5.10. Ajouter un service cluster à un cluster

Pour configurer un service cluster dans un cluster, procédez aux étapes suivantes :
  1. Ajoutez un service au cluster avec la commande suivante :
    ccs -h host --addservice servicename [service options]
    

    Note

    Utilisez un nom descriptif qui distingue clairement le service des autres services dans le cluster.
    Lorsque vous ajoutez un service à la configuration du cluster, vous devez configurer les attributs suivants :
    • autostart — Spécifie s'il faut démarrer le service automatiquement lorsque le cluster démarre. Veuillez utiliser « 1 » pour activer et « 0 » pour désactiver, le service est activé par défaut.
    • domain — Spécifie un domaine de basculement (s'il est requis).
    • exclusive — Spécifie une politique où le service s'exécute uniquement sur des nœuds sur lesquels aucun autre service ne s'exécute.
    • recovery — Spécifie une stratégie de récupération pour le service. Les options pour le service sont « relocate » (déplacer), « restart » (redémarrer), « disable » (désactiver), ou « restart-disable » (redémarrer-désactiver). La stratégie de récupération « restart » (redémarrer) indique que le système devrait tenter de redémarrer le service en échec avant de tenter de déplacer le service vers un autre nœud. La stratégie « relocate » indique que le système devrait tenter de redémarrer le service sur un autre nœud. La stratégie « disable » (désactiver) indique que le système devrait désactiver le groupe de ressources si un composant échoue. La stratégie « restart-disable » (redémarrer-désactiver) devrait tenter de redémarrer le service au même endroit s'il échoue, mais que si le redémarrage du service échoue, le service sera désactivé au lieu d'être déplacé vers un autre hôte dans le cluster.
      Si vous sélectionnez Restart ou Restart-Disable en tant que politique de récupération pour le service, vous pourrez spécifier le nombre maximum d'échecs de redémarrage avant le déplacement ou la désactivation du service. Vous pouvez aussi spécifier (en secondes) à partir de combien de temps il ne faudra plus effectuer de redémarrages.
    Par exemple, pour ajouter un service au fichier de configuration sur le nœud du cluster node-01.example.com nommé example_apache qui utilise le domaine de basculement example_pri, et possède la politique relocate, exécutez la commande suivante :
    ccs -h node-01.example.com --addservice example_apache domain=example_pri recovery=relocate
    
    Lors de la configuration de services pour un cluster, vous trouverez utile de pouvoir afficher une liste des services disponibles pour votre cluster ainsi que les options qui leurs sont disponibles. Pour obtenir des informations sur l'utilisation de la commande ccs pour imprimer une liste des services et options disponibles, reportez-vous à la Section 5.11, « Répertorier les services cluster disponibles ».
  2. Ajoutez des ressources au service avec la commande suivante :
    ccs -h host --addsubservice servicename subservice [service options]
    
    Selon le type de ressources que vous souhaitez utiliser, remplissez le service avec des resources globales ou spécifiques au service. Pour ajouter une ressource globale, utilisez l'option --addsubservice de ccs. Par exemple, pour ajouter la ressource globale d'un système de fichiers nommée web_fs au service nommé example_apache du fichier de configuration du cluster sur node-01.example.com, exécutez la commande suivante :
    ccs -h node01.example.com --addsubservice example_apache fs ref=web_fs
    
    Pour ajouter une ressource spécifique au service, vous devez spécifier toutes les options du service. Par exemple, si vous n'avez pas défini web_fs en tant que service global au préalable, vous pourriez l'ajouter en tant que ressource spécifique au service avec la commande suivante :
    ccs -h node01.example.com --addsubservice example_apache fs name=web_fs device=/dev/sdd2 mountpoint=/var/www fstype=ext3
    
  3. Pour ajouter un service enfant au service, vous pouvez aussi utiliser l'option --addsubservice à la commande ccs tout en spécifiant les options du service.
    Si vous devez ajouter des services dans une structure arborescente de dépendances, utilisez le caractère des deux-points (":") pour séparer les éléments et des parenthèses pour identifier les sous-services du même type. L'exemple suivant ajoute un troisième service nfsclient en tant que sous-service d'un service nfsclient, qui lui-même est un sous-service d'un service nfsclient, qui est un sous-service du service nommé service_a :
    ccs -h node01.example.com --addsubservice service_a nfsclient[1]:nfsclient[2]:nfsclient
    

    Note

    Si vous êtes en train d'ajouter une ressource du service Samba, ajoutez-la directement au service, et non pas en tant qu'enfant d'une autre ressource.

Note

Pour vérifier l'existence de la ressource du service IP utilisée dans un service cluster, vous pouvez utiliser la commande /sbin/ip addr show sur un nœud de cluster (plutôt que la commande obsolète ifconfig). La sortie suivante montre la commande /sbin/ip addr show exécutée sur un nœud qui exécute un service cluster :
1: lo: <LOOPBACK,UP> mtu 16436 qdisc noqueue 
    link/loopback 00:00:00:00:00:00 brd 00:00:00:00:00:00
    inet 127.0.0.1/8 scope host lo
    inet6 ::1/128 scope host 
       valid_lft forever preferred_lft forever
2: eth0: <BROADCAST,MULTICAST,UP> mtu 1356 qdisc pfifo_fast qlen 1000
    link/ether 00:05:5d:9a:d8:91 brd ff:ff:ff:ff:ff:ff
    inet 10.11.4.31/22 brd 10.11.7.255 scope global eth0
    inet6 fe80::205:5dff:fe9a:d891/64 scope link
    inet 10.11.4.240/22 scope global secondary eth0
       valid_lft forever preferred_lft forever
Pour supprimer un service et tous ses sous-services, exécutez la commande suivante :
ccs -h host --rmservice servicename
Pour supprimer un sous-service, exécutez la commande suivante :
ccs -h host --rmsubservice servicename subservice [service options]
Remarquez que lorsque vous aurez terminé de configurer tous les composants de votre cluster, vous devrez synchroniser le fichier de configuration du cluster à tous les nœuds, comme le décrit la Section 5.15, « Propager le fichier de configuration sur les nœuds du cluster ».