8.3.2. Gérer les services HA avec clusvcadm

Vous pouvez gérer les services HA en utilisant la commande clusvcadm. Avec celle-ci, vous pouvez effectuer les opérations suivantes :
  • Activer et lancer un service.
  • Désactiver un service.
  • Arrêter un service.
  • Geler un service
  • Dégeler un service
  • Migrer un service (uniquement pour les services de machines virtuelles)
  • Déplacer un service.
  • Redémarrer un service.
Le Tableau 8.2, « Opérations des services » décrit les opérations avec plus de détails. Pour une description complète de la démarche à suivre pour effectuer ces opérations, reportez-vous à la page man de l'utilitaire clusvcadm.

Tableau 8.2. Opérations des services

Opération du service Description Syntaxe de la commande
Enable Lance le service, optionnellement sur une cible préférée et optionnellement selon les règles du domaine de basculement. En l'absence d'une cible préférée ou de règles de domaine de basculement, l'hôte local où clusvcadm est exécuté lancera le service. Si l'opération d'origine start échoue, le service se comportera comme si l'opération relocate avait été requise (reportez-vous à Relocate dans ce tableau). Si l'opération fonctionne, le service sera placé dans l'état « started ». clusvcadm -e <service_name> ou clusvcadm -e <service_name> -m <member> (L'utilisation de l'option -m option spécifie le membre-cible préféré sur lequel lancer le service.)
Disable Arrête le service et le place dans un état déasctivé. Ceci est l'unique opération permise lorsqu'un service est dans l'état failed. clusvcadm -d <service_name>
Relocate Déplace le service sur un autre nœud. Optionnellement, vous pouvez spécifier un nœud préféré pour recevoir le service, mais l'incapacité du service à s'exécuter sur cet hôte (par exemple, si le service ne parvient pas à démarrer ou si l'hôte est hors-ligne) n'empêche pas le déplacement, et un autre nœud est choisi. rgmanager tente de démarrer le service sur n'importe quel nœud permis dans le cluster. Si aucun nœud-cible permis dans le cluster ne démarre le service, le déplacement échoue et le service tente d'être redémarré sur le propriétaire d'origine. Si le propriétaire d'origine ne peut pas redémarrer le service, alors le service est placé dans l'état stopped. clusvcadm -r <service_name> ou clusvcadm -r <service_name> -m <member> (L'utilisation de l'option -m spécifie le membre-cible préféré sur lequel lancer le service.)
Stop Arrête le service et le place dans l'état stopped. clusvcadm -s <service_name>
Freeze Gèle un service sur le nœud sur lequel il est en cours d'exécution. Ceci empêche les vérifications d'état du service ainsi que les basculements au cas où le nœud échouerait ou si rgmanager était arrêté. Ceci peut être utilisé pour suspendre un service afin de permettre la maintenance des ressources sous-jacentes. Reportez-vous à la section intitulée « Considérations pour l'utilisation des opérations Freeze et Unfreeze » pour obtenir des informations importantes sur l'utilisation des opérations freeze et unfreeze. clusvcadm -Z <service_name>
Unfreeze Unfreeze retire un service de l'état freeze. ceci ré-active les vérifications d'état. Reportez-vous à la section intitulée « Considérations pour l'utilisation des opérations Freeze et Unfreeze » pour obtenir d'importantes informations sur l'utilisation des opérations freeze et unfreeze. clusvcadm -U <service_name>
Migrate Migre une machine virtuelle sur un autre nœud. Vous devez spécifier un nœud-cible. Selon l'échec, un échec de migration peut résulter en la machine virtuelle se trouvant dans l'état failed ou dans l'état « started » dans le propriétaire d'origine. clusvcadm -M <service_name> -m <member>

Important

Pour l'opération migrate, vous devez spécifier un nœud-cible à l'aide de l'option -m <member>.
Restart Redémarre un service sur le nœud sur lequel il est actuellement en cours d'exécution. clusvcadm -R <service_name>

Considérations pour l'utilisation des opérations Freeze et Unfreeze

L'utilisation de l'opération freeze permet la maintenance de certaines parties des services rgmanager. Par exemple, si vous possédez une base de données et un serveur web dans un service rgmanager, vous pouvez geler le service rgmanager, arrêter la base de données, effectuer la maintenance, redémarrer la base de données, puis dégeler le service.
Lorsqu'un service est gelé, il se comporte comme suit :
  • Les vérifications d'État sont désactivées.
  • Les opérations Start sont désactivées.
  • Les opérations Stop sont désactivées.
  • Le basculement ne se produira pas (même si vous éteignez le propriétaire du service).

Important

Ne pas suivre ces directives peut faire que les ressources soient allouées sur plusieurs hôtes :
  • Vous ne devriez pas arrêter toutes les instances de rgmanager lorsqu'un service est gelé, à moins que vous ne planifiez de redémarrer les hôtes avant de relancer rgmanager.
  • Vous ne devriez pas dégeler un service avant que le propriétaire du service ne rejoigne le cluster et qu'il ne redémarre rgmanager.