Red Hat Training

A Red Hat training course is available for Red Hat Enterprise Linux

9.8.3. Permissions de fichier

Une fois que le système de fichiers NFS est monté en lecture/écriture par un hôte distant, la seule protection que chaque fichier partagé possède sont ses permissions. Si deux utilisateurs partageant la même valeur d'ID d'utilisateur montent le même système de fichiers NFS, ils pourront chacun modifier les fichiers de l'autre. En outre, toute personne connectée en tant que root sur le système client peut utiliser la commande su - pour accéder à tous les fichiers du partage NFS.
Par défaut, les listes de contrôle d'accès (ACL) sont prises en charge par NFS sur Red Hat Enterprise Linux. Red Hat recommande de laisser cette fonctionnalité activée.
Par défaut, NFS utilise root squashing (« Écrasement root ») lors de l'exportation d'un système de fichiers. Ceci définit l'ID d'utilisateur de tout utilisateur root local accédant au partage NFS en tant que nobody (personne). Le root squashing est contrôlé par l'option par défaut root_squash. Pour obtenir des informations supplémentaires sur cette option, veuillez consulter Section 9.7.1, « Fichier de configuration /etc/exports ». Dans la mesure du possible, ne désactivez jamais le root squashing.
Lors de l'exportation d'un partage NFS en lecture seule, veuillez considérer l'utilisation de l'option all_squash. Cette option fait que tout utilisateur accédant au système de fichiers exporté prendra l'ID utilisateur de l'utilisateur nfsnobody.