Red Hat Training

A Red Hat training course is available for Red Hat Enterprise Linux

Chapitre 3. Aperçu de l'administration LVM

Ce chapitre fournit un aperçu des procédures administratives utilisées pour configurer les volumes logiques LVM. Ce chapitre a pour objectif d'offrir une compréhension générale des étapes impliquées. Pour obtenir des exemples, étape par étape, des procédures communes de configuration de LVM, reportez-vous au Chapitre 5, Exemples de configuration LVM.
Pour obtenir une description des commandes CLI utilisées pour l'administration de LVM, reportez-vous au Chapitre 4, Administration LVM avec les commandes CLI. Alternativement, vous pouvez utiliser l'interface utilisateur graphique LVM décrite dans le Chapitre 7, Administration LVM avec l'interface utilisateur graphique LVM.

3.1. Création de volumes LVM dans un cluster

Pour créer des volumes logiques dans un environnement clusterisé, vous pouvez utiliser CLVM (Clustered Logical Volume Manager), CLVM est un ensemble d'extensions de cluster pour LVM. Ces extensions permettent à un cluster d'ordinateurs de gérer un stockage partagé (par exemple sur un réseau SAN) à l'aide de LVM. Pour utiliser CLVM, les logiciels additionnels Haute disponibilité et Stockage résilient, y comprisle démon clvmd, doivent être lancés au démarrage, comme décrit dans la Section 1.4, « Le gestionnaire de volumes logiques LVM en cluster (CLVM) ».
La création de volumes logiques LVM dans un environnement en clusters est identique à la création de volumes logiques LVM sur un noeud unique. Il n'y aucune différence dans les commandes LVM elles-mêmes ou dans l'interface utilisateur graphique LVM. Afin d'activer les volumes LVM dans un cluster, l'infrastructure de cluster doit être en cours d'exécution et le cluster doit avoir le quorum.
CLVM requiert des modifications dans le fichier lvm.conf pour un verrouillage au niveau du cluster. Des informations sur la configuration du fichier lvm.conf pour qu'il prenne en charge le verrouillage clusterisé sont disponibles dans le fichier lvm.conflui-même. Pour davantage d'informations à propos de la configuration du fichier lvm.conf, reportez-vous à l'Annexe B, Les fichiers de configuration LVM.
Par défaut, les volumes logiques créés avec CLVM sur un stockage partagé sont visibles par tous les systèmes ayant accès à ce stockage partagé. Il est possible de créer des groupes de volumes dans lesquels tous les périphériques de stockage ne sont visibles qu'à un seul noeud du cluster. Il est aussi possible de changer le status d'un groupe de volumes d'un groupe de volumes local en groupe de volumes clusterisé. Pour obtenir plus d'informations, voir la Section 4.3.2, « Création de groupes de volumes dans un cluster » et la Section 4.3.7, « Changement des paramètres du groupe de volumes ».

Avertissement

Lorsque vous créez des groupes de volumes avec CLVM sur un stockage partagé, vous devez vous assurer que tous les noeuds dans le cluster ont accès aux volumes physiques constituant le groupe de volumes. Les configurations de cluster asymétriques, avec lesquelles certains noeuds ont accès au stockage et d'autres non, ne sont pas prises en charge.
Pour davantage d'informations sur la façon d'installer le composant additionnel Haute Disponibilité et de configurer une infrastructure de cluster, reportez-vous à l'Administration de clusters.
Pour voir un exemple de création d'un volume logique miroir dans un cluster, reportez-vous à la Section 5.5, « Création d'un volume logique LVM miroir dans un cluster ».