Annexe D. Vérification des ressources de service de cluster et délai de basculement

Cet annexe décrit comment rgmanager surveille le statut des ressources de cluster et comment modifier l'intervalle de vérification de statut. L'annexe décrit aussi le paramètre du service __enforce_timeouts, qui indique si un délai pour une opération provoque l'échec d'un service.

Note

Pour mieux comprendre les informations présentes dans cet annexe, vous aurez besoin d'une bonne compréhension des agents de ressources et du fichier de configuration du cluster, /etc/cluster/cluster.conf. Pour obtenir la liste et la description complète des éléments et attributs cluster.conf, reportez-vous au schéma des clusters sur /usr/share/cluster/cluster.rng, et au schéma annoté sur /usr/share/doc/cman-X.Y.ZZ/cluster_conf.html (par exemple, /usr/share/doc/cman-3.0.12/cluster_conf.html).

D.1. Modifier l'intervalle de vérification du statut des ressources

rgmanager vérifie le statut des ressources individuelles, pas des services entiers. Toutes les 10 secondes, rgmanager scanne l'arborescence des ressources, cherchant des ressources ayant passé leur intervalle de « vérification de statut ».
Chaque agent de ressources spécifie l'intervalle de temps entre les vérifications périodiques de statut. Chaque ressource utilise ces valeurs d'intervalles sauf si explicitement supprimées dans le fichier cluster.conf avec la balise spéciale <action> :\t
<cman two_node="1" expected_votes="1"/>
Cette balise est un enfant spécial de la ressource elle-même dans le fichier cluster.conf. Par exemple, si vous possédez une ressource de système de fichier sur laquelle vous souhaiteriez supprimer l'intervalle de vérification de statut, vous pouvez spécifier la ressource du système de fichier dans le fichier cluster.conf comme suit :

  <fs name="test" device="/dev/sdb3">
    <action name="status" depth="*" interval="10" />
    <nfsexport...>
    </nfsexport>
  </fs>

Certains agents fournissent de multiples « profondeurs » de vérification. Par exemple, une vérification de statut de système de fichiers normal (profondeur 0) vérifie si le système de fichiers est monté sur le bon emplacement. Une vérification plus intensive aura une profondeur de 10, et vérifiera si vous pouvez lire un fichier depuis le système de fichiers. Une vérification de profondeur 20 vérifiera si vous pouvez écrire sur le système de fichiers. Dans l'exemple donné ici, la profondeur est définie sur *, indiquant ainsi que ces valeurs devraient être utilisées pour toutes les profondeurs. Le résultat est que le système de fichiers test est vérifié à la plus grande profondeur offerte par l'agent de ressources (dans ce cas, 20) toutes les 10 secondes.