3.2. Aperçu de la création d'un volume logique

Ce qui suit est un résumé des étapes à suivre afin de créer un volume logique LVM.
  1. Initialisez les partitions que vous utiliserez pour le volume LVM en tant que volumes physiques (cela permet de les étiqueter).
  2. Créez un groupe de volumes.
  3. Créez un volume logique.
Après avoir créé le volume logique, vous pouvez créer et monter le système de fichiers. Les exemples dans ce document utilisent les systèmes de fichiers GFS2.

Note

Même si un système de fichiers GFS2 peut être implémenté sur un système autonome ou en faisant partie d'une configuration en clusters, dans la version de Red Hat Enterprise 6, Red Hat ne prend pas en charge l'utilisation de GFS2 en tant que système de fichiers à noeud unique. Red Hat continuera à prendre en charge les systèmes de fichiers GFS2 pour monter des extraits de systèmes de fichiers clusterisés (par exemple pour conserver des copies de sauvegarde).
  1. Créez un système de fichiers GFS2 sur le volume logique avec la commande mkfs.gfs2.
  2. Créez un nouveau point de montage avec la commande mkdir. Dans un système clusterisé, créez le point de montage sur tous les noeuds du cluster.
  3. Montez le système de fichiers. Vous pouvez ajouter une ligne au fichier fstab pour chaque noeud du système.
Alternativement, vous pouvez créer et monter le système de fichiers GFS2 avec l'interface utilisateur graphique LVM.
La création d'un volume LVM ne dépend pas de la machine, étant donné que la zone de stockage pour les informations d'installation LVM se trouve sur les volumes physiques et non pas sur la machine où le volume a été créé. Les serveurs qui utilisent le stockage ont des copies locales mais ils peuvent en recréer à partir du contenu des volumes physiques. Vous pouvez attacher des volumes physiques à un autre serveur si les versions LVM sont compatibles.