4.7. NTP

Le protocole NTP ( (de l'anglais, « Network Time Protocol », ou protocole d'heure réseau) est utilisé afin de synchroniser les horloges de systèmes informatiques sur un réseau. Dans Red Hat Enterprise Linux 6, le fichier de configuration par défaut, /etc/ntp.conf, contient maintenant les lignes suivantes comme commentaires :
#server 127.127.1.0 # local clock
#fudge 127.127.1.0 stratum 10
Cette configuration signifie que ntpd ne distribuera que des informations horaires aux clients réseau s'il est spécifiquement synchronisé à un serveur NTP ou à une horloge de référence. Pour que ntpd puisse offrir ces informations même lorsqu'il n'est aps synchronisé, les deux lignes ne doivent plus être des commentaires.
Aussi, lorsque ntpd est démarré avec l'option -x (dans OPTIONS sous le fichier /etc/sysconfig/ntpd), ou si des serveurs sont spécifiés dans /etc/ntp/step-tickers, alors le service n'exécutera plus la commande ntpdate avant le démarrage. Il existe maintenant un service ntpdate séparé qui peut être activé indépendamment du service ntpd. Ce service ntpdate est désactivé par défaut et ne doit être utilisé que dans le cas où d'autres services requièrent l'heure correcte avant de démarrer, ou lorsque celui-ci ne fonctionne plus correctement après des modifications apportées à l'horloge par ntpd.
Vous pouvez rencontrer des problèmes lors de l'exécution de ce service avec la configuration NetworkManager par défaut. Il peut se révéler nécessaire de devoir ajouter NETWORKWAIT=1 à /etc/sysconfig/network, comme décrit dans le guide de déploiement de Red Hat Enterprise Linux.