4.4.5. Fusion d'instantanés de volumes

À partir de la version 6 de Red Hat Enterprise Linux, vous pouvez utiliser l'option --merge de la commande lvconvert pour fusionner un instantané dans son volume d'origine. Si le volume d'origine et le volume de l'instantané ne sont pas ouverts, la fusion démarrera immédiatement. Sinon, la fusion démarrera lorsque l'instantané ou l'origine sont activés et lorsque les deux sont fermés. Fusionner un instantané dans un volume d'origine qui ne peut pas être fermé, un système de fichier root par exemple, est reporté jusqu'à la prochaine activation du volume d'origine. Lorsque la fusion démarre, le volume logique en résultant comportera le nom, le numéro mineur et l'UUID du volume d'origine. Pendant la fusion, les opérations de lecture et d'écriture sur le volume d'origine apparaissent telles qu'elles le devraient à l'instantané en cours de fusion. Lorsque la fusion se termine, l'instantané fusionné est supprimé.
La commande suivante fusionne le volume instantané vg00/lvol1_snap dans son volume d'origine.
lvconvert --merge vg00/lvol1_snap"
Vous pouvez spécifier de multiples instantanés sur la ligne de commande, ou vous pouvez utiliser des balises d'objets LVM pour spécifier que de multiples instantanés doivent être fusionnés dans leurs volumes d'origine respectifs. Dans l'exemple suivant, les volumes logiques vg00/lvol1, vg00/lvol2, et vg00/lvol3 possèdent tous la balise @some_tag. La commande suivante fusionne les instantanés de volumes logiques pour les trois volumes en série : vg00/lvol1, vg00/lvol2, puis vg00/lvol3. Si l'option --background avait été utilisée, toutes les fusions des instantanés de volumes logiques auraient démarrées en parallèle.
lvconvert --merge @some_tag"
Pour obtenir des informations sur le balisage des objets LVM, voir Annexe C, Les balises des objets LVM. Pour plus d'informations sur la commande lvconvert --merge, reportez-vous à la page de manuel lvconvert(8).