Chapitre 1. Vue d'ensemble

La gestion de l'alimentation fut l'un des points principaux sur lequel nous nous sommes concentrés lors des améliorations apportées à Red Hat Enterprise Linux 6. Limiter la consommation d'électricité des systèmes informatiques est l'un des aspects les plus importants de l'IT verte (informatique respectueuse de l'environnement), un ensemble de considérations qui englobe aussi l'utilisation de matériaux recyclables, l'impact sur l'environnement de la production de matériel, et la prise de conscience de l'environnement dans la conception et le déploiement des systèmes. Dans ce document, nous vous offrons des conseils et informations concernant la gestion de l'alimentation de vos systèmes exécutant Red Hat Enterprise Linux 6.

1.1. Importance de la gestion de l'alimentation

Au coeur de la gestion de l'alimentation figure la compréhension de l'optimisation efficace de la consommation d'énergie pour chaque composant d'un système. Ceci englobe l'étude des différentes tâches effectuées par votre système et la configuration de chaque composant pour vous assurer que sa performance est adéquate pour la tâche à entreprendre.
Les principales motivations pour la gestion de l'alimentation sont :
  • la réduction de la consommation d'énergie en général dans le but de réduire les coûts
Une gestion de l'alimentation correcte résulte en :
  • une réduction de chaleur pour les serveurs et les centres de calcul
  • des coûts secondaires réduits, y compris le refroidissement, l'espace, les cables, les générateurs, et les systèmes d'alimentation sans coupure (UPS)
  • une augmentation de l'autonomie de la batterie pour les ordinateurs portables
  • une baisse de la production de dioxyde de carbone
  • conformité avec la réglementation du gouvernement ou avec les exigences légales concernant l'IT verte, par exemple Energy Star
  • conformité avec la ligne de conduite de la compagnie sur les nouveaux systèmes
Par définition, la baisse de consommation d'énergie pour un composant spécifique (ou du système en tant que tout) conduira à une baisse de chaleur, et évidemment, à une baisse de performance. Ainsi, vous devriez étudier et tester minutieusement les baisses de performance résultant des configurations que vous avez effectué, tout particulièrement pour les systèmes menant à bien des missions critiques.
En étudiant les différentes tâches menées par votre système, et en configurant chaque composant afin de vous assurer que leur performance est suffisante pour la tâche, vous pouvez économiser de l'énergie, générer moins de chaleur, et optimiser l'autonomie de la batterie pour les ordinateurs portables. La plupart des principes pour l'analyse et le paramétrage d'un système par rapport à sa consommation d'électricité sont similaires à ceux du paramétrage de la performance. D'une certaine manière, la gestion de l'alimentation et le paramétrage de la performance sont des approches à la configuration d'un système opposées, car habituellement les systèmes sont optimisés soit vers la performance, soit vers une meilleurs gestion de l'alimentation. Ce manuel décrit les outils fournis par Red Hat, ainsi que les techniques que nous avons développé afin de vous assister dans ce processus.
Red Hat Enterprise Linux 6 contient déjà de nombreuses fonctionnalités de gestion de l'alimentation qui sont activées par défaut. Celles-ci ont été choisies minutieusement afin de ne pas avoir d'impact sur la performance d'une utilisation typique d'un serveur ou d'un bureau. Cependant, dans certains cas très spécifiques où le débit maximal, une latence minimale, ou quand la performance CPU la plus importante est un impératif, une révision de ces valeurs par défaut est requise.
Posez-vous quelques questions afin de décider si vous devriez optimiser vos machines à l'aide des techniques décrites dans ce document :
Q : Est-ce que je dois vraiment optimiser ?
Q : À quel point devrais-je optimiser ?
Q : Est-ce que l'optimisation va réduire la performance du système à un niveau inacceptable ?
Q : Le temps pris et les ressources utilisées pour optimiser le système sont-ils plus importants que les gains à obtenir ?
Q :
Est-ce que je dois vraiment optimiser ?
R :
L'importance de l'optimisation de l'alimentation dépend de si votre compagnie donne des indications à suivre ou de s'il existe une réglementation à observer.
Q :
À quel point devrais-je optimiser ?
R :
Certaines des techniques que nous vous présentons ne requièrent pas que vous procédiez à la totalité du processus d'audit et d'analyse détaillée de votre machine, au contraire elles vous fourniront un ensemble d'optimisations générales qui améliorent l'utilisation de l'alimentation. Celles-ci, bien entendu, ne seront pas aussi bonnes qu'avec un système audité et optimisé manuellement, mais elles fourniront quand même un bon compromis.
Q :
Est-ce que l'optimisation va réduire la performance du système à un niveau inacceptable ?
R :
La plupart des techniques décrites dans ce document auront un impact qui se ressentira sur la performance de votre système. Si vous choisissez d'implémenter une gestion de l'alimentation autre que celle installée par défaut dans Red Hat Enterprise Linux 6, vous devriez alors surveiller la performance du système après l'optimisation, puis décidez si la perte de performance est acceptable ou non.
Q :
Le temps pris et les ressources utilisées pour optimiser le système sont-ils plus importants que les gains à obtenir ?
R :
L'optimisation manuelle d'un système unique en suivant la totalité du processus n'en vaut pas la peine car le temps et le coût pris sont bien plus importants que les bénéfices à obtenir, et ce sur la durée entière du cycle de vie de la machine en question. Cependant, sur 10000 systèmes informatiques dans vos bureaux utilisant la même configuration et le même paramétrage, la création d'un paramétrage optimisé et s'appliquant à ces 10000 machines serait très certainement une bonne idée.
les sections suivantes vous expliqueront en quoi la performance d'un matériel optimal peut bénéficier à votre système en termes de consommation d'énergie.