Chapitre 5. Compilateur et outils

dmidecode assure maintenant le support de SMBIOS

Cette mise à jour ajoute un support SMBIOS 3.0.0 à l'utilitaire dmidecode. Maintenant, dmidecode fonctionne avec les structures SMBIOS 3.0.0 selon la specification 3.0.0.

mcelog assure maintenant le support de processeurs Intel supplémentaires

L'utilitaire mcelog assure maintenant le support de la 6ieme génération de processeurs Intel Core, le processeur Intel Xeon E3 v5, et les processeurs Intel Pentium et Intel Celeron. Ces nouveaux processeurs rapportent dans cpuid 0x4E et 0x5E.
De plus, mcelog reconnaît maintenant les cpuids pour les processeurs Intel Atom (0x26, 0x27, 0x35, 0x36, 0x37, 0x4a, 0x4c, 0x4d, 0x5a, et 0x5d) et le processeur Intel Xeon E5 v4, E7 v4, et Intel Xeon D (0x56 et 0x4f).

python-linux-procfs rebasé à la version 0.4.9

Les paquets python-linux-procfs ont été mis à niveau à la version en amont 0.4.9, qui fournit un certain nombre d'améliorations et de correctifs de bogues par rapport à la version précédente.
Changements notables
  • Le paquet contient maintenant une documentation API installée dans le répertoire /usr/share/docs/python-linux-procfs.
  • La gestion des champs séparés par des espaces de /proc/PID/flags a été améliorée, ce qui supprime les erreurs d'analyse que l'on rencontrait dans python-linux-procfs.

trace-cmd rebasé sur la version 2.2.4

Les packages trace-cmd ont été mis à jour à la version 2.2.4, ce qui fournit un certain nombre d'améliorations et de correctifs de bogues pasr rapport à la version précédente.
Changements notables
  • Une nouvelle option -P est disponible pour la commande trace-cmd list. Utiliser cette option pour lister les fichiers d'extension par chemin.
  • La commande trace-cmd report a une nouvelle option, -t, qui peut être utilisée pour afficher les horodatages complets dans les rapports.

tcsh prend maintenant en charge $anyerror et $tcsh_posix_status

L'interpréteur de commande-langue tcsh supporte maintenant l'utilisation des variables $anyerror et $tcsh_posix_status, qui définissent le comportement tcsh en cas d'erreur de commande en pipeline. Cette mise à jour rapproche cette fonctionnalité de la fonctionnalité tcsh de Red Hat Enterprise Linux 7 version tcsh. Notez que ces deux variables ont des significations logiques opposées. Pour plus d'informations, voir la page de manuel tcsh(1).

OpenJDK 8 prend maintenant en charge ECC

Avec cette mise à jour, Open JDK 8 prend en charge ECC (Elliptic Curve Cryptography) et les chiffrements (cyphers) associés pour les connexions TLS. ECC est dans la plupart des cas préférable aux anciennes solutions cryptographiques pour créer des connexions réseau sûres.
De plus, la priorité du paquet java-1.8.0 a été étendue à 7 chiffres.

RC4 est maintenant désactivé par défaut dans OpenJDK 6 et OpenJDK 7

Les anciens paquets OpenJDK permettaient l'utilisation de l'algorithme d'encodage RC4 quand on essayait d'établir des connexions TLS. Cet algorithme n'est plus sécurisé, et doit être désactivé dans cette version. Pour pouvoir continuer de l'utiliser, il vous faudra revenir sur l'ancienne configuration jdk.tls.disabledAlgorithms de SSLv3, DH keySize < 768. Cela peut être fait de manière permanente dans le fichier <java.home>/jre/lib/security/java.security ou bien, en ajoutant la ligne suivante :
jdk.tls.disabledAlgorithms=SSLv3, DH keySize < 768
à un nouveau fichier de texte et en donnant l'emplacement de ce fichier à Java sur une ligne de commande avec l'argument -Djava.security.properties=<path to file>.

rhino rebasé sur la version 1.7R4

Rhino, une implémentation open source de JavaScript rédigé en Java, a été rebasé sur la version 1.7R4. Cette mise à jour a corrigé un bogue lié à JSON dans le paquet java-1.7.0-openjdk, qui utilise rhino comme dépendance de build. De plus, les pages de manuel qui manquaient, README et LICENSE ont été ajoutées.

pcp rebasé sur la version 3.10.9

Plusieurs améliorations ont été apportées aux Performances Co-Pilot (PCP). Notez que la majorité des PMDA (Performance Metric Domain Agents) ont été divisés en leurs propres subrpms. Cela permet d'avoir des installations PCP plus rationalisées.
Des nouveaux métriques de noyau, comme le support de périphérique Intel NVME, ont été ajoutés, ainsi que la mappage de conteneurs à des conteneurs LXC, plusieurs nouveaux PMDA (MIC, json, dm, slurm, pipe), ainsi qu'un certain nombre de nouveaux outils, comme pcp-verify(1), pcp-shping(1), pcp-atopsar(1), et pmrep(1). Une exportation dans Zabbix a également été ajoutée via zbxpcp(3). L'outil pcp-atop a été totalement réécrit, comprenant maintenant un nouveau jeu de fonctions NFS. Le démon Performance Metrics Web Daemon (pmwebd) de PCP a été amélioré, avec l'ouverture des répertoires en archives dans graphite, ainsi qu'un support des protocoles pmStore(3) et sar2pcp(1) de PCP mis à jour pour inclure le support des commandes sysstat 11.0.1.

