3.5.4. Synchroniser les quota par la commande quotasync

GFS2 abrite les informations sur les quotas au sein de son propre fichier interne situé sur le disque. Un nœud GFS2 ne met pas ce fichier quota à jour pour chaque écriture de système de fichier; plutôt, il procède à la mise à jour toutes les 60 secondes. Ceci est nécessaire pour éviter toute contention entre les nœuds qui s'inscrivent sur le fichier de quotas, ce qui entraînerait un ralentissement de la performance.
Au fur et à mesure qu'un utilisateur ou un groupe approche sa limite de quota, GFS2 réduit, de façon dynamique, le temps de mise à jour entre ses fichiers-quota, afin d'éviter de dépasser la limite. La période normale entre les synchronisations est un paramètre accordable, quota_quantum, et peut être changé en utilisant la commande gfs2_tool. La période par défaut est de 60 secondes. Aussi, le paramètre quota_quantum doit être déterminé sur chaque nœud et à chaque fois que le système de fichiers est monté. (les changements de paramètres quota_quantum ne sont pas persistants entre les démontages.)
Vous pouvez utiliser la commande quotasync pour synchroniser l'information de quotas d'un nœud sur un fichier de quotas sur-disque entre les mises à jour automatiques effectuées par GFS2.

Utilisation

Synchronisation des informations sur les quotas
quotasync [-ug] -a|mntpnt...
u
Sync les fichiers de quotas d'utilisateur.
g
Sync les fichiers de quotas de groupe
a
Sync tous les systèmes de fichiers dont les quotas sont actuellement activés et qui supportent la sync. Si -a n'est pas défini, un point de montage de système devra être spécifié.
mntpnt
Précise le système de fichiers GFS2 pour lequel les actions s'appliquent.
Réglage du système entre les synchronisations
gfs2_tool settune MountPoint quota_quantum Seconds
MountPoint
Précise le système de fichiers GFS2 pour lequel les actions s'appliquent.
Seconds
Précise la nouvelle période entre les synchronisations de fichiers-quota ordinaires par GFS2. Des valeurs moindres peuvent augmenter la contention et ralentir la performance.

Exemples

Cet exemple synchronise l'information sur les quotas dirty mis en cache du nœud dont il dépend vers le fichier de quotas sur-disque pour le système de fichiers /mnt/mygfs2.
# quotasync -ug /mnt/mygfs2
Cet exemple change la période par défaut entre les mises à jour de fichiers-quotas ordinaires à une heure (3600 secondes) pour le système de fichiers /mygfs2 sur un nœud unique.
gfs2_tool settune /mnt/mygfs2 quota_quantum 3600