3.2. Configurer des noms d'hôtes par l'interface d'utilisateur texte, nmtui

L'outil d'interface utilisateur de texte nmtui peut être utilisée pour configurer un nom d'hôte dans une fenêtre de terminal. Exécutez la commande suivante pour démarrer l'outil :
~]$ nmtui
L'interface utilisateur texte apparaîtra. Tout commande non valide affichera un message d'utilisation.
Le menu de démarrage de l'interface utilisateur texte du NetworkManager

Figure 3.1. Le menu de démarrage de l'interface utilisateur texte du NetworkManager

Pour naviguer, utiliser les flèches ou appuyer sur Tab pour continuer et appuyer sur la combinaision de touches Maj+Tab pour revenir aux options. Appuyer sur la touche Entrée pour sélectionner une option. La barre Espace active/désactive le statut d'un case à cocher.
Voir Section 1.5, « Configuration réseau utilisant une interface utilisateur texte (nmtui) » pour obtenir des informations sur la façon d'installer nmtui.
L'outil d'interface utilisateur de texte du NetworkManager, nmtui, peut être utilisé pour interroger et définir le nom d'hôte statique dans le fichier /etc/hostname. Notez qu'au moment de la rédaction, changer le nom de cette façon ne sera pas remarqué par le hostnamectl.
Pour forcer le hostnamectl à remarquer le changement de nom d'hôte statique, démarrer à nouveau le hostnamed en tant qu'utilisateur root:
~]# systemctl restart systemd-hostnamed