Changements dans la distribution Open MPI

Open MPI est une implémentation de l'interface Message Passing Interface en open source. Le paquet compat-openmpi, qui fournit des versions précédentes d'Open MPI pour la compatibilité descendante avec les anciennes versions mineures de Red Hat Enterprise Linux 6, a été scindé en plusieurs sous-packages, basé sur la version d'Open MPI.
Les noms des sous-packages (et leurs noms de module d'environnement respectifs sur l'architecture x86_64) sont :
  • openmpi-1.4 (openmpi-1.4-x86_64)
  • openmpi-1.4-psm (openmpi-1.4-psm-x86_64)
  • openmpi-1.5.3 (compat-openmpi-x86_64, alias openmpi-1.5.3-x86_64)
  • openmpi-1.5.3-psm (compat-openmpi-psm-x86_64, alias openmpi-1.5.3-psm-x86_64)
  • openmpi-1.5.4 (openmpi-1.5.4-x86_64)
  • openmpi-1.8 (openmpi-x86_64, alias openmpi-1.8-x86_64)
La commande yum install openmpi de Red Hat Enterprise Linux 6.8 installe le paquet openmpi-1.8 pour une compatibilité maximum avec Red Hat Enterprise Linux 6.7. On peut trouver une version plus récente d'Open MPI dans le paquet openmpi-1.10.

Omping est maintenant totalement pris en charge

Omping (Open Multicast Ping) est un outil qui sert à tester la fonctionnalité IP Multifonctions, en priorité sur le réseau local. Cet utilitaire permet aux utilisateurs de tester la fonctionnalité IP Multidiffusion et fait office d'outil de diagnostique quand un problème de configuration réseau ou un bogue surgissent. Dans Red Hat Enterprise Linux 6, Omping était fourni en tant qu'aperçu technologique. Il est maintenant totalement pris en charge.

elfutils rebasé sur la version 0.164

L'utilitaire eu-addr2line apporte les améliorations suivantes :
  • Les adresses d'entrée sont maintenant toujours interprétées en nombres hexadécimaux, jamais en nombre décimal ou octal.
  • Une nouvelle option, -a, --addresses, pour afficher les adresses avant chaque entrée.
  • Une nouvelle option, -C, --demangle, pour afficher les symboles détronqués.
  • Une nouvelle option, --pretty-print, pour afficher toutes les informations en une seule ligne.
L'utilitaire eu-strip est maintenant en mesure de :
  • Gérer les fichiers ELF avec les tables strtab et shstrtab fusionnées.
  • Gérer les indicateur de section SHF_INFO_LINK manquants.
La bibliothèque libdw apporte des améliorations aux fonctions suivantes :
  • dwfl_standard_find_debuginfo fait maintenant des recherches dans les sous-répertoires du chemin binaire sous la racine debuginfo lorsque le fichier de débogage séparé est introuvable par ID de build.
  • dwfl_linux_proc_attach peut maintenant être invoqué avant que des Dwfl_Modules soient signalés.
  • dwarf_peel_type gère maintenant DW_TAG_atomic_type.
Un certain nombre de constantes préliminaires DWARF5 sont maintenant reconnues comme DW_TAG_atomic_type, DW_LANG_Fortran03, DW_LANG_Fortran08, DW_LANG_Haskell. De plus, un nouveau fichier d'en-tête, elfutils/known-dwarf.h, est maintenant installé par le package de développement.

glibc prend maintenant en charge BIG5-HKSCS-2008

Auparavant, glibc assurait le support d'un ancien jeu de caractères, Hong Kong Supplementary Character Set, BIG5-HKSCS-2004. Ce jeu de caractères BIG5-HKSCS a été mis à jour à la révision HKSCS-2008 du standard. Cela a permis aux clients de Red Hat Enterprise Linux de pouvoir écrire du texte de traitement d'applications chiffré dans cette version du standard.

ppc64-diag rebasé sur la version 2.7.0

Les paquets ppc64-diag ont été mis à niveau en amont à la version 2.7.0, qui prévoit un certain nombre d'améliorations et de corrections de bogues sur la version précédente. Les changements notables sont les suivants :
  • Plusieurs questions liées à la sécurité ont été corrigées, comme les fuites de mémoire, les dépassements de mémoire tampon, et remplacer la fonction popen() par les appels execv()
  • Support de diagnostique pour 5887 disk drive enclosure a été ajouté
  • Le support PHB (PCI Host Bridge) de connexion à chaud a été ajouté pour les invités PowerKVM

Human-readable installed-rpms

Le format de la liste installed-rpms de sosreport a été simplifié pour permettre une lisibilité humaine optimale.

OProfile supporte maintenant les processeurs Intel Core de 6e Génération

Avec cette mise à jour, OProfile reconnaît les processeurs Inter Core de 6e Génération, et fournit maintenant des événements de performance non-architecturés pour les processeurs Inter Core de 6e Génération, au lieu d'utiliser par défaut le mini sous-ensemble d’événements de performance architecturés.

OProfile mis à jour pour reconnaître le groupe de produits Intel Xeon Processor D-1500

Avec cette mise à jour, un support pour le groupe de produits Intel Xeon Processor D-1500 a été ajouté à OProfile, et des événements spécifiques au processeur sont maintenant disponibles pour ce groupe de produits.
Notez que certains événements, comme LLC_REFS et LLC_MISSES, ne sont pas forcément pris en considération dans le comptage. Vérifiez http://www.intel.com/content/www/us/en/processors/xeon/xeon-d-1500-specification-update.html pour obtenir une liste complète des événements de performance affectés.