Chapitre 24. Installation sur une image disque

Ce chapitre décrit le processus permettant de créer des images de démarrage personnalisées de plusieurs sortes différentes ainsi que les sujets correspondants. Le processus d'installation et de création d'image peut être effectué manuellement avec une procédure semblable à une installation de disque dur normale, ou automatisé à l'aide d'un fichier Kickstart et de l'outil livemedia-creator.
Si vous optez pour l'approche manuelle, vous pourrez effectuer l'installation de manière interactive, à l'aide de l'installateur graphique. Ce processus est semblable à une installation à l'aide du support de démarrage Red Hat Enterprise Linux et du programme d'installation graphique ; cependant, avant de démarrer l'installation, vous devez créer manuellement un ou plusieurs fichiers image vides.
Les installations d'image de disque automatisées à l'aide de livemedia-creator sont quelque peu semblables aux installations Kickstart avec le démarrage réseau. Pour utiliser cette approche, vous devez préparer un fichier Kickstart valide, qui sera utilisé par livemedia-creator pour effectuer cette opération. Le fichier d'image de disque sera créé automatiquement.
Ces deux approches d'installation d'image de disque nécessitent une source d'installation séparées. Dans la plupart des cas, la meilleure approche est d'utiliser une image ISO du DVD Red Hat Enterprise Linux binaire. Pour savoir comment obtenir des images ISO d'installation, veuillez consulter le Chapitre 1, Télécharger Red Hat Enterprise Linux.

Important

Il n'est pas encore possible d'utiliser une image ISO d'installation de Red Hat Enterprise Linux sans préparation supplémentaire. La source d'installation pour une installation d'image de disque doit être préparée de la même façon qu'elle le serait lors d'une installation normale. Pour savoir comment préparer des sources d'installation, veuillez consulter la Section 2.3, « Préparer les sources d'installation ».

24.1. Installation manuelle de l'image disque

Une installation manuelle sur une image disque s'effectue en exécutant l'installateur Anaconda sur un système existant et en spécifiant un ou plusieurs fichiers d'image disque en tant que cibles d'installation. Des options supplémentaires peuvent également être utilisées pour continuer à configurer l'installateur. Une liste des options disponibles peut être obtenue en exécutant la commande anaconda -h.

Avertissement

L'utilisation d'Anaconda pour une installation d'image peut être dangereuse, car elle utilise le programme d'installation sur un système déjà installé. Bien qu'aucun bogue connu ne puisse poser de problème pour le moment, il est possible que ce processus rende le système totalement inutilisable. Une installation sur des images de disque devrait toujours être effectuée sur des systèmes ou des machines virtuelles spécialement conçus à cette fin, et non pas sur des systèmes contenant des données importantes.
Cette section fournit des informations sur la création d'images disque vides et sur l'utilisation de l'installateur Anaconda pour l'installation de Red Hat Enterprise Linux sur ces images.

24.1.1. Préparation d'une image disque

La première étape de l'installation manuelle de l'image disque est de créer un ou plusieurs fichiers images, qui seront ensuite utilisés en tant que cibles d'installation semblables à des périphériques de stockage physiques. Sur Red Hat Enterprise Linux, un fichier d'image disque peut être créé à l'aide de la commande suivante :
$ fallocate -l size name 
Remplacez size par la valeur représentant la taille de l'image (telle que 10 Go ou 5 000 Mo), et nom par le nom de fichier de l'image à créer. Par exemple, pour créer un fichier d'image disque nommé myimage.raw d'une taille de 30 Go, exécutez la commande suivante :
$ fallocate -l 30G myimage.raw 

Note

La commande fallocate vous permet de spécifier la taille du fichier à créer de différentes façons, selon le suffixe utilisé. Pour obtenir plus d'informations concernant la spécification de la taille, veuillez consulter la page man fallocate(1).
La taille du fichier de l'image disque que vous allez créer limitera la capacité maximale des partitions créées au cours de l'installation. La taille d'une image doit toujours être supérieure à 3 Go, mais dans la plupart des cas, l'espace requis peut être plus important. La taille exacte dont vous aurez besoin pour votre installation variera selon le logiciel que vous souhaitez installer, l'espace de swap et l'espace disponible dont vous aurez besoin après l'installation. Vous trouverez davantage d'informations concernant le partitionnement sur :
Après avoir créé un ou plusieurs fichiers d'image disque vides, poursuivez avec la Section 24.1.2, « Installer Red Hat Enterprise Linux sur une image disque ».

24.1.2. Installer Red Hat Enterprise Linux sur une image disque

Important

Passez Security Enhanced Linux (SELinux) en mode permissif (ou désactivé) avant de créer des images personnalisées avec Anaconda. Veuillez consulter le Guide de l'administrateur et de l'utilisateur SELinux Red Hat Enterprise Linux 7 pour obtenir plus d'informations sur le paramétrage des modes SELinux.
Pour démarrer l'installation sur un fichier d'image disque, veuillez exécuter la commande suivante en tant que root :
# anaconda --image=/path/to/image/file 
Remplacez /path/to/image/file par le chemin d'accès complet vers le fichier image créé précédemment.
Après l'exécution de cette commande, Anaconda démarrera sur votre système. L'interface d'installation sera la même que celle d'une installation manuelle (en démarrant le système à partir d'un support Red Hat Enterprise Linux), mais l'installation graphique démarrera directement, en ignorant le menu de démarrage. Cela signifie que les options de démarrage doivent être spécifiées en tant qu'arguments supplémentaires de la commande anaconda. Pour obtenir la liste complète des commandes prises en charge, exécutez anaconda -h sur une ligne de commande.
L'une des commandes les plus importantes est --repo=, ce qui vous permet de spécifier une source d'installation. Cette option utilise la même syntaxe que l'option de démarrage inst.repo=. Pour plus d'informations, veuillez consulter la Section 20.1, « Configuration du système d'installation au menu de démarrage ».
Lorsque vous utilisez l'option --image=, le fichier d'image disque spécifié sera le seul disponible en tant que cible d'installation. Aucun autre périphérique ne sera visible dans la boîte de dialogue Destination de l'installation . Si vous souhaitez utiliser plusieurs images disques, vous devez spécifier l'option --image= séparément pour chaque fichier image. Par exemple :
# anaconda --image=/home/testuser/diskinstall/image1.raw --image=/home/testuser/diskinstall/image2.raw 
La commande ci-dessus démarrera Anaconda, et sur l'écran Destination de l'installation, les deux fichiers d'image spécifiés seront disponibles en tant que cibles d'installation.
Vous pouvez également attribuer des noms personnalisés aux fichiers d'image disque utilisés dans l'installation. Pour attribuer un nom à un fichier d'image disque, ajoutez :name à la fin du nom du fichier d'image disque. Par exemple, pour utiliser un ficher d'image disque situé dans /home/testuser/diskinstall/image1.raw et lui attribuer le nom myimage, exécutez la commande suivante :
# anaconda --image=/home/testuser/diskinstall/image1.raw:myimage