Chapitre 30. Désinstaller Red Hat Enterprise Linux

30.1. Supprimer Red Hat Enterprise Linux des systèmes AMD64 et Intel 64

La méthode pour supprimer Red Hat Enterprise Linux de votre ordinateur varie si Red Hat Enterprise Linux est le seul système d'exploitation installé sur l'ordinateur.
Avant de poursuivre, assurez-vous de prendre les informations suivantes en considération :
  • Il se peut que vous ayez besoin du support d'installation pour tout système d'exploitation qui ne soit pas Red Hat Enterprise Linux que vous utiliserez sur le système après avoir complété ce processus.
  • Si vous avez plusieurs systèmes d'exploitation installés, assurez-vous que vous puissiez démarrer chacun d'entre eux séparément et que vous possédiez tous les mots de passe d'administrateurs, dont les mots de passe définis automatiquement par le fabricant de votre ordinateur ou le fabricant du système d'exploitation.
  • Si vous souhaitez conserver des données de l'installation de Red Hat Enterprise Linux que vous allez supprimer, il vous faudra les sauvegarder à un emplacement différent. Si vous supprimez une installation qui contient des données sensibles, assurez-vous de supprimer ces données selon votre stratégie de sécurité. Assurez-vous que le support de sauvegarde soit compatible avec le système d'exploitation sur lequel vous comptez restaurer ces données. Par exemple, Microsoft Windows n'est pas, sans logiciels tiers additionnels, compatible avec un disque dur externe que vous aurez formaté avec Red Hat Enterprise Linux pour utiliser le système de fichiers ext2, ext3, ext4 ou XFS.

    Avertissement

    Il est toujours conseillé de sauvegarder toutes les données figurant sur tout système d'exploitation, notamment Red Hat Enterprise Linux, installé sur le même ordinateur. En effet, on n'est jamais à l'abri d'une erreur qui pourrait entraîner la perte de toutes vos données.
  • Si vous désinstallez uniquement Red Hat Enterprise Linux sans réinstaller tout l'ordinateur, il est conseillé de vous familiariser avec la disposition de votre partition. Plus particulièrement, la sortie de la commande mount peut être utile. Il est également important de noter quelle option de menu est utilisée pour démarrer l'installation de votre Red Hat Enterprise Linux dans grub.cfg.
Il faut en général effectuer deux étapes pour désinstaller Red Hat Enterprise Linux de votre système AMD64 ou Intel 64 :
  1. Supprimer les informations du chargeur de démarrage de Red Hat Enterprise Linux de votre MBR (Master Boot Record).
  2. Supprimer toute partition qui contiendrait le système d'exploitation Red Hat Enterprise Linux.
Ces instructions ne s'appliquent pas à toutes les configurations possibles d'ordinateur. Voici une liste des configurations les plus courantes :
Si votre configuration n'apparaît pas dans la liste ou possède un schéma de partition très personnalisé, considérez les sections suivantes comme un guide général. Dans ces situations-là, il vous faudra également apprendre à configurer votre chargeur de démarrage. Veuillez consulter le Guide d'administrateur système Red Hat Enterprise Linux 7 pour plus d'informations sur le chargeur de démarrage GRUB2.
Pour ne garder ni Red Hat Enterprise Linux ni tout autre système d'exploitation, veuillez suivre les étapes indiquées pour un ordinateur n'ayant que Red Hat Enterprise Linux d'installé.

