Chapitre 2. Périphériques multipath

Sans DM-Multipath, chaque chemin qui part d'un nœud de serveur vers un contrôleur de stockage est traité par le système en tant que périphérique séparé, même quand le chemin E/S connecte le même nœud de serveur au même contrôleur de stockage. DM Multipath fournit un moyen d'organiser les chemins E/S logiquement, en créant un simple périphérique multipath au dessus des périphériques sous-jacents.

2.1. Identifiants de périphériques Multipath

Chaque périphérique multipath comprend un World Wide Identifier (WWID), garanti d'être globalement unique et stable. Par défaut, le nom d'un périphérique multipath est déterminé par son WWID. Alternativement, vous pouvez fixer l'option user_friendly_names dans le fichier de configuration multipath, qui détermine l'alias pour un nom de nœud unique sous la forme mpathn.
Par exemple, un nœud qui comprend deux HBA liés à un contrôleur de stockage avec deux ports via un aiguillage FC (à fibre optique) non zoné unique voit les quatre périphériques suivants : /dev/sda, /dev/sdb, dev/sdc, et /dev/sdd. DM Multipath crée un simple périphérique lié à un WWID unique qui route E/S vers ces quatre périphériques sous-jacents en fonction de la configuration multipath. Quand l'option de configuration user_friendly_names est sur yes, le nom du périphérique multipath est fixé sur mpathn.
Lorsque de nouveaux appareils passent sous le contrôle de DM Multipath, les nouveaux périphériques apparaissent dans deux emplacements différents dans le répertoire /dev : /dev/mapper/mpathn et /dev/dm-n.
  • Les périphériques présents dans /dev/mapper sont créés au début de processus d'initialisation. Utiliser ces périphériques pour accéder aux périphériques multipath, par exemple, lorsque vous créez des volumes logiques.
  • Tous les périphériques sous la forme /dev/dm-n sont destinés à l'utilisation interne uniquement et ne doivent jamais être utilisés par l'administrateur directement.
Pour davantage d'informations sur les valeurs par défaut des configurations multipath, y compris l'option de configuration user_friendly_names, consultez Section 4.3, « Paramètres par défaut dans le fichier de configuration ».
Vous pouvez également définir le nom du périphérique multipath avec un nom de votre choix en utilisant l'option alias de la section multipaths du fichier de configuration multipath. Pour davantage d'informations sur la section multipaths du fichier de configuration multipath, consultez Section 4.4, « Attributs de configuration de périphériques multipath ».