4.3.2. Espace de stockage temporaire

Red Hat Enterprise Linux 7 offre la possibilité d'utiliser /tmp en tant que point de montage pour un système de stockage de fichiers temporaires (tmpfs).
Lorsqu'il est activé, ce stockage temporaire apparaît en tant que système de fichiers monté, mais il stocke son contenu dans une mémoire volatile plutôt que sur un périphérique de stockage persistant. Aucun fichier présent dans /tmp n'est stocké sur le disque dur, sauf lorsque la mémoire est basse, dans ce cas l'espace swap est utilisé. Ceci signifie que le contenu de /tmp n'est pas persistant lors des redémarrages.
Pour activer cette fonctionnalité, veuillez exécuter la commande suivante :
# systemctl enable tmp.mount
Pour désactiver cette fonctionnalité, veuillez exécuter la commande suivante :
# systemctl disable tmp.mount
Red Hat recommande les utilisations suivantes pour les différents types d'espace de stockage temporaire dans Red Hat Enterprise Linux 7.
  • Les processus privilégiés, tels que les démons, devraient utiliser /run/processname pour stocker des données temporaires.
  • Les processus qui stockent de grandes quantités de données ou qui requièrent que des données temporaires soient persistantes lors des redémarrages devraient utiliser /var/tmp.
  • Tous les autres processus devraient utiliser /tmp pour stocker leurs données temporaires.