30.1.1. Il n'y a que Red Hat Enterprise Linux d'installé

La procédure suivante montre comment supprimer Red Hat Enterprise Linux sur les systèmes où ce dernier est l'unique système d'exploitation. Utilisez le support d'installation pour que le système d'exploitation de remplacement supprime Red Hat Enterprise Linux. Exemples de supports d'installation : le CD d'installation de Windows XP, le DVD d'installation de Windows Vista, les CD(s) ou DVD d'installation d'une autre distribution de Linux.
Veuillez noter que certains fournisseurs d'ordinateurs fabriqués en usine avec Microsoft Windows pré-installé ne fournissent pas le CD ou DVD d'installation de Windows avec l'ordinateur. Au lieu de le fournir, ces fournisseurs peuvent avoir offert leur propre "disque de restauration du système", ou avoir inclut un logiciel vous permettant à l'utilisateur de créer sont propre "disque de restauration du système" lors du premier démarrage. Dans certains cas, le logiciel de restauration du système est stocké sur une différente partition du disque dur du système. Si vous ne parvenez pas à identifier le support d'installation d'un système d'exploitation pré-installé sur votre ordinateur, veuillez consulter la documentation fournie avec la machine, sinon contactez votre fournisseur.
Lorsque vous avez trouvé l'emplacement du support d'installation pour le système d'exploitation que vous avez choisi :
  1. Sauvegardez toute donnée que vous souhaitez préserver.
  2. Éteignez l'ordinateur
  3. Démarrez votre ordinateur avec le disque d'installation pour le système d'exploitation de remplacement.
  4. Suivez les invites présentées pendant le processus d'installation. Windows, OS X et la plupart des disques d'installation de Linux vous permettront de partitionner votre disque dur manuellement pendant le processus d'installation, ou vous offriront la possibilité de supprimer toutes les partitions et de refaire une structure de partition depuis le début. À ce moment, supprimez toutes les partitions que le programme d'installation détecte, ou permettez au programme d'installation de supprimer les partitions automatiquement. Les supports "Restauration du système" des ordinateurs pré-installés avec Microsoft Windows peuvent créer un structure de partition par défaut automatiquement, sans nécessiter votre participation.

    Avertissement

    Si votre ordinateur possède un logiciel de restauration de système stocké sur une partition du disque dur, faites attention en supprimant des partitions lors de l'installation d'un système d'exploitation à partir d'autres supports. Sous ces circonstances, vous pourriez détruire la partition contenant le logiciel de restauration du système.

30.1.2. Red Hat Enterprise Linux installé avec une distribution Linux différente

La procédure suivante montre comment supprimer Red Hat Enterprise Linux sur les systèmes où une autre distribution Linux est également installée. Vous pouvez utiliser cette autre distribution Linux pour supprimer pour le supprimer la ou les entrée(s) de chargeur de démarrage et pour supprimer toute partition Red Hat Enterprise Linux.
Comme des différences existent entre les nombreuses distributions de Linux, ces instructions vous sont fournies en tant que guide général uniquement. Des détails spécifiques peuvent varier en fonction de la configuration de votre système en particulier et de la distribution de Linux qui procède à un double démarrage avec Red Hat Enterprise Linux.

Important

Ces instructions partent du principe que votre système utilise le chargeur de démarrage GRUB2. Si vous utilisez un chargeur de démarrage différent (tel que LILO), consultez la documentation relative à ce logiciel afin d'identifier et d'être en mesure de supprimer les entrées de Red Hat Enterprise Linux de la liste des cibles de démarrage et de vous assurer que votre système d'exploitation par défaut est correctement spécifié.
  1. Supprimez les entrées Red Hat Enterprise Linux de votre chargeur de démarrage
    1. Démarrer la distribution Linux que vous gardez sur votre ordinateur, et non pas Red Hat Enterprise Linux.
    2. Saisissez su - sur la ligne de commande et appuyez sur la touche Entrée. Saisissez ensuite le mot de passe root lors de l'invite du système et validez en appuyant sur Entrée.
    3. Utilisez un éditeur de texte tel que vim pour ouvrir le fichier de configuration /boot/grub2/grub.cfg. Dans ce fichier, cherchez l'entrée du système que vous souhaitez supprimer. Une entrée Red Hat Enterprise Linux typique du fichier grub.cfg est semblable à ceci :

      Exemple 30.1. Une entrée Red Hat Enterprise Linux de grub.cfg

      menuentry 'Red Hat Enterprise Linux Server (3.10.0-57.el7.x86_64) 7.0 (Maipo)' --class red --class gnu-linux --class gnu --class os $menuentry_id_option 'gnulinux-3.10.0-53.el7.x86_64-advanced-9eecdce6-58ce-439b-bfa4-76a9ea6b0906' {
      load_video
      set gfxpayload=keep
      insmod gzio
      insmod part_msdos
      insmod xfs
      set root='hd0,msdos1'
      if [x$feature_platform_search_hint = xy ]; then
        search --no-floppy --fs-uuid --set=root --hint='hd0,msdos1' 0c70bc74-7675-4989-9dc8-bbcf5418ddf1
      else
        search --no-floppy --fs-uuid --set=root 0c70bc74-7675-4989-9dc8-bbcf5418ddf1
      fi
      linux16 /vmlinuz-3.10.0-57.el7.x86_64 root=/dev/mapper/rhel-root ro rd.lvm.lv=rhel/root vconsole.font=latarcyrheb-sun16 rd.lvm.lv=rhel/swap crashkernel=auto vconsole.keymap=us rhgb quiet LANG=en_US.UTF-8
      initrd16 /initramfs-3.10.0-57.el7.x86_64.img
      }
      
