Red Hat Training

A Red Hat training course is available for Red Hat Enterprise Linux

Chapitre 2. Caractéristiques des performances de Red Hat Enterprise Linux 6

2.1. Prise en charge 64 bits

Red Hat Enterprise Linux 6 prend en charge les processeurs 64 bits ; ces processeurs peuvent, en théorie, utiliser jusqu'à 16 exaoctets de mémoire. À partir de sa mise à disponibilité générale (« GA »), Red Hat Enterprise Linux 6 a été testé et certifié pour une prise en charge allant jusqu'à 8 To de mémoire physique.
Il est prévu que la taille de la mémoire prise en charge par Red Hat Enterprise Linux 6 augmente avec plusieurs mises à jour mineures puisque Red Hat continue d'introduire et de d'améliorer des fonctionnalités permettant l'utilisation de blocs mémoire plus grands. Voici quelques exemples de ces améliorations (à partir de la date de mise à disponibilité générale de Red Hat Enterprise Linux 6) :
  • Huge pages et transparent huge pages
  • Améliorations de l'accès mémoire non-uniforme (NUMA)
Ces améliorations sont décrites avec plus de détails dans les sections qui suivent.
Huge pages et transparent huge pages

L'implémentation de « huge pages » dans Red Hat Enterprise Linux 6 permet au système de gérer l'utilisation de la mémoire efficacement sur de multiples charges de travail de mémoire. Les « Huge pages » utilisent dynamiquement des pages de 2 Mo au lieu de la taille de page standard de 4 Ko, permettant aux applications de bien s'adapter au traitement des gigaoctets et même aux téraoctets de mémoire.

Les « huge pages » sont difficiles à créer, gérer et utiliser manuellement. Pour répondre à ce problème, Red Hat Enterprise Linux propose l'utilisation de THP (« transparent huge pages »). THP gère automatiquement de nombreuses complexités impliquées dans l'utilisation des « huge pages ».
Pour plus d'informations sur « huges pages » et THP, veuillez vous reportez à la Section 5.2, « « Huge Pages » et « Transparent Huge Pages » ».
Améliorations NUMA

De nombreux systèmes prennent maintenant en charge NUMA (« Non-Uniform Memory Access »). NUMA simplifie le design et la création de matériel pour des systèmes de grande taille ; cependant, une couche de complexité est aussi ajoutée au développement de l'application. Par exemple, NUMA implémente une mémoire locale et une mémoire distante, la mémoire distante peut prendre plusieurs fois plus de temps à accéder que la mémoire locale. Cette fonctionnalité (entre autres) comprend de nombreuses implications quant à la performance qui ont un impact sur les systèmes d'exploitation, les applications et les configurations de systèmes devant être déployés.

Red Hat Enterprise Linux 6 est mieux optimisé pour l'utilisation de NUMA, grâce à plusieurs fonctionnalités qui aident à gérer les utilisateurs et les applications sur les systèmes NUMA. Ces fonctionnalités incluent les affinités de CPU, le pinning de CPU (cpusets), numactl et les groupes de contrôle, qui permettent à un processus (affinité) ou à une application (pinning) de se « lier » à un CPU ou à un ensemble de CPU spécifique(s).
Pour obtenir des informations supplémentaires sur la prise en charge de NUMA dans Red Hat Enterprise Linux 6, reportez-vous à la Section 4.1.1, « Topologie des CPU et de NUMA ».