Red Hat Training

A Red Hat training course is available for Red Hat Enterprise Linux

9.10. Test d'un réseau RDMA une fois qu'IPoIB est configuré.

Une fois qu'IPoIB est configuré, il est possible d'utiliser des adresses IP pour spécifier les périphériques RDMA. En raison de l'ubiquité de l'utilisation des adresses IP et des noms d'hôtes pour spécifier des machines, la plupart des applications de RDMA l'utilisent comme leur propre façon, ou dans certains cas, pour spécifier des machines distantes ou des périphériques locaux auxquels se connecter.
Pour tester la fonctionnalité de la couche IPoIB, il est possible d'utiliser n'importe quel outil de testing de réseau IP et de fournir l'adresse IP des périphériques IPoIB à tester. Ainsi, la commande ping entre les adresses IP des périphériques IPoIB doit fonctionner.
Il y a deux packages diffférents existants pour les tests de performance RDMA dans Red Hat Enterprise Linux, qperf et perftest. L'un d'entre eux peut être utilisé pour tester davantage la performance d'un réseau RDMA.
Toutefois, lorsque vous utilisez une des applications qui font partie du package perftest, ou en utilisant l'application qperf, il y une note spéciale sur la résolution d'adresse. Même si l'hôte distant est spécifié à l'aide d'un nom d'hôte ou d'une adresse IP du périphérique IPoIB, l'application de test est autorisée à se connecter via une interface RDMA différente. C'est parce que le processus de conversion du nom d'hôte ou d'adresse IP à une adresse RDMA permet à n'importe quelle paire d'adresse RDMA valides entre les deux machines d'être utilisées. S'il existe plusieurs moyens pour le client de se connecter au serveur, alors les programmes peuvent choisir d'utiliser un autre chemin, s'il y a un problème avec le chemin d'accès spécifié. Par exemple, s'il y a deux ports sur chaque machine connectée au même sous-réseau InfiniBand, et une adresse IP pour pour le second port sur chaque machine, il est probable que le logiciel trouve que le premier port sur chaque machine corresponde à une méthode de connexion valide et il les utilisera à la place. Dans ce cas, des options de ligne de commandess pour tous les programmes perftest peuvent être utilisées pour leur dire à quelle carte et à quel port se relier, comme cela avait été fait avec ibping dans Section 9.5, « Testing d'anciennes opérations RDMA InfiniBand », afin de veiller à ce que les tests s'effectuent sur les ports spécifiques devant être testés. Avec qperf, la méthode de liaison aux ports est légèrement différente. Le programme qperf fonctionne comme serveur sur une machine à l'écoute de tous les appareils (y compris les périphériques non-RDMA). Le client peut se connecter à qperf à l'aide de n'importe quel nom d'hôte ou adresse IP valides du serveur. Qperf tentera d'abord d'ouvrir une connexion de données et d'exécuter les tests demandés sur le nom d'hôte ou l'adresse IP donnée sur la ligne de commandes du client, mais si il n'y a un problème à utiliser cette adresse, qperf vous renverra à tenter d'exécuter le test sur un chemin d'accès valide entre le client et le serveur. Pour cette raison, pour forcer qperf à tester sur un lien spécifique, utilisez les options -loc_id et -rem_id pour le client qperf afin de forcer le test à exécuter sur une liaison spécifique.