Chapitre 4. Stockage

Cache LVM

As of Red Hat Enterprise Linux 7.1, LVM cache is fully supported. This feature allows users to create logical volumes with a small fast device performing as a cache to larger slower devices. Please refer to the lvm(7) manual page for information on creating cache logical volumes.
Remarquez les restrictions suivantes sur l'utilisation de volumes logiques de cache (LV) :
  • Le volume logique du cache doit être un périphérique de haut niveau. Il ne peut pas être utilisé en tant que pool dynamique, image de volume logique RAID, ou comme tout autre type de sous-volume logique.
  • The cache LV sub-LVs (the origin LV, metadata LV, and data LV) can only be of linear, stripe, or RAID type.
  • Les propriétés du volume logique de cache ne peuvent pas être modifiées après leur création. Pour modifier les propriétés du cache, supprimez le cache puis recréez-le avec les propriétés souhaitées.

Gestion de matrices de stockage avec l'API libStorageMgmt

Avec Red Hat Enterprise Linux 7.1, la gestion de matrices de stockage avec libStorageMgmt, une interface de programmation indépendante des matrices de stockage, est totalement prise en charge. L'interface de programmation fournie est stable, cohérente et permet aux développeurs de gérer de manière programmatique différentes matrices de stockage et d'utiliser les fonctionnalités accélérées par le matériel fournies. Les administrateurs système peuvent également utiliser libStorageMgmt pour configurer le stockage manuellement et pour automatiser les tâches de gestion du stockage avec l'interface de ligne de commande incluse. Veuillez remarquer que le greffon Targetd n'est pas totalement pris en charge et reste un aperçu technologique.
  • NetApp Filer (ontap 7-Mode)
  • Nexenta (nstor 3.1.x uniquement)
  • SMI-S, pour les fournisseurs suivants :
    • HP 3PAR
      • OS version 3.2.1 ou plus récente
    • EMC VMAX et VNX
      • Solutions Enabler V7.6.2.48 ou version plus récente
      • Kit de correctifs à chaud SMI-S Provider V4.6.2.18 ou version plus récente
    • Fournisseur non-intégré HDS VSP Array
      • Hitachi Command Suite v8.0 ou version plus récente
Pour obtenir des informations supplémentaires sur libStorageMgmt, veuillez consulter le chapitre correspondant dans le Guide d'administration du stockage.

Prise en charge de LSI Syncro

Red Hat Enterprise Linux 7.1 inclut le code dans le pilote megaraid_sas pour activer les adaptateurs HA-DAS (« High Availability Direct Attached Storage ») LSI Syncro CS. Malgré le fait que le pilote megaraid_sas est entièrement pris en charge pour les adaptateurs précédemment activés, l'utilisation de ce pilote pour Syncro CS est uniquement disponible en tant qu'aperçu technologique. La prise en charge de cet adaptateur sera fourni directement par LSI, votre intégrateur système ou votre fournisseur système. Les utilisateurs déployant Syncro CS sur Red Hat Enterprise Linux 7.1 sont encouragés à donner des commentaires et suggestions à Red Hat et LSI. Pour obtenir des informations supplémentaires sur les solutions LSI Syncro CS, veuillez vous rendre sur http://www.lsi.com/products/shared-das/pages/default.aspx.

Interface de programmation d'application LVM

Red Hat Enterprise Linux 7.1 présente la nouvelle API LVM en tant qu'aperçu technologique. Cette API est utilisée pour effectuer des requêtes et contrôler certains aspects de LVM.
Veuillez consulter le fichier d'en-tête lvm2app.h pour obtenir des informations supplémentaires.

Prise en charge DIF/DIX

DIF/DIX est une nouvelle addition au standard SCSI et un aperçu technologique dans Red Hat Enterprise Linux 7.1. DIF/DIX augmente la taille de bloc de disque habituelle de 512 octets à 520 octets, ajoutant le DIF (« Data Integrity Field »). Le DIF stocke une valeur de checksum pour le bloc de données qui est calculé par l'adaptateur de bus hôte (HBA, de l'anglais « Host Bus Adapter ») lorsqu'une opération d'écriture se produit. Puis, le périphérique de stockage confirme le checksum à la réception et stocke les données et le checksum. Similairement, lorsqu'une opération d'écriture se produit, le checksum peut être vérifié par le périphérique de stockage et par le HBA de réception.
For more information, refer to the section Block Devices with DIF/DIX Enabled in the Storage Administration Guide.

Vérification et sortie d'erreurs de syntaxe device-mapper-multipath améliorée

L'outil device-mapper-multipath a été amélioré pour vérifier le fichier multipath.conf de manière plus fiable. Par conséquent, si multipath.conf contient une ligne ne pouvant pas être analysée de manière syntaxique, device-mapper-multipath rapporte une erreur et ignore ces lignes afin d'éviter qu'une analyse syntaxique incorrecte ne soit effectuée.
En outre, les expressions génériques suivantes ont été ajoutées à la commande multipathd show paths format :
  • %N et %n pour les noms des nœuds globaux Fibre Channel (« Fibre Channel World Wide Node Names ») de l'hôte et de la cible, respectivement.
  • %R et %r pour les noms des ports globaux Fibre Channel (« Fibre Channel World Wide Port Names ») de l'hôte et de la cible, respectivement.
Il est désormais plus facile d'associer des périphériques multipaths à des hôtes et des cibles Fibre Channel et leurs ports, ce qui permet aux utilisateurs de gérer leur configuration du stockage de manière plus efficace.