations fournies à udev ne sont pas appropriées, comme les ID de périphériques non uniques. Cela est assez courant et la solution est d'utiliser un schéma de nommage personnalisé dans les fichiers ifcfg ou altérer quel schéma udev est utilisé en éditant 80-net-name-slot.rules.

Exemple 8.2. Dans /var/log/messages ou dans le journal de systemd journal, on voit le renommage apparaître à deux reprises pour chaque interface

Les systèmes avec le schéma de nommage encodé dans les fichiers ifcfg, mais qui n'ont pas une image initrd régénérée sont susceptibles de rencontrer ce problème. Le nom de l'interface est initialement assigné (via biosdevname ou udev ou par les paramètres dracut sur la ligne de commande du noyau) lors du démarrage boot précoce, quand on est encore dans initrd. Puis, après le passage au rootfs réel, le changement de noms a lieu une deuxième fois et un nouveau nom d'interface est déterminé par le binaire de usr/lib/udev/rename_device engendré par udev par les 60-net.rules. Vous pouvez ignorer de tels messages sans inquiétude.

Exemple 8.3. Utiliser un schéma de dénomination avec des noms ethX dans les fichiers ifcfg ne marche pas

L'utilisation de noms d'interfaces et d'espace-noms de noyaux n'est pas conseillé. Pour obtenir des noms d'interface prévisibles et stables, utiliser d'autres préfixes qu' "eth".