Chapitre 13. Planification de l'installation sur un système IBM System z

13.1. Pré-installation

Red Hat Enterprise Linux 7 exécute sur zEnterprise 196 ou systèmes ultérieurs de mainframe IBM.
Le processus d'installation part du principe que vous connaissez les systèmes IBM System z et que vous êtes en mesure de définir des partitions logiques (LPAR) et des machines virtuelles invitées z/VM. Pour obtenir des informations supplémentaires sur System z, voir http://www.ibm.com/systems/z.
Pour l'installation de Red Hat Enterprise Linux sur System z, Red Hat prend en charge les DASD (Direct Access Storage Device) et les périphériques de stockage FCP (Fibre Channel Protocol).
Avant de procéder à l'installation de Red Hat Enterprise Linux, vous devez prendre les décisions suivantes :
  • Décidez si le système d'exploitation démarrera sur une partition LPAR ou en tant que système d'exploitation hôte invité z/VM.
  • Déterminez si vous avez besoin d'espace swap et le cas échéant, de quelle taille. Alors qu'il est possible (et recommandé) d'assigner à la machine virtuelle z/VM une quantité suffisante de mémoire et de lui donner toutes les tâches de swap, il peut se présenter des situations dans lesquelles la quantité de RAM nécessaire est difficilement prévisible. De telles situations devraient être examinées au cas par cas. Voir la Section 15.10.3.5, « Schéma de partitionnement recommandé ».
  • Choisissez une configuration réseau. Red Hat Enterprise Linux 7 pour IBM System z prend en charge les périphériques réseau suivants :
    • OSA (de l'anglais, « Open Systems Adapter ») réel et virtuel
    • HiperSockets réel et virtuel
    • LCS (de l'anglais, « LAN channel station ») pour OSA réel
Vous nécessiterez le matériel suivant :
  • Espace disque. Calculez l'espace disque dont vous aurez besoin et allouez suffisamment d'espace de stockage sur les DASD[2] ou SCSI[3]. Vous aurez besoin d'au moins 2 Go pour une installation de serveur, et de 5 Go si vous souhaitez installer tous les paquets. Vous aurez aussi besoin d'espace disque pour les données d'applications. Une fois l'installation effectuée, des DASD ou des partitions de disque SCSI pourront être ajoutées ou supprimées en fonction de vos besoins.
    L'espace disque utilisé par le nouveau système Red Hat Enterprise Linux installé (l'instance Linux) doit être séparé de l'espace disque utilisé par d'autres systèmes d'exploitation que vous auriez installé sur votre système.
    Pour obtenir davantage d'informations sur les disques et sur la configuration de partitions, voir la Section 15.10.3.5, « Schéma de partitionnement recommandé ».
  • RAM. Obtenez 1 Go (recommandé) pour l'instance Linux. À l'aide de quelques réglages, une instance peut être exécutée en utilisant 512 Mo de RAM seulement.


[2] Les unités de stockage à accès direct (ou DASD) sont des disques durs ne permettant qu'un maximum de trois partitions par périphérique. Par exemple, dasda pourrait posséder les partitions dasda1, dasda2, et dasda3.
[3] À l'aide du pilote de périphérique SCSI sur Fibre Channel (pilote de périphérique zfcp) et d'un interrupteur, les LUN SCSI peuvent être présentés à Linux sur System z comme s'ils étaient des disques SCSI localement attachés.