4.7.2. Mises à jour de NetworkManager

Red Hat Enterprise Linux 7 inclut une version mise à jour de NetworkManager, qui fournit de nombreuses améliorations ainsi que de nouvelles fonctionnalités.
  • L'outil nmcli prend désormais en charge les modifications de connexions avec les commandes nmcli con edit et nmcli con modify.
  • Une nouvelle interface utilisateur basée texte (nmtui) fournit un outil basé console rationalisé pour modifier la configuration réseau et contrôler les connexions réseau. Celle-ci remplace l'outil system-config-network-tui.
  • Auparavant, NetworkManager ignorait les interfaces réseau qu'il ne reconnaissait pas (des interfaces autres qu'Ethernet, Infiniband, WiFi, Bridge, Bond et VLAN). Désormais, NetworkManager reconnaît toutes les interfaces réseau remarquées par ip link et les expose à travers l'interface D-Bus et des clients tels que nmcli. Ceci permet à NetworkManager d'offrir une certaine parité avec des outils tels que ip.
  • Désormais, NetworkManager s'approprie de manière non-destructrice les interfaces qu'il peut configurer nativement, des interfaces telles qu'Ethernet, InfiniBand, Bridge, Bond, VLAN et Team. Si celles-ci étaient configurées avant que NetworkManager n'ait démarré ou redémarré, les connexions configurées au préalable ne seront pas interrompues. Ce qui signifie que l'option NM_CONTROLLED n'est plus requise.
  • Prise en charge des vérifications de connectivité réseau, points actifs et portails. Ce comportement est désactivé par défaut.
  • Prise en charge des interfaces team.
  • Prise en charge de base et non-native des périphériques GRE, macvlan, macvtap, tun, tap, veth et vxlan.
  • Un nouveau paquet NetworkManager-config-server fournit les valeurs par défaut qui conviennent aux serveurs, comme ignorer les changements de porteuse et ne pas créer de connexion DHCP par défaut.
  • Une nouvelle option de configuration dns=none pour NetworkManager.conf empêche NetworkManager d'effectuer des modifications sur le fichier resolv.conf.
  • Prise en charge du basculement d'utilisateur rapide.
  • Prise en charge du verrouillage d'une connexion avec le nom d'une interface en plus ou à la place de l'adresse MAC d'une interface.
Cette mise à jour change aussi le comportement du contrôle de fichiers de configuration. NetworkManager ne contrôle plus les modifications des fichiers de configuration sur disque. Au contraire, les utilisateurs doivent manuellement recharger les fichiers de configuration avec la commande nmcli con reload.