    4. Supprimez l'entrée entièrement, à partir du mot-clé menuentry et jusqu'à }.
      Selon la configuration de votre système, il pourrait y avoir de multiples entrées de Red Hat Enterprise Linux dans grub.cfg, chacune correspondant à une différente version du noyau Linux. Supprimez chaque entrée de Red Hat Enterprise Linux du fichier.
    5. Enregistrez le fichier grub.cfg mis à jour et fermez vim
  2. Supprimez les partitions Red Hat Enterprise Linux
    Ces étapes vous guideront dans la suppression des partitions Red Hat Enterprise Linux. Il n'est pas rare de voir plusieurs installations Linux sur le même ordinateur partager certaines partitions. Ces partitions contiennent généralement des données que vous souhaitez sûrement conserver lors de la désinstallation de Red Hat Enterprise Linux.
    Veillez à ne pas supprimer les partitions étant encore utilisées par les autres installations.
    1. Démarrer la distribution Linux que vous gardez sur votre ordinateur, et non pas Red Hat Enterprise Linux.
    2. Supprimez toute partition indésirable et non-nécessaire, par exemple avec fdisk pour les partitions standard, ou avec lvremove et vgremove pour supprimer les volumes logiques et groupes de volumes. Pour davantage d'informations sur ces utilitaires, consultez votre documentation ou le Guide d'administrateur système Red Hat Enterprise Linux 7.
      Pour savoir comment ajouter cet espace non-alloué à une partition existante ou pour utiliser cet espace d'une autre façon, veuillez consulter les manuels de votre système d'exploitation autre que Red Hat Enterprise Linux.

30.1.3. Red Hat Enterprise Linux installé avec un système d'exploitation Microsoft Windows

La procédure suivante montre comment supprimer Red Hat Enterprise Linux des systèmes ayant Windows 2000, Windows Server 2000, Windows XP, Windows Server 2003, Windows Vista ou Windows Server 2008 d'installé. Vous pouvez utiliser l'installation Microsoft Windows et son support d'installation pour supprimer le chargeur de démarrage ainsi que toute partition Red Hat Enterprise Linux.
Ce document ne traite pas de la suppression de Red Hat Enterprise Linux sur les systèmes ayant MS-DOS ou des versions de Microsoft Windows antérieures à Windows XP (à l'exception de Windows 2000) d'installé. Ces systèmes d'exploitation ne possèdent pas une gestion de partition solide et ne sont pas en mesure de supprimer des partitions Linux.
De par les différences qui existent entre chaque version de Microsoft Windows, il convient de bien analyser ces instructions avant d'effectuer toute action. Il peut être utile de consulter la documentation de votre système d'exploitation Microsoft Windows étant donné que seules les utilitaires de ce système d'exploitation sont utilisés dans cette procédures.

