Chapitre 8. Clustering

Délai d'expiration dynamique des jetons pour Corosync

L'option token_coefficient a été ajoutée à Corosync Cluster Engine. La valeur de token_coefficient est uniquement utilisée lorsque la section nodelist est spécifiée et contient au moins trois nœuds. Dans une telle situation, le délai d'expiration est calculé comme suit :
[jeton + (quantité de nœuds - 2)] * token_coefficient
Ceci permet au cluster de se mettre à l'échelle sans avoir à modifier le délai d'expiration du jeton à chaque fois qu'un nouveau nœud est ajouté. La valeur par défaut est de 650 millisecondes, mais peut être paramétrée sur 0, résultant ainsi par la suppression de cette fonctionnalité.
Cette fonctionnalité permet à Corosync de gérer l'ajout et la suppression dynamique de nœuds.

Amélioration du Tie Breaker Corosync

La fonctionnalité du quorum auto_tie_breaker de Corosync a été améliorée afin de fournir des options permettant la configuration et des modifications des nœuds tie breaker plus flexible. Les utilisateurs peuvent désormais sélectionner une liste de nœuds qui conserveront le quorum en cas de scission équitable du cluster, ou choisir qu'un quorum sera conservé par le nœud avec l'ID de nœud le plus bas ou le plus haut.

Améliorations de Red Hat High Availability

Avec Red Hat Enterprise Linux 7.1, le module complémentaire Red Hat High Availability prend désormais en charge les fonctionnalités suivantes. Pour obtenir des informations sur ces fonctionnalités, veuillez consulter le manuel Référence du module complémentaire High Availability.
  • La commande pcs resource cleanup peut désormais réinitialiser le statut d'une ressource et failcount pour toutes les ressources.
  • Vous pouvez spécifier un paramètre lifetime avec la commande pcs resource move afin d'indiquer la période pendant laquelle la contrainte de cette ressource restera en place.
  • Vous pouvez utiliser la commande pcs acl pour définir les permissions des utilisateurs locaux afin qu'ils puissent avoir accès en lecture seule ou en lecture-écriture à la configuration du cluster en utilisant des listes de contrôle d'accès (ACL).
  • La commande pcs constraint prend désormais en charge la configuration d'options de contrainte spécifiques en plus des options des ressources générales.
  • La commande pcs resource create prend en charge le paramètre disabled pour indiquer que la ressources créée n'est pas lancée automatiquement.
  • La commande pcs cluster quorum unblock empêche le cluster d'attendre tous les nœuds lors de l'établissement du quorum.
  • Vous pouvez configurer l'ordre du groupe de ressources avec les paramètres before (« avant ») et after (« après ») de la commande pcs resource create.
  • Vous pouvez sauvegarder la configuration du cluster dans un fichier tarball et restaurer les fichiers de configuration du cluster sur tous les nœuds avec les options backup et restore de la commande pcs config.