Red Hat Training

A Red Hat training course is available for Red Hat Enterprise Linux

7.3. Systèmes de fichiers

7.3.1. Le système de fichiers Ext4

Le système de fichiers ext4 est une extension évolutive du système de fichiers par défaut ext3 disponible sur Red Hat Enterprise Linux 5. Ext4 est maintenant le système de fichiers par défaut de Red Hat Enterprise Linux 6 et prend en charge un système de fichiers d'une taille maximale de 16 To et un fichier unique d'une taille maximum de 16 To. La limite de 32000 sous-répertoires, présente dans ext3, est maintenant supprimée.

Note

Pour les systèmes de fichiers faisant plus de 16 To, nous recommandons l'utilisation d'un système de fichiers évolutif à haute capacité, tel que XFS. Pour obtenir davantage d'informations, voir la Section 7.3.2, « Le système de fichiers XFS ».
Les valeurs par défaut du système de fichiers ext4 sont optimales pour la plupart des charges de travail, mais si les analyses de performance indiquent que le comportement du système de fichiers a un impact sur la performance, plusieurs options de réglage sont disponibles :
Initialisation de la table des inodes

Pour de très grands systèmes de fichiers, le processus mkfs.ext4 peut prendre très longtemps à initialiser toutes les tables d'inodes dans le système de fichiers. Ce processus peut être reporté avec l'option -E lazy_itable_init=1. SI utilisé, les processus du noyau continueront à initialiser le système de fichiers après qu'il soit monté. La vitesse à laquelle cette initialisation se produit peut être contrôlée avec l'option -o init_itable=n de la commande mount, où le temps pris pour effectuer cette initialisation d'arrière-plan est d'environ 1/n. La valeur par défaut de n est 10.

Comportement auto-fsync

Comme certaines applications n'effectuent pas correctement l'opération fsync() après avoir renommé un fichier existant ou après une troncature et ré-écriture, ext4 adopte par défaut la synchronisation automatique des fichiers après des opérations « remplacer en renommant » et « remplacer en tronquant ». Ce comportement est en grande partie conforme au comportement de l'ancien système de fichiers ext3. Cependant, comme les opérations fsync() peuvent prendre longtemps, si ce comportement n'est pas nécessaire, vous pouvez utiliser l'option -o noauto_da_alloc avec la commande mount pour le désactiver. Cela signifie que l'application doit explicitement utiliser fsync() afin d'assurer la persistance des données.

Priorité des E/S de journal

Par défaut, les E/S committées sur le journal ont une priorité légèrement plus élevée que les E/S normales. Cette priorité peut être contrôlée avec l'option journal_ioprio=n de la commande mount. La valeur par défaut est 3. Les valeurs valides vont de 0 à 7, la valeur 0 étant l'E/S avec la plus haute priorité.

Pour les autres mkfs et options de réglage, veuillez voir les pages man mkfs.ext4(8) et mount(8), ainsi que le fichier Documentation/filesystems/ext4.txt dans le paquetage kernel-doc.