Red Hat Training

A Red Hat training course is available for Red Hat Enterprise Linux

Chapitre 11. Serveurs et services

La directive ErrorPolicy est désormais validée

La directive de configuration ErrorPolicy n'était pas validée pendant le démarrage, et une politique d'erreur par défaut non-intentionnelle pouvait être utilisée sans avertissement. La directive est désormais validée lors du démarrage et réinitialisée si la valeur configurée par défaut est incorrecte. La politique envisagée est utilisée, ou un message d'avertissement est journalisé.

Désormais, CUPS désactive le chiffrement SSLv3 par défaut

Auparavant, il n'était pas possible de désactiver le chiffrement SSLv3 dans le planificateur CUPS, ce qui le laissait vulnérable à des attaques contre SSLv3. Pour résoudre ce problème, le mot-clé cupsd.conf SSLOptions a été étendu pour inclure deux nouvelles options, AllowRC4 et AllowSSL3, qui autorisent toutes deux la fonctionnalité nommée dans cupsd. Les nouvelles options sont également prises en charge dans le fichier /etc/cups/client.conf. Le comportement par défaut désactive désormais RC4 et SSL3 pour cupsd.

Cups autorise désormais le trait de soulignement dans les noms d'imprimante

Le service cups autorise désormais les utilisateurs à inclure le trait de soulignement (_) dans les noms d'imprimantes locales.

Dépendance inutile supprimée du paquet tftp-server

Auparavant, un paquet supplémentaire était installé par défaut lors de l'installation du paquet tftp-server. Avec cette mise à jour, la dépendance superflue du paquet a été supprimée, et le paquet inutile n'est plus installé par défaut lors de l'installation de tftp-server.

Le fichier déconseillé /etc/sysconfig/conman a été supprimé

Avant de présenter le gestionnaire systemd, diverses limites pour les services pouvaient être configurées dans le fichier /etc/sysconfig/conman. Après la migration vers systemd, /etc/sysconfig/conman n'est plus utilisé et a donc été supprimé. Pour définir des limites et d'autres paramètres du démon, comme LimitCPU=, LimitDATA=, ou LimitCORE=, modifiez le fichier conman.service. Pour obtenir davantage d'informations, veuillez consulter la page de manuel systemd.exec(5). En outre une nouvelle variable, LimitNOFILE=10000, a été ajoutée au fichier systemd.service. Cette variable est un commentaire par défaut. Remarquez qu'après avoir effectué tout changement à la configuration systemd, la commande systemctl daemon-reload doit être exécutée pour que ces changements puissent prendre effet.