Chapitre 4. Administration LVM avec les commandes CLI

Ce chapitre résume les tâches d'administration individuelles que vous pouvez effectuer avec les commandes CLI (de l'anglais Command Line Interface) LVM afin de créer et maintenir les volumes logiques.

Note

Si vous êtes en train de créer ou de modifier un volume LVM pour un environnement clusterisé, vous devez vous assurer que vous exécutez bien le démon clvmd. Pour obtenir plus d'informations, voir Section 3.1, « Création de volumes LVM dans un cluster ».

4.1. Utilisation des commandes CLI

Il y a plusieurs fonctionnalités générales à toutes les commandes CLI LVM.
Lorsque des tailles sont requises pour l'argument d'une ligne de commande, les unités peuvent toujours être spécifiées explicitement. Si vous ne spécifiez pas d'unité, une valeur par défaut est définie, habituellement en Ko ou Mo. Les commandes CLI LVM n'acceptent pas les fractions.
Lorsque vous spécifiez des unités via un argument de ligne de commande, LVM n'est pas sensible à la casse ; spécifier M ou m est par exemple équivalent et les puissances de 2 (multiples de 1024) sont utilisées. Cependant, lors de la spécification de l'argument --units dans une commande, les lettres minuscules représentent les unités en multiples de 1024 alors que les lettres majuscules représentent les unités en multiples de 1000.
Lorsque les commandes utilisent les noms de groupes de volumes et de volumes logiques en tant qu'arguments, le nom complet du chemin d'accès est optionnel. Un volume logique appelé lvol0 dans un groupe de volumes appelé vg0 peut être spécifié comme vg0/lvol0. Si une liste de groupes de volumes est requise mais est laissée vide, une liste de tous les groupes de volumes sera substituée. Si, à la place d'une liste de volumes logiques requis, un groupe de volumes est spécifié, une liste de tous les volumes logique du groupe de volumes sera substituée. Par exemple, la commande lvdisplay vg0 affichera tous les volumes logiques du groupe de volumes vg0.
Toutes les commandes LVM acceptent un argument -v qui peut être saisi plusieurs fois afin d'améliorer la verbosité d'une sortie. Les exemples suivants illustrent la sortie par défaut de la commande lvcreate.
# lvcreate -L 50MB new_vg
  Rounding up size to full physical extent 52.00 MB
  Logical volume "lvol0" created
La commande suivante illustre la sortie de la commande lvcreate avec l'argument -v.
# lvcreate -v -L 50MB new_vg
    Finding volume group "new_vg"
  Rounding up size to full physical extent 52.00 MB
    Archiving volume group "new_vg" metadata (seqno 4).
    Creating logical volume lvol0
    Creating volume group backup "/etc/lvm/backup/new_vg" (seqno 5).
    Found volume group "new_vg"
    Creating new_vg-lvol0
    Loading new_vg-lvol0 table
    Resuming new_vg-lvol0 (253:2)
    Clearing start of logical volume "lvol0"
    Creating volume group backup "/etc/lvm/backup/new_vg" (seqno 5).
  Logical volume "lvol0" created
Vous pourriez également utiliser l'argument -vv, -vvv ou -vvvv pour afficher davantage de détails à propos de l'exécution de cette commande. L'argument -vvvv fournit actuellement la plus grande quantité d'informations. L'exemple suivant illustre uniquement les premières lignes de la sortie pour la commande lvcreate avec l'argument -vvvv spécifié.
# lvcreate -vvvv -L 50MB new_vg
#lvmcmdline.c:913         Processing: lvcreate -vvvv -L 50MB new_vg
#lvmcmdline.c:916         O_DIRECT will be used
#config/config.c:864       Setting global/locking_type to 1
#locking/locking.c:138       File-based locking selected.
#config/config.c:841       Setting global/locking_dir to /var/lock/lvm
#activate/activate.c:358       Getting target version for linear
#ioctl/libdm-iface.c:1569         dm version   OF   [16384]
#ioctl/libdm-iface.c:1569         dm versions   OF   [16384]
#activate/activate.c:358       Getting target version for striped
#ioctl/libdm-iface.c:1569         dm versions   OF   [16384]
#config/config.c:864       Setting activation/mirror_region_size to 512
...
Vous pouvez afficher l'aide de n'importe quelle commande CLI en utilisant l'argument --help.
commandname --help
Pour afficher la page de manuel d'une commande, exécutez la commande man :
man commandname
La commande man lvm fournit des informations générales en ligne à propos de LVM.
Tous les objets LVM sont référencés en interne par un UUID, qui est assigné lorsque vous créez l'objet. Cela peut être utile dans une situation où vous retirez un volume physique appelé /dev/sdf d'un groupe de volumes qui, lorsque vous le remettez à nouveau, change de nom pour s'appeler /dev/sdk. LVM trouvera encore le volume physique car il l'identifie par son UUID et non pas son nom de périphérique. Pour davantage d'informations à propos de la spécification de l'UUID d'un volume physique lors de sa création, reportez-vous à la Section 6.4, « Recupération des métadonnées du volume physique ».