Avertissement

Cette procédure repose sur la Console de récupération Windows ou l'Environnement de récupération Windows, qui est chargé depuis le disque d'installation Windows, par conséquent, vous ne pourrez pas terminer cette procédure si vous n'avez pas accès à ce disque. Si vous lancez cette procédure et ne la terminez pas, vous pourriez laisser votre ordinateur dans un état indémarrable. Le « disque de restauration du système », fourni avec certains ordinateurs fabriqués en usine avec une pré-installation de Windows, peut ne pas inclure la Console de récupération Windows ou l'Environnement de récupération Windows.
Il sera demandé aux utilisateurs Windows 2000, Windows Server 2000, Windows XP et Windows Server 2003 qui suivront cette procédure de saisir le mot de passe Administrateur de leur système Windows. Merci de ne suivre ces instructions que si vous connaissez le mot de passe Administrateur de votre système ou que vous êtes certain que ce dernier n'a jamais été créé, même par le fabricant de l'ordinateur.
  1. Supprimez les partitions Red Hat Enterprise Linux
    1. Démarrez votre ordinateur dans votre environnement Windows.
    2. Cliquez sur Démarrer>Exécuter, saisissez diskmgmt.msc et appuyez sur Entrée. L'outil Gestion de disque s'ouvre.
      L'outil affiche une représentation graphique de votre disque, avec des barres représentant chaque partition. La première partition est habituellement nommée NTFS et correspond à votre disque C:. Au moins deux partitions Red Hat Enterprise Linux seront visibles, Windows n'affichera pas le type de système de fichiers de ces partitions, mais pourrait assigner des lettres de disque à certaines d'entre elles.
    3. Faites un clic droit sur l'une des partitions Red Hat Enterprise Linux, puis cliquez sur Supprimer partition et sur Valider pour confirmer cette suppression. Répétez ce processus pour les autres partitions Red Hat Enterprise Linux sur votre système. Au fur et à mesure que vous effacez ces partitions, Windows étiquette l'espace sur le disque dur précédemment occupé par ces partitions comme non alloué.
      Pour savoir comment ajouter cet espace non-alloué à une partition Windows existante ou pour utiliser cet espace d'une autre façon, veuillez consulter les manuels de votre système d'exploitation autre que Red Hat Enterprise Linux.
  2. Restaurer le chargeur de démarrage Windows
    1. Sur Windows 2000, Windows Server 2000, Windows XP et Windows Server 2003 :
      1. Insérez le disque d'installation Windows et redémarrez votre ordinateur. Tandis que votre ordinateur démarrera, le message suivant s'affichera à l'écran pendant quelques secondes :
        Appuyez sur une touche pour démarrer à partir du CD
        Appuyez sur une touche pendant que le message est affiché et le logiciel d'installation Windows démarrera.
      2. Lorsque l'écran Bienvenue dans le programme d'installation s'affiche, vous pourrez démarrer la Console de récupération Windows. La procédure est légèrement différente suivant la version de Windows utilisée :
        1. Sur Windows 2000 et Windows Server 2000, appuyez sur la touche R, puis sur la touche C.
        2. Sur Windows XP et Windows Server 2003, appuyez sur la touche R.
      3. La Console de récupération Windows scanne votre disque dur en cherchant des installations de Windows, et assigne un numéro à chacune. Celle-ci affiche une liste d'installations Windows et vous invite à en choisir une. Saisissez le numéro correspondant à l'installation de Windows que vous souhaitez restaurer.
      4. La Console de récupération Windows vous invite à saisir le mot de passe Administrateur pour votre installation Windows. Saisissez-le, puis appuyez sur la touche Entrée. S'il n'y a pas de mot de passe Administrateur pour ce système, n'appuyez que sur la touche Entrée.
      5. À l'invite, saisissez la commande fixmbr, et appuyez sur la touche Entrée. L'outil fixmbr restaure maintenant le secteur de démarrage principal (MBR) du système.
      6. Lorsque l'invite s'affiche, saisissez quitter et appuyez sur la touche Entrée.
      7. Votre ordinateur va redémarrer et lancer le système d'exploitation Windows.
    2. Sur Windows Vista et Windows Server 2008 :
      1. Insérez le disque d'installation Windows et redémarrez votre ordinateur. Tandis que votre ordinateur démarrera, le message suivant s'affichera à l'écran pendant quelques secondes :
        Appuyez sur une touche pour démarrer à partir du CD ou du DVD
        Appuyez sur une touche pendant que le message est affiché et le logiciel d'installation Windows démarrera.
      2. Dans la boîte de dialogue Installer Windows, sélectionnez la langue, le format horaire, le format monétaire, et le type de clavier. Cliquez sur Suivant.
      3. Cliquez sur Réparer votre ordinateur.
      4. L'Environnement de récupération Windows (WRE) vous montre les installations Windows qu'il détecte sur votre système. Sélectionnez l'installation que vous souhaitez restaurer, puis cliquez sur Suivant.
      5. Cliquez sur Invite de commandes. Une fenêtre de commande s'ouvrira.
      6. Saisissez bootrec /fixmbr, puis appuyez sur la touche Entrée.
      7. Lorsque l'invite réapparaît, fermez la fenêtre de commande, puis cliquez sur Redémarrer.
      8. Votre ordinateur va redémarrer et lancer le système d'exploitation Windows.